Accueil > Evénements >

Une pensée pour Nabil Reggad

samedi 5 janvier 2013, écrit par : Nagib Bouguessa, mis en ligne par : Boutebna N.

Quelle douleur immense ! Apprendre cette triste nouvelle en cette brumeuse matinée de ce premier samedi de l’an 2013.
Notre ami, frère, copain, camarade, voisin, collègue, confrère, vient de nous quitter à très petits pas, à jamais !
Nabil était un grand chirurgien, désintéressé, humble, modeste et brave.
Il était attachant et attaché au service public ; Il était toujours au service du public.
Nabil aux mains d’acier, cette brillante personnalité, a marqué à jamais la chirurgie à Sétif.
Combien de vies a-t-il sauvé, combien de malades a-t-il soulagé !
Hélas, la sienne, personne n’a pu la sauver et …
De son mal, personne n’a pu le soulager.
Combien la vie est cruelle !
Il a laissé de beaux, de très bons souvenirs, n’est-pas Abderezak ?
Ne voulant faire de peine à personne, surtout pas à ses potes , ni à sa chère Maman, il est resté digne jusqu’à ses derniers instants.
Il est parti comme il a vécu, sans faire trop de bruit.
Il a laissé des enfants adorables, instruits et très bien éduqués
Merci Nabil.
Tu mérites la considération de tous !
A Maman Reggad, à ses frères, à Madame Malki, à leurs enfants : dans ces moments de très grande douleur que vous traversez, nous tenons à vous exprimer nos sincères condoléances ;
Et … à tous ses amis qui l’ont accompagné jusqu’à sa dernière demeure.
En fait, « La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime. »
Le seul hommage qu’on peut rendre à Nabil c’est d’accepter cette triste destinée et de continuer à vivre et à sourire malgré la perte d’un être très, très cher.

Allahyarhamek Nabil


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus