Accueil > Evénements >

Sahli (ANR) appelle à ne pas sur-politiser les derniers évènements dans le Sud

samedi 30 mars 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a appelé samedi à Sétif à-éviter de sur-politiser" les derniers évènements survenus dans le sud du pays.

M. Sahli a précisé lors d’une rencontre régionale avec les élus ANR, à la maison de la culture Houari Boumediene, que l’ANR est-solidaire" avec les chômeurs et-soutient" les revendications socio-économiques des jeunes des villes du Sud, mais-refuse" que ces revendications soient-détournées" de leur objectif déclaré, ou-utilisées" à des fins visant la déstabilisation du pays.

M. Sahli a considéré que l’unité du peuple et la souveraineté de l’Etat sont des constantes nationales-non négociables", fustigeant-les partis politiques" qui-tentent d’attiser" ces évènements.

Il a souligné que pour-déjouer ces calculs, il faut réduire l’écart social et économique entre les différentes régions par une politique de discrimination positive et une volonté soutenue de développer le Sud".

Selon lui, l’ANR et ses militants-travaillent pour gagner une véritable crédibilité, en formant des cadres aptes à assumer leurs responsabilités, pouvant écouter et traduire dans l’action, les aspirations populaires.

"Cela ne peut être réalisé, a-t-il estimé, que par un contact direct avec la population, dans le cadre de rencontres périodiques, assurées par une base militante intègre et sachant donner une image rénovée de la pratique politique".

M. Sahli a prôné dans ce contexte, une politique de communication nouvelle, dont chaque militant de l’ANR doit s’imprégner. Il s’est en outre prononcé pour un-régime semi-présidentiel" avec un-renforcement du rôle du Conseil de la Nation", appuyé par-une meilleure autonomie" de la société civile, pour aboutir,-au mode de gouvernance, le plus approprié" pour cette période que traverse l’Algérie.

Appelant à une-moralisation de l’action politique", le responsable de l’ANR a affirmé qu’"il est inadmissible que soit passée sous silence la dilapidation de fonds publics", appelant les pouvoirs publics à-engager toutes les mesures légales pour éradiquer la corruption".

Cette rencontre des militants de l’ANR de la région de Sétif, fait suite à celle de la région d’Alger. Elle sera suivie d’une troisième rencontre à El Bayadh avant la tenue des assises nationales, prévues le 5 mai prochain, et coïncidant avec la célébration du 18ème anniversaire de la création du parti.

Deux conférences sur le mode de communication des élus et le management opérationnel ont été données à la maison de la culture Houari Boumediene, à cette occasion, par des cadres de l’ANR.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus