Accueil > Evénements >

Une nouvelle stratégie pour réduire de 30 % sur trois ans les accidents de la route

dimanche 6 octobre 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Une nouvelle stratégie nationale de sensibilisation visant à réduire de 30 %, sur les trois années à venir, le nombre d’accidents de la route en Algérie a été mise en oeuvre, a indiqué dimanche à Sétif le Directeur général du Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR), Hachemi Boutalbi.

Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture d’une semaine de sensibilisation et de prévention des accidents de la route, organisée à la maison de la culture Houari-Boumediene, M. Boutalbi a souligné que cette stratégie qui met à contribution

"l’ensemble des secteurs concernés" consiste à aller directement vers les usagers de la route pour les appeler à respecter le code de la route et à surveiller leur vitesse qui, a-t-il assuré, reste la cause première des sinistres routiers.

Le responsable du CNPSR a estimé que le facteur humain est responsable de 92 % des accidents de circulation qui ont tué au cours des derniers huit mois, a-t-il noté, 3.085 personnes et fait 48.128 blessés.

Cette semaine de sensibilisation marque le lancement à Sétif du projet pilote de sécurité routière mené dans le cadre du programme de coopération-EuroMed Transport" de coopération de l’Union Européenne dans la zone du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. L’expérience sera ensuite étendue aux autres wilayas du pays.

La manifestation qui se poursuivra jusqu’au 10 octobre prochain permettra de réaliser une étude sur-l’épineuse problématique" de la circulation routière à Sétif, classée première wilaya du pays en nombre d’accidents avec 138 morts durant les huit derniers mois.

Le wali de Sétif, M. Abdelkader Zoukh, a appelé, dans son intervention, à l’association de l’école aux actions de sensibilisation et à l’organisation de manifestations de diffusion de la culture de sécurité routière ciblant directement les usagers, notamment les plus jeunes.

Cette manifestation est organisée avec le concours de plusieurs intervenants parmi lesquels les services de la Protection civile, la Gendarmerie nationale, les Directions des Transports et des Travaux publics ainsi que des représentants de l’Union Européenne.

Des débats sur la sécurité routière, des sorties vers les points de contrôle sécuritaire sur les routes pour la sensibilisation et l’inspection des points noirs du trafic routier dans la wilaya sont prévus tout au long de cette manifestation.

Des caravanes de sensibilisation et des ateliers de discussion du projet pilote-limitation de la vitesse des véhicules" sont aussi au menu de cette semaine de sensibilisation. Une exposition d’équipements en rapport avec la sécurité routière et avec le contrôle technique des véhicules a été organisée parallèlement à l’ouverture d’un parc pédagogique pour le développement de la culture de la sécurité routière chez les enfants.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus