Accueil > Evénements >

Débat sur l’éducation environnementale

jeudi 16 janvier 2014, écrit par : APS. Photos Krache, mis en ligne par : Boutebna N.

Les participants aux débats organisés avec la presse sur-le prix vert de la plus belle cité", organisés jeudi à Sétif, ont estimé qu’un programme d’éducation environnementale découlant d’une stratégie de sensibilisation et de conscientisation des citoyens est devenu indispensable.
L’officier de la Sûreté de wilaya, Djamel Cheikh-Boukal, a souligné, au cours de cette rencontre organisée par la Sûreté de wilaya de Sétif au siège de la Brigade mobile de la Police judicaire (BMPJ), que cet objectif vise à intégrer pleinement l’éducation environnementale au sein des établissements scolaires et de la formation professionnelle.

L’intervenant a considéré que les journalistes, les artistes et les personnalités du monde du sport, se doivent aussi de participer à la diffusion de la culture environnementale pour promouvoir l’hygiène du cadre de vie du citoyen et préparer les nouvelles générations à-réhabiliter le civisme environnemental".
Les enfants âgés de 6 à 14 ans doivent être particulièrement ciblés pour disposer d’espaces de loisirs et de jeux où ils apprennent à respecter l’environnement et à le défendre, a jouté l’officier.
La Sûreté de wilaya de Sétif a mis en place une commission, représentée par les secteurs de l’environnement, les associations et les comités de quartiers, au chef-lieu de wilaya et dans les daïras, pour désigner les lauréats du Prix vert de la plus belle cité.
Mme Farida Aloui, représentant la Direction de l’environnement, a abondé dans le même sens en considérant que la société civile-doit s’impliquer dans la protection de l’environnement, en encourageant la création d’associations et en développant la culture scientifique environnementale".
Elle a souligné, sans ce contexte, que l’implication des citoyens dans le concours de la plus belle cité est demeurée-relativement timide", bien que de nombreux habitants aient accueilli positivement cette initiative dans plusieurs quartiers et centres d’habitation.

Le concours, initié par la Direction nationale de la Sûreté nationale, dans le cadre d’un programme du gouvernement visant à protéger le cadre de vie du citoyen, en coordination avec le ministère de l’Aménagement du territoire, a révélé la nécessité de renforcer les actions des comités de quartiers pour porter aux responsables les préoccupations des citoyens, a-t-elle ajouté.
Cette rencontre, présidée par le chef de la Sûreté de wilaya de Sétif, a permis, en outre, de mettre en exergue la nécessité de renforcer l’émulation dans la protection de l’environnement.

Elle a également donné lieu à l’annonce des cités primées par les jurys du concours, en l’occurrence la cité Abdelhafid Boussouf d’El Eulma et la promotion immobilière Sadi de la zone El Hidhab (est de la ville de Sétif). Les représentants de ces quartiers ont reçu des récompenses des mains du chef de la Sûreté de wilaya et du président de l’Assemblée populaire de wilaya (APW).


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus