Accueil > Evénements >

La grève de l’éducation peu suivie à Sétif

lundi 10 février 2014, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

La grève à laquelle ont appelé plusieurs syndicats d’enseignants et de travailleurs de l’éducation, est faiblement suivie à Sétif.

Les chiffres communiqués par le responsable de la communication de la direction du secteur, Imad Sellami, corroborés par les constatations faites dans plusieurs établissements de la ville, font état d’un taux de suivi moyen de 4,66 % pour les enseignants des trois paliers.

En revanche, selon, cette même source, le mouvement semble beaucoup plus suivi par les proviseurs de lycées, avec un taux de 59,52 %, et par les censeurs (34,21%).


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus