Accueil > Evénements >

Le meeting de Sellal dégénère à Béjaia et vire à l’émeute (vidéo)

samedi 5 avril 2014, écrit par : Boutebna N.

Le meeting de campagne d’Abdelmalek Sellal a non seulement été annulé pour des raisons de sécurité, mais il a également déclenché une émeute à Béjaia. Le rassemblement anti-4eme mandat qui s’est improvisé devant la maison de la culture chargée d’accueillir le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika est devenu très violent.

Le rassemblement, devant la salle de meeting devant accueillir Abdelmalek Sellal, initialement pacifique a viré à l’émeute en fin de matinée. L’ex-Premier Ministre n’a même pas se rendre dans la salle et a quitté les lieux sans même intervenir devant l’assistance. Les journalistes chargés de suivre Abdelmalek Sellal dans ses déplacements ont également dû être évacués en urgence par la police. D’après nos informations il y aurait au moins une dizaine de policiers blessés et des dizaines de personnes sont encore bloquées dans la maison de la culture encore encerclée par les manifestants en colère.

La police a mis du temps à intervenir, et s’est contentée au départ de disperser la foule, ce n’est que tardivement que les forces de sécurité ont usé des gaz lacrymogènes. Alors qu’en face les manifestants jetaient des pierres. D’après des responsables de la direction de campagne d’Abdelaziz Bouteflika, la police craignant que le rassemblement dégénère, a préféré rester en retrait dans cette région sensible et très militante.

Rien n’a encore été confirmé, et aucun message de revendication n’a encore été rendu public, mais sur place des observateurs soupçonnent des membres du MAK d’être à l’origine de cette manifestation. A 14h la situation restait tendue autour de la salle, mais pas dans la ville de Béjaia.

Abdelmalek Sellal sur le point de quitter Béjaia pour se rendre à Alger a déclaré à la presse que les manifestants étaient “des extrémistes” et qu’il “ne lâcherait pas”, d’ailleurs “je mènerais mon meeting à Tizi-Ouzou demain” a-t-il expliqué. A son arrivée il doit se rendre à Bab-el Oued pour donner un meeting à la salle Atlas. A 17h30 il y avait peu de monde aux alentours de la salle, mais un important dispositif sécuritaire déployé pour accueillir le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika.

Algérie Focus

www.youtube.com/watch?v=ydmbYVNSWqk


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus