Accueil > Evénements >

Rentrée scolaire : près de 400.000 élèves attendus dimanche dans la wilaya de Sétif

samedi 6 septembre 2014, écrit par : Boutebna N.

Quelque 383 056 élèves rejoindront dimanche les établissements scolaires de la wilaya de Sétif, entamant avec détermination et enthousiasme, une nouvelle année scolaire.

A cette occasion, 132.000 élèves de familles sans ressources ont bénéficié chacun des primes scolaires de 3000 dinars ainsi que des affaires scolaires, soit un montant de plus de 396 millions de dinars.

Selon le porte-parole du syndicat, cette année scolaire risque, aussi, d’être perturbée par des mouvements de protestation. Pour M. Boudiba, la surcharge des classes qui perdure est également un facteur de tension. Le syndicaliste met l’accent sur la lenteur de la tutelle à répondre à leur plateforme de revendications, ce qui, à ses yeux, est de nature à pousser les enseignants à renouer avec la protestation.

Selon « Reporters », le lancement du vaste programme de relogement des familles nécessiteuses, mené dernièrement dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire (Logement RHP) semble avoir causé des contraintes « inextricables » au niveau de la direction de l’éducation de Sétif à la veille de la rentrée scolaire, à en croire les responsables du secteur.

Selon la même source, il s’est avéré que les quatre nouveaux sites d’habitation dédiés à recevoir plus de 1000 familles n’ont pas été accompagnés d’équipements socio-éducatifs adéquats, notamment d’écoles primaires. « L’on devrait attendre l’ouverture des établissements scolaires le 2 septembre prochain et l’installation des staffs administratifs pour déterminer les besoins de la population ainsi que les capacités d’accueil de nos établissements en matière de disponibilité de places pédagogiques », tient à préciser le secrétaire général de la direction de l’éducation de wilaya.

Autant dire qu’il s’agit d’un mouvement qui perturbera considérablement les prévisions du secteur. L’on apprend dans ce domaine que le wali de Sétif a entamé ces derniers jours une action de concertation entre la direction de l’éducation et les APC concernées par l’implantation des nouvelles cités d’habitation où l’on apprend que certaines d’entre elles sont carrément dépourvues d’écoles primaires sachant que ces établissements relèvent de la gestion de la municipalité. Selon les informations recueillies auprès du SG de la direction de l’éducation, l’administration pourrait recourir à une solution de « rechange », en ciblant certains CEM devant abriter « momentanément » les élèves du primaire.

La direction de l’éducation enregistre la réception de 3 lycées et 2 CEM à l’occasion de cette année scolaire.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus