Accueil > Evénements >

Mise au point de nouvelles techniques de relevé du patrimoine architectural et culturel

mercredi 8 octobre 2014, écrit par : Boutebna N.

Une équipe de chercheurs spécialisée dans la Géomatique du laboratoire d’Architecture Méditerranéenne de l’Université Setif1 menée par le Pr. Hamza Zeghlache a mis au point de nouvelles techniques de relevé du patrimoine architectural et culturel.

Usant des nouvelles technologies de l’information et de communication, et de la photographie panoramique, l’équipe de chercheurs du laboratoire peut maintenant restituer l’integralité des sites concernés en utilisant la « structure from motion -SFM », une technique faisant appel aussi bien au montage photographique qu’au balayage au rayon laser LASER SCAN, produisant ainsi une image en 3D si utile aux chercheurs spécialisés dans la restauration, l’étude et l’archivage des sites étudiés. Cette technique consiste à transformer l’image physiologique rétinal 2D en 3D qui par la physionomie de l’œil est prise en charge par les connexions corticales bidirectionnelles . Cette technique présente un avantage certain car elle permet un relevé des structures physiques du patrimoine (dont certains aspects telles que les détériorations non visibles à l’œil nu) ; en vue de leur protection et restauration.

Cette étude s’effectue dans le cadre d’une coopération associant les chercheurs du laboratoire d’architecture méditerranéenne et une équipe de chercheurs de l’Afrique du Sud dirigée par le Pr. Emérite Ruther Heinz du département de Geomatics de l’Université de Cape Town que la mission à été accomplie.

Par cette technique, cette dynamique équipe universitaire du département architecture a réussi à s’élever au delà du relevé traditionnel base sur la topographie optique ou l’arpentage classique.

Les deux équipes ont testé et utilisé ces nouvelles techniques avec succès sur la reconstitution du village berbère de montagne LEMZIYEN a Beni Ourtilane et la ville romaine de Djemila.

Les résultats ont fait l’objet d’un workshop tenu le 28 septembre dernier sur la géomatique appliquée à l’architecture et au patrimoine culturel avec la participation des étudiants et des architectes du secteur du ministère de la culture venus de Constantine, Souk Ahras, Alger et Batna.

Il est à noter que le département d’architecture de l’Université Sétif 1 offre à partir de cette année 2014 /2015 une formation de Master académique en Géomatique Appliquée à l’Architecture et à l’Aménagement Urbain ; une première en Algérie .

L’une des principales recommandations du workshop est la création en Algérie d’un centre de documentation du patrimoine architectural et culturel dans la zone du Maghreb en partenariat avec la division de Géomatique (geomatics) de l’université de Cape Town (Afrique du sud).

Cette initiative ne peut être que louable et impérative pour la sauvegarde du patrimoine architectural et culturel très riche de notre pays.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus