Accueil > Evénements >

Sétif n’aura pas son 2ème CHU

dimanche 19 octobre 2014, écrit par : Boutebna N.

« L’Algérie sera dotée de 24 centres hospitaliers universitaires (CHU) à l’horizon 2018 », a déclaré jeudi à Alger le directeur général de l’Agence nationale de gestion, de réalisation et d’équipement des équipements de santé (AREES), Lazhar Bounafa, au cours d’un workshop sur la restructuration des services de santé dans la wilaya d’Alger.

M. Bounafa a révélé le lancement des travaux de réalisation de 5 CHU dans les wilayas de Tizi Ouzou, Ouargla, Constantine, Tlemcen et Alger, sans avoir cité la ville de Sétif.

« Pourtant le lancement du second CHU de Sétif remonte aux années 1980, ce projet existait ainsi que la maquette, celle-ci a été longtemps exposée au niveau de l’hôpital et de la Direction de la Santé et de la Population. Ainsi, les autorités chargées de la santé à l’époque avaient compris le besoin d’avoir à Sétif un second Hôpital. Après trois décennies, il est plus qu’urgent de doter la ville du 08 mai 1945 d’un second hôpital. Il est bon de rappeler que l’actuel Hôpital a été érigé en 1934 et destiné exclusivement à 30000 colons (Hôpital colonial). » avait déclaré Prof Soualili, président du conseil scientifique de CHU de Sétif dans un précédent article en vue de renforcer les services hospitaliers de la ville de Sétif.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus