Accueil > Evénements >

Des élus de Sétif accusés de détournement de foncier

vendredi 13 février 2015, écrit par : Boutebna N.

Selon la presse nationale, deux ONG internationales, dont un membre observateur à l’ONU et l’UE, ont demandé aux hauts responsables du pays d’enquêter sur le partage du foncier par les élus et autres barons.

Selon plusieurs rapports du Forum international de lutte contre la corruption et droits universels, plusieurs membres de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) ont obtenu des terrains par le biais de l’investissement.

Ces rapports indiquent 19 cas sur le pillage du foncier en Algérie dont quelques cas de pillage de propriétés agricoles dans la wilaya de Sétif.

L’identité des élus bénéficiaires de l’APW de Sétif n’est pas encore connue même si certains noms sont déjà prévisibles.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus