Accueil > Evénements >

Le ministre Nouri mécontent lors de sa visite à Sétif

mercredi 29 juillet 2015, écrit par : APS

SETIF - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelouahab Nouri, a exprimé, mercredi sur le site du barrage de Mahouane près de Sétif, son vif mécontentement devant la cadence des travaux de réalisation du système-Ouest" de l’opération des grands transferts des hautes plaines sétifiennes.

"Il est inadmissible que des populations continuent de souffrir du manque d’eau pendant que les responsables du projet adoptent un comportement assimilable à du laxisme, donnant l’impression que l’étude technique du système Ouest a été mal ficelée, voire improvisée", a martelé en substance le ministre, déplorant le fait que cette partie du projet n’ait atteint que 67 % en matière de taux d’avancement des travaux.

M. Nouri a demandé, in situ, au maître d’ouvrage, en l’occurrence l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT), de faire procéder en urgence à une expertise approfondie afin d’identifier les points faibles du système et relancer le projet sur de bonnes bases.

Le système-Ouest" de ces grands transferts est appelé à acheminer quelque 119 millions de m3 d’eau par an dans le nouveau barrage réceptionné à Mahouane d’une capacité de retenue de 148 millions de m3, à partir de l’ouvrage d’Ighil Emda (Bejaia), à travers 22 km de conduites et trois stations de pompage.

La partie ouest de cette importante opération structurante, lancée il y a plusieurs années, est destinée à fournir de l’eau potable aux 780.000 habitants de 13 communes et à irriguer quelque 16.000 hectares de terres agricoles. Les systèmes-Ouest" et-Est" du projet (transfert entre les barrages d’Erraguène, à Jijel, et de Draâ Eddis, près d’El Eulma) permettront, une fois livrés et opérationnels, de transférer plus de 313 millions de m3 vers les hautes plaines sétifiennes pour l’irrigation de plus de 36.000 hectares et l’alimentation en eau potable de 1,85 million d’habitants.

Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement devait visiter, en fin d’après-midi, le centre d’enfouissement technique de Sidi-Haïder, à l’est de Sétif, où un exposé sur la gestion des déchets urbains et industriels devait lui être présenté.

Jeudi, M. Nouri se rendra dans les communes de Bir Haddada où il s’enquerra du projet d’alimentation en eau potable de la partie sud de la wilaya de Sétif à partir des forages de Kherzet Youcef, Chaâba El Hamra et de Tachouda où il inspectera le système-Est" des grands transferts.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus