Accueil > Evénements >

Des terres agricoles fertiles détournées près d’El Hassi à Sétif

نهب أراضي خصبة بالحاسي - سطيف
jeudi 27 août 2015, écrit par : Boutebna N.

Les scandales de détournement des terres agricoles suscitent ces jours-ci de nombreuses interrogations à Sétif. Les habitants interpellent l’intervention de Monsieur le Wali ainsi que leurs patriotes et leurs Hommes afin d’agir.

Ces terres pour les quelles nos Chouhada ont sacrifié leurs vies, sont en cours de détournement au profit des intérêts privés. D’autres abritent déjà des chantiers au vu et au su de tout le monde.

Les photos ci-dessous ne sont qu’un exemple parmi une dizaine de cas similaires au Sud et à l’Est de la ville de Sétif. Ces photos ont été prises près de la RN5 entre Sétif et El Eulma, précisément entre El Hassi et Ain Roumane en face d’une filiale de Sonelgaz.

Selon une source non confirmée, ces terres montrées sur les images abriteront un projet de construction des logements AADL et datent seulement de la dernière moisson.

Trois questions restent sans réponses :

  1. Pourquoi tolère t-on la construction des logements sur des terres agricoles fertiles alors qu’il y a d’autres endroits pour cet effet près de Chouf Lakdad ?
  2. Combien coûtera t-il à l’Etat le transfert des lignes électriques de la très haute tension ?
  3. Qui avait autorisé le transfert de ces terres à vocation agricole en zones urbaines ? Que fait alors le Directeur des Services Agricoles de la wilaya (DSA) ?

L’implantation d’un projet AADL au sein de ces terres n’est pas un fait de hasard. Ce projet permettra de transformer toutes les zones limitrophes en zones urbaines, ce qui facilite davantage le partage du « gâteau à cerise ».


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus