Accueil > Evénements >

Un vice-président de l’APC est accusé de clientélisme dans l’affaire de la gestion des déchets

mardi 15 septembre 2015, écrit par : Boutebna N.

L’affaire de la mauvaise gestion des déchets ménagers au sein de la ville de Sétif suscite ces jours-ci des interrogations et révèle des scandales au sujet d’un vice-président de l’APC.

Selon des indiscrétions, ce responsable serait derrière des entraves bureaucratiques dans la gestion des déchets ménagers en faveur d’une entreprise privée au nom de sa femme. Cette dernière avait décroché récemment un crédit de 850 millions de centimes par le biais de la CNAC pour l’achat d’un camion benne à ordures ménagères.

Ainsi, la ville de Sétif, autrefois réputée pour sa propreté exemplaire, est aujourd’hui transformée en décharge publique. Les bacs en plastique répartis à travers ses quartiers, sont souvent débordés de déchets et dégagent des odeurs nauséabondes.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus