Accueil > Evénements >

Visite de la délégation lyonnaise à Sétif : un remake de 2006 ?

lundi 2 novembre 2015, écrit par : Boutebna N.

Le maire-sénateur Gérard Collomb, ainsi que cinq autres élus et une quarantaine d’entrepreneurs de la région lyonnaise de France ont effectué récemment une visite d’une semaine dans le monde des affaires en Algérie.

Cette délégation a entamé sa visite à Sétif avant de se rendre à Alger et à Oran dans le but de rapprocher la région lyonnaise à l’Algérie, principalement dans les échanges économiques.

Les Français estiment que «  les Algériens veulent travailler davantage (..). Cette volonté toute particulière peut s’expliquer par la chute des revenus du pays sur ses ressources de pétrole, qui représentent environ 60% des recettes de l’Etat et qui obligent le gouvernement d’Alger à trouver de nouveaux partenariats », indique le site d’information lyonnais, Lyon Mag.

Rappelons-le que ce même Maire s’est rendu le 1er avril 2006 à Sétif accompagné d’un importante délégation composée de ministres, d’élus et d’entrepreneurs. Cette visite a fait l’objet de nombreuses critiques en raison du non-respect des promesses. On avait l’impression qu’il s’agissait d’un « poisson d’avril ».

Les Français déclarent qu’il reviennent de Sétif avec de-simples promesses" de signatures de contrats. Avec les chutes des prix du pétrole et le plan d’austérité engagé par le pays, les accords de coopération entre Sétif et Lyon vont-ils subir le même sort qu’en 2006 ?


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus