Accueil > Evénements >

Hocine Ait-Ahmed, homme politique et figure emblématique de la Révolution, n’est plus

jeudi 24 décembre 2015, écrit par : Boutebna N.

ALGER- Hocine Ait-Ahmed, décédé mercredi à Lausanne (Suisse) à l’âge de 89 ans, était un des dirigeants historiques de la Révolution algérienne et leader charismatique du Front des forces socialistes (FFS), dont il est père fondateur.

Le défunt dont l’état de santé s’est détérioré ces dernières années, a été victime d’une série d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) en janvier dernier ayant affecté notamment le centre de la parole. Il se soignait à Lausanne où il était établi.

Né à Ain El Hammam (Tizi Ouzou) en 1926, Ait Ahmed a été l’un des principaux chefs du Front de libération nationale (FLN) durant la glorieuse Révolution du 1er novembre 1954.

Auparavant, il avait intégré le Parti du peuple algérien (PPA) où il avait suggéré la création de l’Organisation spéciale (OS), qu’il avait dirigée, en succédant à Mohamed Belouizdad.

Militant de la cause nationale depuis sa jeunesse, Aït Ahmed a présenté, en 1948, un rapport qualifié de décisif sur les formes et la stratégie de la lutte armée pour l’indépendance.

Après l’indépendance, il se démarque du FLN, en créant en 1963, son propre parti, le FFS, le plus vieux parti de l’opposition en Algérie.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus