Accueil > Evénements >

Une commémoration du 8 mai 1945 boudée

dimanche 8 mai 2016, écrit par : Hamoud ZITOUNI

La commémoration du 71e anniversaire des massacres du 8 mai 1945 n’a pas réuni une grande foule. Comme d’habitude, depuis déjà plusieurs années, quelques badauds de désoeuvrés et de personnes âgées regardaient passer le cortège bien modeste.

Au premier carré les jeunes scouts déployaient l’emblème national. Juste derrière, marchaient en rang serré les dignitaires locaux aux têtes chenues bien encadrés par une chaîne de tenues bleues, sécurité préventive oblige. En fin, suivent quelques dizaines de personnes de tout âge peuplées de militants de partis et d’organisations de masse traditionnelles ainsi que d’irréductibles-commémorateurs" portant le patriotisme comme une douleur au coeur. Cette catégorie de patriotes est de moins en moins nombreuse au fil des ans.

Les plus anciens, témoins ou survivants des massacres sont trop vieux ou se sont éteints. Les moins vieux, porteurs-relais de la flamme sont atteints d’amertume et de lassitude, ils n’ont pas su faire passer le témoin au plus jeunes. Par ailleurs, ce genre commémoration est considéré aux yeux des citoyens un événement réservé aux dignitaires sans qui rien n’est autorisé ainsi qu’à une catégorie d’organisations politiques et civiles.

Sur la petite place de la poste principale, il y avait un semblant d’animation. De jeunes peintres exposaient leurs tableaux dont quelques uns, encore non accomplis, sont en rapport avec l’événement. Les nouvelles générations sont certainement moins tourmentées par les horreurs et les cauchemars de l’histoire. Tant mieux pour elles. Leur avenir doit être radieux. Seule la maison de la culture affiche un programme à hauteur du douloureux souvenir : exposition, films patriotiques.

Source photos : ODEJ de Sétif


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus