Accueil > Sports >

Ligue 1-J9 : MC Oran 1 - ES Sétif 2

samedi 28 octobre 2017, écrit par : APS

Le CS Constantine a conservé le leadership de la Ligue 1 Mobilis de football, malgré son nul à domicile (1-1) face à l’Olympique de Médéa, en match disputé vendredi pour le compte de la 9e journée, ayant vu l’Entente de Sétif reprendre la place de dauphin, après sa précieuse victoire (1-2) chez le MC Oran.

Le scénario aurait pu être bien plus dramatique pour le CSC, qui s’était retrouvé mené dès la 4e minute de jeu, après une ouverture du score précoce de Boucherit, et ce n’est qu’à la 51’ qu’il a réussi à limiter les dégâts, en arrachant l’égalisation par Lamri (1-1).

Un semi échec qui, malgré tout, permet aux Sanafir de rester seuls à la première place du classement général, avec 18 points, mais en se voyant talonner de très près par l’Entente de Sétif, désormais seule à la deuxième place avec quinze points, après sa victoire (2-1) chez le MC Oran.

Un précieux succès dont Zakaria Haddouche a été un des principaux artisans, puisqu’il est l’auteur des deux buts sétifiens aux 1’ et 84’, alors que Toumi avait inscrit l’unique réalisation de l’équipe locale, d’une belle tête croisée à la 61’.

De leurs côté, les Harrachis ont très bien réagi après leur défaite (2-0) contre l’USMA, en match retard disputé mardi dernier, en remportant leur deuxième derby contre le Paradou AC (3-2).

Benrokia avait donné le ton pour les Jaune et Noir dès la 3’, mais les Pacistes ont réussi à égaliser moins de trois minutes plus tard, grâce à Bouchina, avant de prendre l’avantage au score par l’intermédiaire de leur buteur maison, Zakaria Naïdji, auteur du deuxième but à la 32’.

Décidés cependant à ne pas repartir bredouille de Bologhine pour la deuxième fois consécutive en seulement trois jours, les Harrachis ont alors mis le turbo, et ont réussi à égaliser par Mellal, sur penalty à la 45’+1, avant de revenir à la charge à la 61’, pour s’offrir le doublé, et faire gagner par la même occasion son équipe (3-2) chez le nouveau promu.

Malgré cette victoire, les Harrachis restent premier clubs relégable, avec sept points, au moment où le Paradou demeure sur le podium, avec 14 unités.

Pour sa part, l’autre nouveau promu, l’US Biskra s’est un peu mieux débrouillé, malgré un déplacement difficile chez la JS Kabylie, d’où il a réussi à repartir avec un nul (0-0).

Un assez bon résultat, qui permet au clubs des Zibans (avant-dernier) de creuser provisoirement l’écart à quatre points sur l’USM Blida dernier), au moment où la JSK reste scotchée à la 7e place avec 12 points, en attendant le déroulement des autres rencontres, programmées samedi.

Il s’agit de : USM Blida - MC Alger (16h00), NA Hussein Dey - USM Bel-Abbès (16h00), USM Alger - CR Belouizdad (17h00), et JS Saoura - DRB Tadjenanet (18h00).


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus