Accueil > Sports >

ESS 4 – MCO 1 : Sétif n’a pas trop forcé

dimanche 1er avril 2018, écrit par : Boutebna N.

L’Entente de Sétif a mis à genou une équipe du MCO complètement hors du coup en s’imposant hier, au 8-Mai-1945 de Sétif, par le score de quatre buts à un.

Cette victoire permet aux locaux de garder intactes leurs chances de jouer une place au podium, alors que dans le camp oranais, c’est peut-être le doute après cette lourde défaite, la deuxième d’affilée après celle subie face au MCA (0-4). Plus frais et plus entreprenants, les Ententistes débutent en force la partie et à cinq minutes à peine du coup d’envoi de l’arbitre Boukouassa, Rebiaï efface un défenseur du MCO, avant d’envoyer une frappe terrible qui ne laisse aucune chance au portier Natèche (5’). Ce but surprend les visiteurs qui allaient subir un début de match cauchemardesque, puisque après une première tentative de Haddouche qui envoya un tir qui a failli faire mouche à la 10’, le même joueur, cette fois sur un centre, provoque un penalty après que Gharbi ait touché le cuir de la main. Haddouche, qui se charge d’exécuter la sentence, double la mise alors qu’on jouait la 23’. Dans la foulée, le coach Bououkaz, qui ne comprenait pas ce qui arrivait à son team, est obligé de faire un changement à la suite de la blessure d’Abdat en alignant Aoued. Dès qu’il a mis les pieds sur la pelouse, ce dernier assiste médusé, à l’instar des milliers des fans d’El-Hamri présents au stade, à un splendide 3e but signé Aït Ouameur sur une demi-volée qui ira directement se loger en pleine lucarne des bois de l’infortuné Natèche (34’). Rassurés par cet avantage, les Ententistes baissent le rythme, ce dont profitent les partenaires de Halaïmia qui vont d’abord réduire la marque par Tiaïba qui conclut un bon centre de Frifer, avant que Chibane ne rate lamentablement un 2e but pour son équipe, mais il bute sur une bonne sortie de Zeghba au moment où on jouait les premières secondes du temps additionnel du premier half qui se termine par 3 buts à un à l’actif des joueurs du coach Abdelhak Benchikha. Au retour des vestiaires, les débats s’animent de part et d’autre.

Compétition


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus