Accueil > Evénements >

Vendredi : la quatorzième édition du Hirak à Sétif

samedi 25 mai 2019, écrit par : Hamoud ZITOUNI

Malgré les affres de la soif, de la faim et de l’hypogycémie, le mouvement populaire de contestation, à son quatorzième vendredi ne faiblit pas. Sous la protection discrète et même courtoise de la police anti émeute, les quelques milliers de manifestants sont agglutinés devant le siège de la wilaya, symbole de l’Etat ou déambulent en procession et en boucle sur les principaux boulevards de la ville.

Le « hirak » ne perd ni de son énergie ni de sa détermination et ses revendications centrales sont toujours les mêmes : le départ du personnel politique du système disqualifié à plus d’un titre ainsi que la mise en place d’un dispositif de transition démocratique à même d’assurer des élections honnêtes. Jugeant être sans doute peu être écouté par les décideurs alors que l’échéance de fin mandat du gouvernement actuel approche à grands pas, le peuple manifeste son inquiétude en l’absence d’anticipation politique devant accompagner ses revendications. Et son agacement devient discernable par la radicalisation de ses slogans clamés. Alors que l’infamant « Khlitou leblad ya esserrakine »(Vous avez ruiné le pays bande de voleurs) continue d’être crié haut et fort comme une condamnation sans recours du régime et de sa clientèle d’oligarques, de nouveaux slogans se font entendre comme celui de « la intikhabat maa elissabat » (Pas d’élection en présence de gangs) et « Madania la askaria » (Gouvernance civile, non militaire) comme une mise en garde.
Photos Y et H ZITOUNI.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Roimalik :
Restons mobilisé, pas de vote, départ de tout le système. Silmiya, silmiya
la semoule :
Tous le monde traficote, changer les mentalités, l etat d ésprit. J ai le souvenir, en 2012 je me trouvais a Setif pour un séjour d un mois , billet aller retour payé en France, au bout d une semaine j ai décidé d écourter mon séjour, m étant rendu a l agence de la CNAN situé rue de constantine, afin d abréger mon sejour et,de me faire enregistrer pour mon départ plutot que prévu, l employé de l agence m a demander 5000 dinars en sue, aprés avoir régler cette somme, l employé a mis l argent dans son sac a main, sans me donner de facture.J ai rien dit, car j étais tellement content de pouvoir quitter ce pays, de voleur, et d éscroc
nosy bé :
Les premiers résultats tombent ,mais le chemin reste long..Il faudra trouver la patience et la sagesse nécessaires pour vaincre toutes les difficultés ,et construire ,enfin un avenir et un Etat de droit pour tous nos enfants . C’est dans l’unité qu’il y aura les meilleurs résultats ..Et cette unité ,il faudra toujours la préserver même dans la différence !
radio activité :
Le peuple qui agit sans être contraint par une force extérieur, est se pose des bornes physiques, légales ou morales sans débordement, l’expression de la liberté de pouvoir choisir par-soi même de ne plus accepter d’être ignorant donc prisonnier de la vérité ? en affichant l’existence de la vérité : la sécurité ne serait pas une contrainte mais une conditions à la liberté, l’Algérie à toujours trouvées l’Homme providentiel capable de nous arracher aux ornières, aux routines.
simple d’esprit :
Existait-il une façon plus efficace d’éviter de se laisser entraîner dans le nouveaux rôle inconfortable, bloquant les politiques, ceci pouvant laisser la place à une influence politique et mener dans certains cas à la construction de la 2° République, qui mettra de nouveaux cadres politiques, ce serait un grand pas dans la bonne direction, renforcement de la démocratie, et de l’Etat de droit, ainsi que le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, et tout cela avec un bulletin de Vote, un homme nouveau légitimé par le peuple, un Président dont aucun aïeul n’a occupé quelques charge publique que ce soit.
khier :
une triste nouvelle , peut etre qu elle est hors sujet. Un attentat terroriste a eu lieu à Lyon en plein centre ville vendredi dérnier , une bombe a explosé faisant 13 bléssés grave, 48 heures apres, ce jour lundi 27/05/2019 la police a interpellé un Algérien clandestin, a qui la prefecture avait refusé le droit de séjourné en France. pour se venger ce fou a déposé une bombe, il est en garde à vue, ainsi que toute sa famille, Le ministre de l intérieur ,vient d annoncer le durcissement des visas, c est malheur, mais il me tenait de vous informer, de la folie de certains de nos compatriote.
merouche charaf :
Salam oualikoum.enlever des pierres pour en mètre dotre y a pas de solution .
yass de paris :
manifestons même toute l ’année si il le faut .....
Nawel :
SVP un mot sur ce beau site de partage sur la grande perte du D.R / Kamal-Eddine Fekhar. Bonjour a tous.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus