Accueil > Evénements >

Le 15 eme vendredi de la contestation à Sétif : « Ma ranech habsine ! »

samedi 1er juin 2019, écrit par : Hamoud ZITOUNI

En ce 15eme vendredi (31 mai 2019), ils étaient entre 5 et 6 000 citoyens et citoyennes à braver les dards du soleil, la soif et la faim du jeûne , à rejoindre en après midi le centre ville pour crier haut et fort leurs revendications, les mêmes depuis déjà plus de 3 mois et dont la principale est le départ des hommes du système encanaillé avant toute élection qu’ils veulent propre, sous contrôle populaire. « La intikhabat maa el issabat » (Pas d’élection avec les gangs). « Irrouhou gaa wi yatehasbou gaa » (Tous doivent partir, tous doivent être jugés ). Le point de ralliement habituel est le siège de la wilaya, représentation locale du pouvoir central alors que près de 200 mètres plus loin se trouve le siège de l’APW (élus de la wilaya) qui n’attire aucune foule. Ceci est probablement symptomatique du peu d’intérêt que le peuple porte sur les élus qu’il considère acquis à l’Alliance de l’allégeance.

Vers 15 heures, la foule devenue fort nombreuse et bigarrée par ses couleurs et sa composante se forme en défilé long de près de 300 mètres pour entamer sa marche sur la voie circulaire habituelle du centre ville : cité les 600 , l’hôpital, bd Cheikh Laifa, Bab Biskra, stade Guessab pour revenir au point de départ, le siège de wilaya. Les manifestants sont de tout âge et des deux genres. Les personnes âgées, assez nombreuses s’arment de courage pour tenir le pas et les youyous des femmes et des jeunes filles alternent avec les slogans scandés en chœur par les jeunes gens pleins de vigueur. C’est effectivement la jeunesse qui donne toute la pérennité et l’endurance au hirak.

Les slogans variés usent d’expressions fortes, accusatrices, signe d’une exaspération de n’être pas suffisamment entendu ou compris par les tenants du pouvoir. Alors que le classique et fort « Khlitou leblad ya essarkine » (Vous avez pillé le pays, bande de voleurs) est toujours là, de nouveaux mots d’ordre sont clamés comme des mises en garde : « Madania, la askaria » (Civile, non militaire), « Solta le chaab » (Pouvoir au peuple), « Dégage FLN ». Des portraits du dr Fekhar mort en détention sont brandis sous les cris de « Pouvoir assassin ». Mais le « selmia, selmia » (pacifique, pacifique) vient rappeler la nature fondamentale de la contestation aux plus impulsifs.
Le « hirak » mouvement populaire et pacifique de contestation ne semble point s’essouffler alors qu’il entame son quatrième mois. Les manifestants le font remarquer aussi par leur clameur « Samdine, koul djemaa khardjine ». (Nous résistons, chaque vendredi nous sortirons).


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
yass de paris :
le gouvernement a la retraite !!!! le peuple est la nouvelle génération sont l’avenir de notre pays ne lâchons rien dieu est avec nous inchallah !!!
nobody :
Plus personne ne pourra tromper le PEUPLE algérien sous n’importe quel prétexte. Il a mis du temps pour réagir comme il le fait, depuis le 22 février 2019, cependant, ses revendications n’ont pas changé d’un iota, durant tous ses derniers trois mois. Sa dignité, sa liberté et son pays , pacifiquement, il est déterminer à les récupérer, quelque soit le temps, que cela prendra. Vive le PEUPLE !
merouche charaf :
salam oualikoum-un nouveaux gouvernement avec comme ministre des téchnologie et dévelopement énergie renouvlable biomas paneaux solaire et usine non poluante qui produise de l’énérgie et nouveaux véhicule éléctrique et camion et recyclage des déchets et éclairage publique et ville et village autonome en éléctriciter sans avoir a utiliser le gaz et construction de station de désalement d’eau de mer qui produit de l’énérgie et planter des roseaux our fréner le dessert et déveloper l’agriculture dans le Sahara algériens et a coter des ville et village plantation de banane et ananas et mangue et un nouveaux fruit du dragon laisser travailler les agriculteur et les personnes qui veule travailler la terre en algérie et diminuer les importation de viandes et fruits et élevage de buflone et construction de centre de formation de l’agriculture stratégie économique Chems Eddine Chitour https://www.youtube.com/watch?v=XCGGFpUX6gc et ministre de la religion et science Kamel Chekkat (...)
hirak :
Des scandales partout, exemple concret de l’acquisition illicite (par un entrepreneur) récemment de la servitude d’intérêt publique (située dans plan d’occupation du sol POS 33 de la cité Gaoua Nord de la ville de Sétif) dédiée aux réseaux d’assainissement et de la haute tension. yet hesbou Gaa...Vive le Hirak local, vive la la justice indépendante, le salut au peuple libre
radio activité :
Nous allons pas épiloguer,avec de longs commentaires, souvent superflus, notre pays est en danger avec la crise sociopolitique qu’il traverse : tout le monde s’entend pour dire qu’on s’en va droit dans un mur ..! qui ces crises qui nous font frémir d’impatiences..!
hichem :
c’est vraiment tres peu pour une wilaya comme setif il faut que la mobilisation soit plus forte le prochain vendredi système dégage.
Djafari :
Ceux qui rendent une révolution pacifique impossible, rendent une révolution violente inévitable. JF Kennedy. Les américains ne sont pas un modèle de paix, mais le monde serait aujourd’hui moins crispé de voir à leur tête un tel leader anti modèle et anti Trump.
mehdi mountather :
Juin 2019 Trouhou Ga3 ou Tmoutou Ga3 le départ de Ben Salah Badoui ces ministres les députés les sénateurs et les partis politique le 6.6.2019 pour éviter la mort de Gaïd Salah les généraux Ben Salah Badoui ces ministres les députés les sénateurs les présidents de partis par arrêt cardiaque accident crash d’avion cancer virus séisme si la fin du monde Trouhou Ga3 Lanar.
la semoule :
Ils ne veuillent rien lâcher,la lutte continue.
merouche charaf :
Samlam oualikoum.si vous trouver pas de président en algerie y a Philipe Édouard mais il et pas millitaire sa changera du president marocain abdelaziz bouteflica il veule plus de lui a paris vous le naturaliser comme Gérard Depardieu et Samir chaabna députer français qui se soigne la grippe a valle de grase et habite a Alger et touche les aide en france.
merouche charaf :
Salam oualikoum.les parasite vont il quitter le navire et les généraux et gaid Salah prend sa retraite comme il dise a setif.l’Algérie un pays de jeunes diriger par des vieus coranpu et des millitaire.comme si il NY a pas de jeunes intelligent et diplômer pour faire des élections présidentiel 2019 .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus