Accueil > Evénements >

Le 17e vendredi de la contestation populaire à Sétif : Le rebond

samedi 15 juin 2019, écrit par : Hamoud ZITOUNI

Comme par un sursaut, les Sétifiens se sont ressaisis ce vendredi 14 juin 2019, 17ème du genre. Alors que le précédent vendredi, ils ne comptaient à peine qu’un millier de manifestants à venir braver l’éprouvante canicule et le desséchant sirocco qui soufflait sur la ville, cette fois-ci leur nombre a plus que quintuplé ou sextuplé alors que le soleil brûlant et assommant était au rendez vous lui aussi.

L’expression d’un grand courage et de détermination, à l’instar de ce qui se produit inlassablement et pacifiquement tous les vendredis depuis ce fameux et incroyable 22 février, libérateur de la parole et pas que cela.
Ils étaient donc entre 5000 et 6000 citoyens venus des quartiers populaires de la ville de Sétif et des communes des éloignées du chef-lieu comme en témoignent les bus garés à l’alentour mais aussi la bannière amazighe brandie ou même accolée à l’emblème national comme un fort symbole adressé aussi bien au totalitarisme méprisant et négateur qu’au sécessionnisme haineux et suicidaire. Ici, dans ces régions montagneuses du nord de Sétif, comme celles des Aurès, de Ghardaya, du Djurdjura, du Zaccar, du Hoggar, de Tamentit et de Béni Snous, la revendication identitaire et culturelle n’est pas antinomique au sentiment d’appartenance à une nation soudée par le présent et l’histoire. L’Algérie belle et rebelle est tout à la fois unie et plurielle.

Toujours pacifique, gouailleur et bon enfant, le hirak sétifien, à l’instar de tout le hirak national, renouvelle ses mots d’ordre et du coup ses revendications qui s’adaptent à l’actualité et aux faits du jour. Ainsi « Dawla madania machi askaria » (Etat civil non militaire), « Tetnahaw gaa ou tethasbou gaa » (Vous serez tous évincés et jugés), « Bedoui fel Harrach » (Bedoui à la prison d’El Harrach), sont alternés avec les infâmants « Khlitou leblad ya serrakine » (Vous avez pillé le pays ô voleurs), « Serrakine, khedaïne wi biou fel cocaïne » (voleurs, traitres et vendeurs de cocaïne). Par les voix en chœur ou par les écriteaux brandis les partis de l’ex coalition présidentielle sont vilipendés sans ménagement. Les pots de yaourts sont eux aussi agités comme symbole d’une dérision et d’une revanche sur un des nouveaux locataires VIP de la prison d’El Harrach.

Contrairement à ce qui se dit ici et là, les services de police de Sétif continuent d’assurer avec professionnalisme la sécurité des manifestants et faciliter avec courtoisie leur marche à travers les artères de la ville. Aucune contrainte policière, aucune bousculade dans la foule, aucun vandalisme, aucune expression de rivalité de courants politiques certainement présents dans la foule, aucune parole déplacée de la part des manifestants à l’égard des policiers placides. Mieux : arrivés devant le commissariat central, les manifestants ont tenus à saluer les hommes en bleu par un « Chaab, chorta, khawa khawa » (Peuple et police, frères). Touchons du bois, croisons les doigts.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
Bachelor :
Et oui,rien n’est acquis, un jour nous somment aux summums, et un autre, ont gamelles avec les sans-grades, les sans dents, tablé aujourd’hui devant un plat de lentilles, et dire qui l’aurais crû.. Rien n’est acquis dans cette vie, tout passe, tout lasse, les hommes se déplacent, et la prison reste à sa place
la semoule :
Et tous ces faux moudjahidines, qui se se font délivrer des cartes d anciens maquisards, alors qu ils etaient tranquillement planqués, Pérsonnellement j en connais deux qui etaient hospitalisés du coté de saint Etienne pour des problèmes de santé , en 1957, et une fois l Algérie indépendante se sont trouvés deux faux témoins afin de se faire délivré le titre de moudjahidine, afin de toucher le pactole, et des licences de taxi. Un autre né en 1947 trafiquant notoire, bien connu à Setif, c est fait délivré lui aussi une carte d ancien maquisard, alors qu il était un indic, de l armé Française.Cela me dégoute, j ai envie de gerber.
samir :
J’ai remarqué qu’il ya plusieurs drapeaux, l’un est de l’Algérie la nation que nous combattons pour elle. L’autre est du Palestine notre 2eme nation historique. Dites moi le 3eme drapeau signifie quoi ???????nous sommes un seul peuple Algérien avec un seul drapeau Algérien .faites attention à ça nos frères berbères.
merouche charaf :
salam oualikoum-des futur éléction avec un président qui ne serat pas millitaire ou complice avec l’armée de gaid salah et la france pour continuer a garantir leur intéter mutuel de corenpu et corupteur et affaire a l’étranger et compte en suisse et en europe et a l’étranger couvert par le sionisme et les juifs beaucoup de compliciter cacher et passe droit. le peuple a le droit de choisir c’est députer maire et walie et futur président avec des réunions ou le peuple peut poser des questions au futurs candidat pour faire leur choix sans bourage d’urne et frode et le droit de ne pas voter sans chantage pour la populations .une vraix démocratie sa métra le temps quil faut pour métre tout sa en place avec une vraix justice et juge et avocat non corenpu en algérie et injustice entre les riche et les (...)
merouche charaf :
salam oualikoum-l’algérien l’homme de la terre agriculteur avant tout pourqoi le gouvernement actuele a alger et depuit des années empéche les algériens a sétif comme dans les otres régions de travailler la terre et de déveloper la production de bananier et la mangue et ananas et kiwi et fruit du dragon et noix de coco en algérie c’est plus que possible.au profit des importateurs et de leur propre intéret les députer et ministre et millitaire qui font la pluie et le beaut temps en algérie stop .............tout le monde dégage sans pitié.https://www.youtube.com/watch?v=f9gXsr5FCsE
el-hedi :
Bonjour à tous et à toutes j’espère que tout va bien se passer dans notre pays surtout dans la paix 🙏 et la sérénité inch’Allah pour le pays & le peuple 🙏😇
khier :
Je me suis toujours demandé comment peut on se mettre au garde a vous en entendant kassame est etre un truand, qui truande le pays.Les martyrs a qui en boit le sang, par des vols, des escroqueries, et j en passe.Doivent regrétter d etre tombés au champ d honneur, pour que vivent la RACAILLE.Honte a tous ces Alger riens qui nous gouvernent.
Djafari :
La prison d’ El Harrach sera bientôt dotée d’une aile 5 étoiles digne des plus grands palaces, où le First world hotel Malaysia Ou le Wynn Las Vegas y feraient piètre figure. Y sera logé aux frais de la dictature tout ce beau monde qui a brillé, telles des étoiles éteintes, par sa corruption et son allégeance à un système qui a surclassé la tristement célèbre mafia sicilienne. Les Al Capone et Mémé Guerini seraient des nains par rapport à Ouyahia et autres Sellal et Saïd qui ont réussi l’ exploit inédit d’arriver au pouvoir au nez et à la barbe d’un monde en décadence.
NAWARA LAFAYETTE :
pour un Président mains propres votez NAWARA ! mon 1er acte : extradition du plus grand voleur du FLN complice de la bande , à savoir AMAR SAADANI - bien planqué a Paris 16 avec les millions volés au peuple ! Président Macron : expulsez ce salaud et toute sa famille , leurs cellules sont prêtes et les yaourts sont déjà au frais !!
azzeddine :
Salam entièrement en accord avec Samir c est pas le moment de la division nous avons la même culture alors ne jouez pas avec le feu ! Un remaniement sur le plan militaire se fera SHALAH bon gré malgré l ennemie de notre ALGERIE ! J ai confiance en la Justice divine .
nosy bé :
Ce pays est celui des Imazighen..il n’y a aucun doute .Les habitants de cette région d’Afrique ont décidé de se donner un drapeau:il est vert,bleu ,jaune frappé de la lettre,rouge-sang, Z en tifinagh. Ceux qui aiment c’est bien et ils sont les bienvenus ,les autres ,c’est tant pis .Les imazighen ainsi que leur drapeau sont ici pour l’éternité,qu’il vente ou qu’il fasse beau . Le drapeau algérien est celui de tous les algériens .La Palestine gagnerait à être défendue ,voire libérée dans les faits .Elle a besoin des siens ,de leur courage et dévouement. Ce n’est pas en exhibant son fanion dans les rues de Sétif qu’on lui rend le plus grand service .Les algériens manifestent pour améliorer leur quotidien ,leur gouvernance, et l’avenir de leurs enfants ,loin de (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus