Accueil > Evénements >

Le 18e vendredi de la contestation populaire à Sétif : la réponse cinglante

samedi 22 juin 2019, écrit par : Hamoud ZITOUNI

Comme il fallait s’y attendre, en cet après midi du 21 juin, malgré le soleil de plomb et le souffle brûlant du sirocco, entre 5 et 6000 citoyens se sont assemblés sur leur agora habituel pour crier leur colère contre ce qu’ils désignent par les « issabat » (gangs) ou mafia dont elles exigent, depuis déjà quatre mois, le départ sans délai.

Cette exigence est jugée par le mouvement de contestation indispensable à la reconstruction d’un Etat de droit sous contrôle d’institutions démocratiquement élues. En ce jour du 21 juin, les mots d’ordre sont adressés plus particulièrement aux décideurs réels qui par la force des choses, sans jeu de mot, sont chargés de veiller à ce que le pays ne bascule pas dans le chaos. Les syndromes libyen ou malien constituent une menace potentielle à nos frontières. Cependant, il semble, pour le moins que l’on puisse dire, que la communication fonctionne mal entre les décideurs réels et le peuple « hirakiste ». Celui-ci semble, à présent, las et exaspéré d’attendre le départ exigé des symboles de l’encanaillement du système.

L’incompréhension cède progressivement la place au doute et à la méfiance. L’annonce de l’interdiction de l’emblème berbère dans les manifestations populaires est très mal perçue. Ce symbole identitaire transnational adopté sur l’ensemble du Maghreb est-il vraiment une menace à la cohésion et l’unité nationales ? Il est vrai que ce même emblème est brandi par des groupes séparatistes en Algérie et ailleurs. Une vidéo circulant sur le net montre effectivement un groupe lourdement armé dans un pays voisin arborant la bannière quadricolore berbère. Mais aux yeux du peuple contestataire, l’emblème de la revendication identitaire et culturelle n’est pas incompatible avec le symbole tricolore de la nation. Il ne peut ne peut être perçu comme signe systématique de velléité séparatisme. L’interdiction de l’arborer dans les manifestations est comprise comme une diversion voire une provocation dont on peut en faire l’économie. La soif de liberté d’expression longtemps contenue, l’esprit rebelle voire revêche contre le pouvoir, font le reste. Résultat prévisible : ce vendredi à Sétif, il y eut plus de bannière amazighe caracolant aux côtés du drapeau national au dessus des têtes. Le comportement pacifique des manifestants d’une part et l’impassibilité des forces de l’ordre, cette fois-ci abondamment déployées sur les lieux de la manifestation, ont certainement permis d’éviter les troubles. Touchons du bois. Les slogans arborés ostensiblement sur les écriteaux ou banderoles ou criés en chœur par les milliers de voix se renouvellent. Ils expriment de plus en plus l’agacement de ne pas être entendu et l’inquiétude sur le proche avenir, celui-ci devenu peu lisible alors que la crise institutionnelle perdure.


Partager cet article :
28 commentaire(s) publié(s)
merouche charaf :
Salam oualikoum.gaid Salah et la France et les dirigeant actuelle prépare la continuité du régime corenpu et deputer pour continuer a garder leur intert a linterieur comme a lexterieure du pays et leur soutien sioniste et fran maconique et cherche des marionnette pour faire des élections avec un nouveaux président militaire.les loups ne se mange pas entre eus il font croire au changement .
yass de paris :
tant que ceux qui tiennent le pays ne lâcherons pas leurs sièges le peuple sera dans la rue !!!!!!!!
Eraser :
Il faut cesser l’hypocrisie et l’utilisation de la langue de bois. Cet étendard de guerre n’a jamais été pacifique depuis sa création par l’académie berbère. L’article 06 de la constitution définie clairement l’emblème et l’hymne. Il faut revoir ma constitution, le peuple n’a pas été consulté pour surdimensionner un dialecte et lui donner un statut de langue officielle. Il faut revoir la constitution et le peuple a sa voix. S’il n’est pas content il faut voter carrément NON. La minorité doit respect la constitution sinon la force doit être utilisée. Il y’en a trop de fous à museler dans ce pays meurtri par les lèches cvls et les irresponsables de merde. La position de l’armée est saine et honnêtes, ils veulent le pouvoir sur un plateaux d’or qu’ils aillent se faire foutre. L’armée doit prendre le pouvoir et régler une transition en (...)
khier :
Un seul drapeau.vet’blanc’et rouge.tous derrière l emblème national.
gawasetif19 :
A publier encore : http://www.reporters.dz/2019/06/17/setif-agression-du-foncier-des-residents-denoncent-le-detournement-dun-espace-public-au-profit-dun-promoteur/
Chaoui hor :
populaires est très mal perçue....Tu veux dire bien perçue Identitaire ? Cette fourchette qui tient du grec et du phénicien !! Pour 5% de la poulation algérienne par un accident de l’histoire et qui veut s’imposer,poussée par ses ssuzerains en Israel et en France,peut-être ,mais pour le reste des algérien non merci , ça donne la nausée...Surtout si c’est de la part des suppôts de celui qui est en visite à Israël...
Tyrageosaure :
Lorsque je lis Écraser et ChaouiHor, je comprends que jamais nous ne serons une nation mais juste un conglomérat de tribus, chacune confinée dans ses certitudes. On bâtit une nation solide quand aucune composante de la société ne tente de s’imposer à l’autre et surtout quand chacune accepte la différence de l’autre. Pour vivre ensemble, il y a un minimum sur lequel s’entendre mais beaucoup de concessions à faire de part et d’autre.
nosy bé :
Ce pays a une identité ,une Histoire et la prétention d’exister dans un environnement sain .Tous ceux qui refusent ces vérités sont malheureusement dans le faux ,perdent leur temps à faire de l’Algérie le pays qu’il n’est pas...et qu’il ne sera jamais .Si je peux faire un choix culturel ou linguistique pour diverses raisons entre l’anglais ,le français ,le chinois et l’arabe ,je ne peux pas faire le même choix pour la langue de mes origines . Aujourd’hui ,notre pays a besoin de se reconstruire politiquement après tant de gabegies et d’errements .Le peuple a retrouvé son unité ,dans sa diversité, pour construire dans la fraternité un avenir commun ,fait de paix ,d’entraides et de partages . C’est cette voie qu’il faut prendre,et pas celle qui appelle à ignorer ou stigmatiser son prochain ,son voisin ,celui qui est un peu différent .La voie de l’exclusion ,construite par des politiques et autres intellectuels de niveauardoise,a fait ses ravages .L’Algérie a été saignée (...)
el-hedi :
Bonjour, ils faut arrêter de parler de nos problèmes en disant sa Viens de t’elle où t’elle pays , le peuple et plus fort que tout , notre devise n’est t’elle pas la révolution part le peuple et pour le peuple & dans la paix 🙏 puisque que nous sommes entre frères et sœurs inch’Allah...!!!!
khier :
Nous voila, avec un deuxième drapeau, crée par des sionistes, l armé doit intervenir,durant ce bazar de hirak, qui dure depuis 4 mois, l économie, est entrain de s effondrer,ajouté à cela les 30 /° âgés de 15 à 30 ans qui sont illettrés, mais qui veuillent gagner autant que quel qu un qui a fait des études de 7 années après le bac.Les derniers de la classe, les bonnets d âne.Et qui sont les premiers à descendre dans les rues tous les vendredi, faut pas déconner.
khier :
Un drapeau crée par Jacques Benet, sioniste et militant de l oas.
khier :
Voir Jacques Benet sur google.
Djafari :
Le pouvoir militaire actuel, qui s’accroche désespérément à une constitution taillée aux strictes mesures de la mafia oublie qu’il bafoue cette même constit et qu’il n’a aucune légitimité, ce qui fait de lui une dictature de fait. En interdisant la bannière berbère, il cherche à diviser une unité retrouvée depuis le hirak entre berbères et arabes. La question subalterne du drapeau est propulsée au premier plan pour dévier l’ objectif du hirak qui est yatnahhaou ga3 y compris les mafieux militaires de premier plan.
yass de paris :
si certaines sommes d ’argent volés par nos mafieux ont été récupérer pour quoi ne pas essayer de les investir dans de nouveaux hôpitaux avec de nouveaux appareilles nos malades .... notre peuple en ont besoins ... une pensée a toute les personnes qui souffrent allah est avec vous et avec nous inchallah !!!!!!!!!!
azzeddine :
Langue drapeau et puis quoi encore mrs les sionistes et leurs chiensARRETEZ de diviser le peuple ! Je fais appel aux kabyles ahrar qui n ont pas besoin de prouver notre culture par le biais d un bout de tissu ou autre chose Nos ennemies utilisent tous les moyens (extremisme religieux liberté d expression enfin ils jouent a toutes les cartes afin de ruiner notre unité et mettre le pays au feu !c est connus depuis le temps !la mafia ne se lassent pas SOYONS UNIS c est notre seul force !!tahya El djazair et ses enfants
nosy bé :
Aujourd’hui un certain nombre de jeunes algériens croupissent dans les prisons du régime au motif qu’ils portaient au moment de leur arrestation un emblème qui ne serait pas national. Il s’agit ,bien sûr, du drapeau nord-africain que l’on voit un peu partout en Algérie et dans les pays voisins ,mais aussi dans le monde dès que des évènements nous concernent .Je ne vais pas faire de dissertation sur le pourquoi ,la légalité ,la légitimité d’un tel sort .Admettons que la justice va dire ...Je voudrai cependant savoir si des algériens non- berbérophones vont compatir à la situation et participer aux manifestations pour demander leurs libérations ? L’Algérie de demain en dépend..!
Djafari :
Aucune complaisance avec la mafia—Il ne peut y avoir de bonne ou de mauvaise mafia—Il n’y a pas de mafia civile à combattre et de mafia militaire à aduler—la mafia c’est la mafia point final ! Toute la mafia doit DÉGAGER,peu importe l’ uniforme et peu importe le grade. Arrêtons le culte de la personnalité amplifié par les portes voix de la soumission et de l’esclavage. La Liberté n’est pas négociable, elle se prend quel que soit le colonisateur du dedans ou du dehors. Gloire à Larbi Ben M’hidi, à Moustapha Ben Boulaïd, à Amirouche et Abane Ramdane. Gloire à tous les autres martyrs qui ont versé leur sang pour notre liberté. Cette liberté n’est pas négociable et l’ État de droit est l’ultime objectif.
Commentaire n°286994 :
L’armée ANP (Armée NATIONALE Populaire) est une armée du peuple elle n’est pas coloniale. Elle a tous les moyens nécessaires (matériels, humains, organisations, logistiques et disciplines) et elle est la seule capable de nous faire sortir de ce blocage. Ceux sont les partis qui profitent de ce cette situation de na pas aller aux élections. Comme ce chef de parti qui déclare la bannière amazighe est comme le drapeau algérien et elle a sa place dans nos racines, dans notre histoire et dans notre identité. Cet idiot ne peut jamais recevoir un seul vote d’un kabyle, les kabyles ont leurs lignes. Les autorités locales devront appliquer la décision de nous débarrasser des racistes et séparatistes du MAK et leurs étendard de guerre créé en 1970.
Commentaire n°286995 :
Sétif n’est ni TO, ni Bejaia, Ni kherrata, bref un bastion amazigh. Les autorités sécuritaires n’ont aucune excuser de nous débarrasser de cet étendard de guerre. Il faut envoyer ces trouble-fêtes à Bel Air s’ils défient l’état. Un homme averti en vaut deux
DJAMEL anas :
Franchement c’est desolant , le Hiarak a fait un bon depart jusqu’au jour de l’incarceration de Rabrab ou il a pris une autre tournure. Une partie du Hirak d’une region bien determinee etait contre cette incarceration. Il voulait bien du Hirak mais sans toucher aux voleur de leur region. Et a partir de ce jour commencaient les insultes contre Gaid salah et l’ANP l’accusant meme de armee colonialiste !!! puis bien sur il fallait d’autres pretextes pour detourner le Hirak et vint ensuite l’histoire de l’embleme qu’ils voulaient l’imposer meme a la place du drapeau Ntional dans certaines regions et la je pense que c’est la goutte qui va faire deborder le vase. si la majorite a choisi la sagesse pour la preservation de l’unite nationale, la minorite doit considerer cette apprehension et non pas la confondre avec (...)
Nawel :
Bonjour a toutes et a tous. Juste un mot peut-on dire qu’avant la guerre d’Algérie, les Numides tuées par les romains et les autres n’étaient pas des nôtres, doit-on les oublié, qu’avec un revers de la main ils ne font pas partie de l’histoire ! Paix.
Lost :
Je suis sétifien d’origine kabyle et je désapprouve totalement ce drapeau berbère qui ne représente rien en vérité. Toute cette différenciation n’est que pure création française pour nous diviser. Si vous revenez quelques siècles en arrière il n’y a jamais eu de guerre entre kabyles et arabes. on était tous musulmans et point. Arborer ce drapeau à tout va c’est signifier qu’on ne fait pas 1. C’est malheureux !
le berri :
javais un espoir au debut du hirak cette terre est amazigh on ne peut batir une nation sur un mensonge aussi grotesque une bonne partie du peuple se considere arabe et vout une haine envers les amazighs a limage de la vulgaire naima salhi je souhaite bonne chance a mes freres amazighs pour la preservation de leur culture quant au reste de lalgerie elle est fiere faire partie de la virtuelle ouma bon vent faux freres
Nawel :
Bonjour à toutes et à tous, Juste un mot peut-on dire qu’avant la guerre d’Algérie, les romains et des autres qui ont tué des Numides ; ne sont-ils pas des nôtres, doit-on les oublié avec un simple revers de la main ; ne font-ils pas partie de notre histoire ?
3Azrayen :
Quand je lis des commentaires qui appellent la boulisse ou l’armée anejirienne a emprisonner les porteurs de drapeaux AMAZIGHS, je comprends l’énorme fossé qui sépare la famille qui avance et la famille qui recule, il ya une grande partie de ce ghachis qui est irrécupérable et ne mérite même pas qu’on perde notre temps à lui répondre ! Vous étiez ou en 1954, 1963, 1980 et 2001.... S’il ya vait pas les KABYLES, beaucoup d’entre vous seraient encore des Khamassines chez les colons ! Gangrenés par le mythe ravageur de l’arabo-iZlamisme, Il ne vous reste qu’a retourner en Arabie ou fermez vos clapets !
Commentaire n°287027 :
Tous ces problèmes sont algéro-algériens, et ce depuis l’indépendance. C’est trop facile de toujours rejeter la responsabilité sur la France, Israél, les USA, et tous les autres etc . ce qui de toutes les façons, ne règle en rien les problèmes internes aux algériens. La corruption, les bakchichs, les trafics de faux papiers, de faux visas, les magouilles dans le foncier, l’immobilier, les transactions foncières, l’import/export (sans parler de la drogue !!!).....La bande de voleurs du FLN et consort, et tous ces ministres, dirigeants,et patrons d’entreprises qui volent l’argent des algériens, depuis l’indépendance, n’ont pas besoin de l’intervention ni la France, ni d’Israël, ni des USA pour être de grands mafieux, malheureusement ! La corruption, et la mafia dirigent l’Algérie depuis (...)
azzeddine :
Les freres kabyles ahrar comme Lost ont la paix dans l âme et une personnalité forte ! Quant azr c est le genre de type qui veut cemer la haine car les jaloux de notre pays sont nombreux mais ils feront que Dale Nous partageons nous acceptons avec tout le monde croyant athée ou autres du moment ou la loi divine impose le respect de l autre pour vivre ensemble comme l ont fait nos aïeux pendant des années ! (l âge d or)
Commentaire n°287055 :
راية الفرشيطة مصمة بدقة واحترافية لي التفرقة وتشتيت الشعب👀بالتفهات 😫 وعدم تركيزه على المهم 😞😡والاهم

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus