Accueil > Evénements >

Le 23ème vendredi de la contestation à Sétif : les irréductibles

dimanche 28 juillet 2019, écrit par : Hamoud ZITOUNI

En cet après midi du vendredi 26 juillet la canicule et le sirocco se sont ligués pour plonger la ville de Sétif dans la torpeur et l’inertie. La cité est transformée en fournaise et ses rues se sont vidées de leurs passants dès midi. Aussitôt la prière collective achevée vers 13 h 30, l’on se précipite chez soi pour savourer son rituel couscous suivi de la bienfaisante sieste. Sétif semble entrer pour quelques heures dans le coma d’un après midi ordinaire d’été, ennuyeux à souhait.

Pourtant, au cœur même de la capitale des hauts plateaux, ça bouge. Des grappes humaines se forment, s’agglutinent et s’agrègent comme un essaim d’abeilles qui grossit à vue d’œil. Ce sont les « hirakistes », ceux du « hirak », mouvement de la contestation populaire d’envergure nationale né au milieu du mois de février de cette année qui se manifeste pacifiquement désormais chaque vendredi, qu’il pleuve ou qu’il neige ou qu’il fasse 45 degrés à l’ombre. Le point de ralliement est toujours le même : le siège de la wilaya, imposant édifice abritant l’autorité proconsulaire de l’Etat. Rapidement de la clameur qui se forme fusent les premiers slogans les plus radicaux dont les plus percutants sont « makanche el intikhabat maa el issabat » (pas d’élection sous le règne des gangs), « madania machi askaria » (république civile pas militaire), « serrakine, khedaiine, beyaiine el cocaïne » (Voleurs, traitres, vendeurs de cocaïne). Le catalogue des slogans scandés ou chantés par la foule s’enrichit de nouveautés au gré de l’actualité réelle ou ressentie.
A 15 heures tapantes, la foule se structure en carrés et entame sa traditionnelle marche sur l’itinéraire habituel qui cerne le centre ville. La police est là, toujours discrète, en tenue bleue ou civile, sans démonstration de force inutile, juste pour faciliter la progression de la procession citoyenne dans les boulevards et parer au fâcheux imprévisible. Aucune hostilité ni même méfiance de part et d’autre. Même les anciens slogans accusateurs envers les hommes bleus ont disparu du registre, du moins à Sétif.
Sur la procession d’hommes et de femmes, s’élèvent surtout des dizaines drapeaux aux couleurs nationales et de rares écriteaux. Exit la bannière identitaire berbère pour ne plus faire diversion mais quelques jeunes filles sont accoutrées de leurs belles robes kabyles. Elles n’en sont nullement inquiétées par qui que ce soit. Mieux, elles captent l’admiration de tout leur entourage. Le hirak est probablement en train de jeter les bases d’une société plurielle, apaisée, tolérante et solidaire. La gangue du totalitarisme culturel est-elle en train de s’effriter ? Comme un fort symbole à l’attachement au pays et à la nation, l’emblème national est porté en cape sur le dos par les hommes et les femmes. C’est l’expression de l’autre miracle du hirak : la réappropriation par le peuple d’en bas des symboles patriotiques longtemps privatisés et instrumentalisés par la nomenclatura officielle et de sa clientèle affidés. La célébration du 5 juillet de cette année a été l’unique fête populaire depuis 1962.
S’étirant sur près de 600 mètres, la procession a réuni près 2000 marcheurs. Peu au regard des 20000 manifestants-fêtards du 5 juillet ou des vendredis des mois de mars et avril. La période estivale de par sa canicule et au farniente qu’elle prédispose est peu propice, à travers le monde, aux grandes manifestations de force même les plus pacifiques. Mais la lenteur et des valses-hésitations des décideurs à répondre aux revendications du peuple protestataire développe subrepticement, voire sournoisement l’expression de la lassitude, de la radicalité et de la méfiance y compris à l’égard des quelques tentatives de médiation. La teneur des récents slogans clamés par les foules à Sétif et ailleurs tel que « Echaab yourid el istiklal » (Le peuple veut l’indépendance) « machi askaria, madania » (république civile non militaire), semblent tout à la fois exprimer une mise en garde et une exigence pour la construction d’une république plus proche des attentes du peuple d’en bas, celui-là même qui semble le plus menacé par les désastreuses conséquences économiques et sociales qui se profilent déjà à l’horizon. L’installation du nouveau panel de la médiation pour le dialogue réussira-t-il dans sa délicate et complexe mission ? On ne peut que le souhaiter.
Hamoud ZITOUNI.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
mehdi :
Si les décideurs sont indécis de la voie à suivre, pour s’en sortir de la crise politique que vit le pays, la GRANDE majorité du PEUPLE algérien sait exactement ce qu’il y a lieu de faire et n’a pas cessé de le répéter, depuis un peu plus de cinq mois. Pourquoi cet écart de vision ? Tout simplement parce que les uns cherchent la voie qui leur assure la pérennité d’un système que les a toujours arrangés, alors que le PEUPLE algérien cherche exactement à éradiquer ce système générateur de hogra, corruption et trahison. Ce n’est pas le changement de façade qui va convaincre les algériens, mais un changement profond qui rétablira la confiance perdue, entre le PEUPLE et ses dirigeants. Gloire aux martyrs.
simple d’esprit :
Lorsque les situations se répètent et qu’elles se reproduisent souvent, Nous pouvons nous imaginer que tout ( le monde est comme cela ) l’objectif est d’aider les personnes aux Manettes du pays à mettre en évidence les schémas de fonctionnements de l’etat, les répétitions et son épanouissements pour nous permettes d’aller vers plus de liberté et de justice d’êtres, on peut d’ailleurs se demander s’il y a un lien entre le nombres....?
khier :
Un couscous avec cette chaleur, faut avoir l estomac bien accroché, une salade aurait été un bon choix.
nosy bé :
https://www.youtube.com/watch?v=dmkbkxkANEU&list=RDwLJFSdKWZ04&index=2...F’amtou ?
Redha :
جرائم الموساد الإسرائيلي و غيره في الجزائر الحقيقة التي يجب أن يعرفها الشعب الجزائري لقد تقدمت باسمي و باسم الشعب الجزائري بشكاوى لكل الأجهزة الأمنية و القضائية العسكرية و المدنية الجزائرية، التحقيقات موجودة قانونيا يمكن لأي فرد جزائري أن يطلع على التحقيقات و تفاصيل الجرائم و خاصة جرائم الموساد الإسرائيلي يمكنكم الإتصال بكل من المحكمة العليا المحكمة العسكرية للبليدة، وهران، قسنطينة و ورقلة وزارة الدفاع الوطني المديرية العامة للأمن الوطني الدرك الوطني بعض التفاصيل في الرابطين التاليين http://bendridiredha.centerblog.net https://www.thepetitionsite.com/fr-fr/669/816/173/universal-crimes-the-hidden-truth-about-an-international-tragedy/
Commentaire n°287347 :
DANGER ! DANGER ! Sonelgaz choisit la Chine !!!! Le recours à l’endettement extérieur par la Sonelgaz se précise. La compagnie de production et de distribution de gaz et d’électricité enverra, ces prochaines semaines, une délégation en Chine afin de lever des fonds...L’ÉTAPE SUIVANTE PARTENARIAT ACTIONNAIRES...ET FINALEMENT LA VENTE DE SONELGAZ....ET LES GÉNÉRAUX VONT S’ENRICHIR ENCORE AUX EMIRATS.
REDHA BENDRIDI :
الحاكم الفعلي للجزائر هو بنيامين نتانياهو، لدي الدليل القاطع جرائم الموساد الإسرائيلي و غيره في الجزائر رسالة إلى الشعب الجزائري و الجيش الوطني الشعبي. النكبة الجزائرية. الحقيقة التي يجب أن يعرفها الشعب الجزائري. أخواتي الجزائريات، إخواني الجزائريين، أكتب إليكم هذه الرسالة راجيا منكم القراءة بتمعن و عقل فالقضية معقدة جدا و مأساوية، رجاءا لا تستمعوا إلى المضللين لأن هناك الكثير منهم باعوا أنفسهم للشيطان مقابل أموال و مناصب. الحقيقة التي يجب عليكم معرفتها هي نكبة بكل المعايير، بدأت في سنة 2012 إلى غاية هذه الساعة، بدأت في سوناطراك ناحية غرد الباقل، أين أعمل كمهندس، فقد كنت سببا في كشف قضية خطيرة عابرة للقارات، مقترفها شبكة دولية لها إمتداد في الجزائر. تطورت الأحداث و تسلسلت الجرائم حتى وضعت هذه الشبكة مخطط لتدمير الأمة الجزائرية و الشعب الجزائري، و للأسف بتنفيذ أياد داخلية. منذ 2015، بدأت في إرسال الآلاف من الرسائل داخل الجزائر و إلى العالم أجمع، طلبت منهم التدخل لوقف الجرائم و محاسبة و معاقبة مرتكبيها، فلم يتحرك أحد لذلك، و استمريت في هذه الإتصالات دون كلل و لا ملل، باستعمال كل وسائل الإتصال كالإيمايل، الفاكس، الهاتف، وسائل الإتصال الإجتماعي، بالبريد و بالإتصال المباشر و بطرق إتصال أخرى، دون أن يتدخل أحد، مع (...)
mehdi mountather :
L’application de la charia islamique en Algérie le 2.8.2019 pour éviter la mort de Gaïd Salah ces généraux Ben Salah Bedoui ces ministres et les algériens et pour éviter les pertes animales végétales et dégât matériel par ces punitions d’ ALLAH les incendies de forêts les usines les maisons les marchés la canicule séisme plus 5 tsunami vent violent les foudres les grêlons les tornades de feu les inondations les accidents de la route de train crash d’avion naufrage noyade fusillade arrêt cardiaque cancer et les virus.
merouche charaf :
salam oualikoum-le combat du peuple algériens pour sa liberter et son dévelopement et une meilleur vie face au diable .la piramide des parasite acrocher au pouvoir et piéce thétrale et semblant de division a alger et avec les généraux et otre importateur de merde qui ne veule pas que sa change et la france sioniste qui tire les ficele rien ne changera.des vidéo qui on dise longt https://www.youtube.com/watch?v=ZaO0ysO3GOs et https://www.youtube.com/watch?v=MFjwM5DceVo
labo25 :
26/06/2019, NB.
merouche charaf :
salam oualikoum-tout le monde dégage .les revendication du peuple algérien veut travailler pour un salaire de 360 euro se qui fait 71280.00 dinars algériens premiére revendications et une carte de sécuriter sociale et réduction des médicament ou la gratuiter et pareille pour le médecin et comme il y a une usine sanofi qui fabrique des médicament a coter d’alger lacser a tout les médicament sans éxpsient dans les pharmacie avec ordonance deuxiéme revendication et la fin de sertaine importation comme la banane et l’ananas et la mangue et bien d’otre fruit éxotique et les pomme française et le blé russe et français et bien d’otre produit comme la viande congeler bovine venant d’europe ou du brézil ou de l’inde ou d’otre pays qui pourait étre fabriquer ou produit sur les terre fertille en algérie et laisser les agriculteur travailler et planter se quil veule et plus d’élevage de bovin et vache laitiére montbéliarde et pourqoi pas l’élevage de buflone en algérie pour la viande et le lait la fin du dictate des (...)
rostom :
Avoir certain commentaire on est pas près de voir le bout du tunnel je vous laisse deviner qui est le plus grand haguar ,corrupteur et corrompue est j’ajouterai memes traitres .le vices et de partout y compris dans les mosquée et les cours d’d’écoles.pour la sonnelgaz quand les gens payeront leur facture elle ne serai pas obliger de cherchez des financement a l’étranger.
BENDRIDI REDHA :
الحاكم الفعلي للجزائر هو بنيامين نتانياهو، لدي الدليل القاطع. جرائم الموساد الإسرائيلي و غيره في الجزائر. رسالة إلى الشعب الجزائري و الجيش الوطني الشعبي. النكبة الجزائرية. الحقيقة التي يجب أن يعرفها الشعب الجزائري، أخواتي الجزائريات، إخواني الجزائريين، أكتب إليكم هذه الرسالة راجيا منكم القراءة بتمعن و عقل فالقضية معقدة جدا و مأساوية، رجاءا لا تستمعوا إلى المضللين لأن هناك الكثير منهم باعوا أنفسهم للشيطان مقابل أموال و مناصب. الحقيقة التي يجب عليكم معرفتها هي نكبة بكل المعايير، بدأت في سنة 2012 إلى غاية هذه الساعة. بدأت في سوناطراك ناحية غرد الباقل، أين أعمل كمهندس، فقد كنت سببا في كشف قضية خطيرة عابرة للقارات، مقترفها شبكة دولية لها إمتداد في الجزائر. تطورت الأحداث و تسلسلت الجرائم حتى وضعت هذه الشبكة مخطط لتدمير الأمة الجزائرية و الشعب الجزائري، و للأسف بتنفيذ أياد داخلية. منذ 2015، بدأت في إرسال الآلاف من الرسائل داخل الجزائر و إلى العالم أجمع، طلبت منهم التدخل لوقف الجرائم و محاسبة و معاقبة مرتكبيها، فلم يتحرك أحد لذلك، و استمريت في هذه الإتصالات دون كلل و لا ملل، باستعمال كل وسائل الإتصال كالإيمايل، الفاكس، الهاتف، وسائل الإتصال الإجتماعي، بالبريد و بالإتصال المباشر و بطرق إتصال أخرى، دون أن يتدخل أحد، مع (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus