Accueil > Sports >

USM SETIF : La stabilité retrouvée

mardi 16 mai 2006, écrit par : Le Quotidien d’Oran, mis en ligne par : Boutebna N.

L’Union sportive madinet Sétif (USMS) semble retrouver la sérénité et la stabilité après la période trouble qui a succédé à la finale de la Coupe d’Algérie de football, perdue (0-1) face à l’ASO Chlef en juin 2005. La qualification, contre toute attente, du doyen des clubs sétifiens à la finale de la plus populaire des compétitions, avait pourtant fait naître les espoirs les plus fous chez les supporters des « Grenats » qui étaient en droit d’attendre pour la saison suivante, les dividendes de cette intrusion chez les grands. En fait de dividendes, les fans eurent malheureusement droit aux éternelles querelles de clocher et assistèrent, impuissants, à une véritable saignée qui réduisit l’effectif du club à une peau de chagrin. Heureusement que pour le doyen des clubs de football sétifiens (l’USMS a vu le jour en 1933), les choses ont fini, peu à peu, par s’arranger grâce à l’engagement et à la pugnacité du nouveau président, l’industriel Zine Madani. Les efforts du patron de « SOFAFE » ont fini, en effet, par sortir l’USMS de la voie de garage et d’une descente aux enfers.

Menacée de relégation à l’entame de la phase retour, l’USMS a su renverser la vapeur en gérant à son avantage les ultimes rencontres du championnat et en ne concédant que très peu de points à ses adversaires, faisant dire à Madani que « le club vise désormais la 4ème ou 5ème place du championnat ».

Une ambition qui aurait provoqué l’hilarité générale il y a tout juste quelques mois. Le travail accompli par la nouvelle équipe dirigeante ne s’arrête pas là, puisque le club, aujourd’hui structuré et légitimement ambitieux, s’est doté d’un siège de haut standing, fonctionnel et doté d’équipements modernes qui feraient pâlir de jalousie de nombreux clubs de l’élite.

Baptisé au nom de feu Boualem Senoussaoui, un éducateur hors pair et un monument du football à Sétif, le nouveau local des « Grenats » devrait être inauguré (probablement par le ministre de la Jeunesse et des Sports) vendredi, en marge du jubilé du « Cheikh » Abdelhamid Kermali.

« Il nous reste à attendre l’assemblée générale qui sera organisée à la fin du championnat pour faire part de nos projets », a confié Zine Madani, en esquissant un sourire qui en dit long et qui laisse entrevoir de grandes ambitions pour le prochain exercice.

Adel Mahmane


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus