Accueil > Sports >

ESS 2 - PAC 1 : Sétif tenait à sa quatrième place

samedi 20 mai 2006, écrit par : Le Quotidien d’Oran, mis en ligne par : Boutebna N.

Objectif atteint pour l’Entente qui n’avait plus pour ambition que la quatrième place au classement, synonyme de qualification pour la Champion’s league arabe. Que de frayeurs, pourtant, pour les hommes de Rachid Belhout qui jouèrent longtemps avec le feu, manquant de peu de se faire rejoindre dans les ultimes instants du match. La première période, soporifique à souhait, jouée de surcroît dans un stade vide pour cause de huis clos et sous un soleil de plomb, ne vaudra que par une seule action à la 43e minute. Celle-ci sera l’oeuvre des visiteurs qui ne seront pas loin d’ouvrir le score à la suite d’une infiltration de Berbèche sur le côté droit. Largement en tête en terme de possession du cuir, les Sétifiens, évoluant en dilettante, ne se montreront pas, quant à eux, véritablement dangereux. L’inscription aux abonnés absents de Fellahi et de Ziaya, ajoutée à un Keïta un peu plus brouillon que d’habitude, et à un Hadj Aïssa loin de son meilleur niveau, expliquent, en partie, l’indigence du jeu sétifien.

Ce n’est qu’en deuxième mi-temps, avec l’entrée en jeu de Bourahli, que le poids offensif de l’ESS se fit quelque peu sentir. Et plutôt rapidement puisque la première attaque des locaux débouchera, dès la 46e minute, sur un penalty sifflé par l’arbitre à la suite d’une faute sur Benchaïra. Malheureusement pour son équipe, Bourahli voit sont tir être capté par le gardien Kermiche. Ce sera pourtant le signe d’une bonne période sétifienne marquée par un bel essai de Delhoum (51e min.) et plusieurs corners consécutifs. C’est précisément sur un coup de pied de coin, bien « brossé » par Hadj Aïssa que Sétif parviendra à trouver la faille grâce à... Ghanem. En effet, le défenseur du PAC, sans doute trompé par la trajectoire du ballon et gêné par un gros « embouteillage » dans les 16,50 m, réussit un « heading » parfait dans ses propres filets au grand désappointement de son gardien (57e min.). La seconde réalisation sétifienne ne devra rien à personne puisqu’elle sera l’oeuvre de Bourahli, lequel, complètement esseulé, finira par tromper Kermiche avec après avoir joué, durant de longues secondes, avec les nerfs de ses coéquipiers en crochetant à plusieurs reprises le gardien (66e min.).

Au moment où Bennounès, auteur d’une audacieuse tentative à la « Madjer » stoppée in extremis sur la ligne de but (79e min.) aurait pu « tuer » le match, c’est le Paradou qui, dans la minute suivante, réduira la marque par Djediet qui profitera sur corner, d’une sortie ratée de Korichi. Les visiteurs s’enhardissent et parviennent même, après une belle tentative de Boubrit à inscrire le but égalisateur par Gherier (85e min.). Un but refusé, cependant, au grand soulagement de Belhout et de ses hommes, pour une position de hors-jeu. L’Entente tenait sa victoire et sa 4ème place mais n’aura à aucun moment convaincu.

Adel Mahmane


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus