Accueil > Sports >

ESS Infos

L’USC en point de mire
vendredi 20 mai 2005, écrit par : Nedj

L’ENTENTE, qui n’a toujours pas assuré son maintien, est appelée à faire un difficile déplacement à Oum El Bouaghi où l’attend l’Union locale déjà condamnée à jouer la saison
prochaine en super D.II. Pour se rassurer et assurer son maintien, l’Entente doit impérativement sortir le grand jeu qui lui a permis de vaincre l’OMR. Une prestation de
premier ordre permettra vraisemblablement à l’Entente de prendre le dessus sur l’USC qui se débat dans des problèmes. Cependant, une rencontre de football n’est jamais gagnée ou perdue d’avance. Et pour mettre tous les atouts de son côté, la bande à Cheniti est plus que jamais
sommée de garder les pieds sur terre et de maintenir l’état d’esprit dont elle a fait preuve lors du match de
lundi dernier. Le coach Cheniti, conscient que rien n’est joué, se garde de tout optimisme. « La victoire face à l’OMR a permis à l’équipe de souffler. Il nous faut d’autres victoires pour se tirer d’affaire. Le prochain
match contre l’USC s’annonce difficile. On doit se serrer les coudes pour bien le négocier ». Achacha est du même avis : « La victoire face à l’OMR a fait du bien au groupe qui reprend confiance. Ce succès qui intervient après une longue période de vaches maigres, nous pousse à aller de l’avant. Et pour le confirmer, on doit impérativement réaliser un bon résultat à Oum El Bouaghi. Le groupe doit pour cela demeurer concentré, vigilant et solidaire. L’USC
qui n’a rien à perdre fera tout pour nous épingler. Ce déplacement peut dans le cas où on le négocierait à notre compte, nous valoir d’autres satisfactions qui ne se limiteraient pas au maintien ». Bref, l’Entente, qui à l’USC en point de mire, veut terminer le championnat en roue libre...

Benkari et Tchier honorés

Oubliés par leur club pour lequel ils ont tout sacrifié, Rachid Benkari dit Gazema et Amor Tchier, l’ailier et l’arrière droit de l’Entente des années 70, ont été honorés hier, par des anciens sportifs sétifiens qui ont offert des enveloppes financières aux deux joueurs. Ces derniers n’ont pas trouvé les mots pour remercier les initiateurs de cette belle initiative qui ne sera, selon un
bienfaiteur, pas la dernière.

Mahfoudi et Hadj Aïssa absents

Comme prévu, les Ententistes ont repris le chemin du stade, jeudi à 16 heures 30. L’effectif était au complet hormis, Hadj Aïssa et Mahfoudi. L’absence du premier est
liée à ses engagements avec l’équipe nationale espoirs en
regroupement. Celle du second demeure par contre sans raison apparente.

Deux millions du wali

Les Ententistes qui ont battu l’OMR bénéficieront, ces jours-ci, d’une prime d’encouragement émanant du premier responsable de la wilaya, ayant reçu la bande à Cheniti la veille du match. En attendant la prime du club, Benchaïra and co toucheront 20 000 dinars promis par le wali.

MSPB-ESS en amical

Pour fêter son accession en Super division II, le MSP Batna a convié l’Entente de Sétif à un match amical
qui se déroulera au stade du 1er-Novembre de Batna. Les deux formations gratifieront le public qui sera sans nul doute nombreux, d’un football de haute facture. Les Batnéens en auront pour leur argent.

Serrar : « Hadj Aïssa n’ira nulle part »

Le numéro un ententiste n’est pas, dit-il, disposé à laisser partir Lazhar Hadj Aïssa, et ce, dans l’intérêt
du joueur en particulier. Profitant de la présence à Sétif du doyen des managers algériens, activant en France, à savoir Guedjali, le boss ententiste a présenté, à l’issue du dernier ESS-OMR, le joueur au manager qui a, selon Serrar, tenu à mettre en garde le jeune Lazhar : « Mon fils,
tu dois faire attention car les pseudo-managers qui tentent à travers de pompeux discours de t’offrir monts et merveilles ne représentent en fin de compte que certains clubs de CFA. Patiente encore une année et travaille
davantage pour que tu puisses attirer non seulement les managers mais les recruteurs des clubs de la L1 ou L2 qui viendront eux-mêmes te superviser ». Tels sont, nous dit
Serrar, les propos tenus par Guedjali qui aurait dans une certaine mesure convaincu l’international espoir.

Benchaïra : « Je suis content pour Biskra »

L’accession de l’USB en D I vous comble, non..

Je suis heureux et comblé à la fois pour l’US Biskra qui accède en D I. L’US Biskra, qui sera le premier club du sud à jouer en D I, mérite son sacre. Biskra en nationale Une n’est à mon sens que justice pour cette ville de
football.

Allez-vous jouer les prochains derbies ESS-USB ?

Il ne faut aller vite en besogne. L’heure est à la fête et à la joie que je partage avec tous les Biskris. Cette question n’est pour le moment pas d’actualité.

Le maintien de l’Entente est-il un sujet d’actualité ?

Avec la victoire de lundi, un grand pas a été dans ce sens franchi. Le groupe qui a retrouvé la joie de jouer, la hargne, la combativité et la solidarité qui lui ont défaut ces derniers temps, est décidé à maintenir cette
dynamique.

A quoi attribuez-vous cette métamorphose ?

La récupération des joueurs comme Achacha, Fellahi et Madoui a aidé le groupe. Le discours du staff technique a été bien reçu par les joueurs qui ont été il faut le souligner, tancés par la méthode de Révelli qui avait un problème de communication avec le collectif. Les messages de soutien du wali et du président Serrar ont touché les joueurs qui ne sont pas restés insensibles à tant de marques d’encouragement. La persévérance a fini par récompenser un groupe qui n’a jamais baissé les bras.

Le groupe est-il en mesure de refaire d’autres grands matchs ?

Dans pareille situation, le groupe n’a pas le choix. Il n’a d’autres alternatives que d’engranger des points
pour se mettre définitivement à l’abri. Les joueurs qui jouaient avec la peur de mal faire sont capables de refaire
d’autres grands matchs car l’appétit vient en mangeant. Avec l’état d’esprit qui anime actuellement le groupe, je peux dire qu’on est capables de maintenir ce cap.

Saïdi rejoint Ziaya

Le jeune milieu de terrain de l’ES Guelma, Saïdi est bel et bien ententiste. Ce joueur s’est déplacé jeudi à Sétif où il s’est entraîné avec le groupe. Malek Ziaya, la première recrue ententiste, a lui aussi pris part à l’exercice. Serrar qui n’a pas voulu divulguer le nom du joueur sus-nommé doit en principe finaliser aujourd’hui avec Saïd dont on dit beaucoup de bien. D’autre part, les trois Africains promis par le manager Guedjali seront, nous dit-on, à Sétif le 28 mai courant.

Source : Le Buteur

Documents joints
(BMP - 360.5 ko)

Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus