Accueil > Sports >

LE TITRE IBF INTERNATIONAL SERA MIS EN JEU LE 4 JUILLET A SETIF

Mohamed Yassa rencontrera David Saucedo
lundi 26 juin 2006, écrit par : Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

Mohamed Yassa, 28 ans, 17 combats, dont 16 victoires et une défaite par blessure au cuir chevelu, dans les gants, depuis 1999, affrontera le 4 juillet prochain, à Sétif, la veille de la fête nationale de l’indépendance et celle de la Jeunesse, un Argentin, Feranando David Saucedo, en 12 rounds, pour le titre international IBF.
Un titre, qui est venu s’ajouter aux titres de champion d’Algérie (2001), champion d’Afrique (2003) et champion du monde NBA (2004), obtenu le 20 janvier 2005 devant Kiror Kirkorov, un Bulgare, et qu’il a gagné avant la limite, au 6e round. Il devra le mettre en jeu, c’est la règle. C’est dans ce cadre que l’enfant chéri de Khelifa Mederres a accepté de monter sur le ring pour rencontrer son challenger du jour, l’Argentin Feranando David Saucedo. Ce dernier, 25 printemps, 30 combats, dont 23 victoires, 4 défaites et 3 nuls, au tableau de chasse, n’est pas un intrus dans le monde de la boxe professionnelle. Son baptême du feu, il le fera le 28 juillet 2001, en battant Sergio Anibal Palacios aux points. Depuis, le natif de Florencio Varela (Buenos Aires) et managé par Mario Margossian, cumule victoire sur victoire. Il goûtera la défaite, la première, un certain 12 janvier 2002, face à Fabian Valentin Martinez .le 11 décembre 2004, la loi implacable de la boxe va mettre sur son chemin le Brésilien Acelino Freitas, devenu par la suite champion du monde WBA et WBO, devant lequel il s’est incliné. C’est dire que la confrontation Mohamed Yassa- Fernando David Saucedo est prometteuse à plus d’un titre. D’un côté Yassa, qui compte 9 K.-O. à son actif, peut s’avérer un boxeur qui frappe, donc qui fait mal. Et en face, l’Argentin peut être considéré comme un styliste, du fait qu’il ne totalise aucun K.-O. dans son palmarès. Dès lors, peut-on se permettre d’anticiper sur l’issue du combat ? Non. Dans pareille tête-à-tête, la boxe nous a habitués à des surprises. Yassa a certes plus d’un atout sous les gants, mais Fernando David Saucedo en possède également. Le seul pronostic à émettre est que le combat sera très disputé où les variétés de coups entre les deux protagonistes seront captivantes. La couleur est annoncée par Khelifa Mederres, qui nous a rendu visite, samedi dernier, en compagnie de son poulain, à la rédaction. « Nous souhaitons honorer notre pays, l’Algérie, d’autant plus que ce championnat va se dérouler dans un lieu qui a sacrifié 45 000 martyrs avant le déroulement de la Révolution. En ma qualité de cadre de la Révolution et Mohamed Yassa en tant que petit-fils de chahid, c’est un honneur pour nous d’honorer tous les martyrs de cette région qui a donné à l’Algérie ses meilleurs fils avant et pendant la révolution, même après dans le cadre de l’édification du pays » Sur un autre plan, celui des préparatifs, Mederres est confiant et semble avoir réuni toutes les conditions organisationnelles. Le wali de Sétif, ainsi que la DJS locale et la Ligue sétifienne de boxe sont grandement remerciés pour « toute la contribution consentie et le soutien accordé ». Ça sera de toute évidence une vraie fête que Yassa Mohamed et Khelifa Mederres offriront aux Sétifiens et aux Algériens, la veille du 44e anniversaire de l’indépendance.
Aggoune Azzedine


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus