Accueil > Sports >

ES Sétif : Serrar dément son arrestation au Mali

Berguiga et Raho ne viendront pas à l’Entente
jeudi 29 juin 2006, écrit par : Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Salim Djefaflia est, depuis hier, à Sétif pour entamer les négociations avec le président Abdelhakim Serrar. Proposé, en effet, par l’entraîneur ententiste Rachid Belhout, ce milieu de terrain, qui évolue depuis trois ans au sein de la formation allemande de Hannover 96, pensionnaire de la division II, est actuellement libre de tout engagement. Surnommé le “mini Zidane”, Djefaflia est né le 9 octobre 1978. Il est passé par de nombreuses équipes européennes. On citera notamment l’Union de Luxembourg et les deux clubs belges d’Agde et Montauban, où il a travaillé sous la houlette de l’actuel driver de l’Aigle noir avant d’aller monnayer son talent en Allemagne.

“C’est un super joueur qui peut apporter un plus à l’Entente et jouer même en équipe nationale. On tentera de le convaincre de venir renforcer notre team en vue de l’exercice prochain”, nous a dit à son sujet son ex-coach. En tout cas, si tout va bien, Djefaflia pourrait bien faire partie de la composante sétifienne version 2006/2007.
Par ailleurs, nous avons appris que la piste des Berguiga, Raho et Badji est définitivement écartée. Le trio en question n’a pas, en fait, donné suite à la proposition des dirigeants sétifiens. C’est le cas également de Karim Belhocine qui ne viendra pas finalement porter les couleurs de l’Entente. Dans un autre registre, outre Karim Zidane, actuellement à l’essai, l’Entente a enregistré l’arrivée de deux autres joueurs pour subir des tests techniques. Le premier est un Franco -Malien répondant au nom de Sidi Dyop, un milieu récupérateur évoluant en France, précisément au club de Noisy-le-Sec, entraîné par l’ex-sélectionneur national Nacerdine Sandjak.

Le second est un certain Lamouchia, sociétaire du club lyonnais la Douchière, finaliste de la Coupe de France il y a deux saisons face au PSG. Pour ce qui est de l’attaquant Seydou Walaoualou, pour lequel Serrar a effectué le déplacement au Mali pour le voir à l’œuvre, nous avons appris que le boss sétifien a trouvé quelques difficultés à convaincre ce joueur de rallier son team. C’est notamment sur le plan financier que les pourparlers sont bloqués, même si on n’écarte pas l’idée de le relancer dans les prochains jours et tenter de le convaincre. Interrogé sur l’information faisant état de son arrestation au Mali, le boss sétifien a tenu a démentir formellement cette nouvelle. “C’est archifaux”, nous dit-il, non sans préciser que le cas du joueur concerné, à savoir Moussa Diallo, a été réglé à l’amiable. “Tout est rentré dans l’ordre. Le joueur qui nous devait 1 900 euros a été payé le plus normalement du monde et tout ce qui a été dit sur ce sujet n’est que manœuvres pour nous déstabiliser”, a-t-il souligné encore.

Enfin, c’est aujourd’hui que devrait se tenir l’assemblée générale ordinaire de l’Entente de Sétif durant laquelle Hakoum va présenter ses bilans moral et financier de l’exercice 2005/2006.

F. R.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus