Accueil > Sports >

Entente de Sétif : Recrutement tous azimuts

samedi 22 juillet 2006, écrit par : Kamel Benaiche, El Watan, mis en ligne par : Fares Rouibah

Les Ententistes sont à pied d’œuvre en Tunisie. L’ex-Blidéen, Farid Touil, qui avait quitté l’USMB, à l’issue de la phase aller de l’exercice écoulé, est du voyage.

L’attaquant, qui est soumis à la libération, a opté en dernière minute pour le club sétifien qui lui aurait fait une alléchante offre. Serrar doit, une nouvelle fois, verser un bon pactole pour obtenir la lettre de libération. Ayant un contentieux à régler avec son ancien joueur, Zahaf placera la barre haut. Les négociations ne seront de ce fait pas aisées. Avec l’embauche du joueur sus-nommé, l’Entente aura battu, pour la 2e année consécutive, les records en matière de recrutement. Comme l’exercice précédent, l’Aigle noir s’est attaché, pour l’heure, les services de 14 recrues. En finalisant avec Touil, Djefaflia (Hanover 96) et le Burkinabé Liadé (ex-RCK), on atteindra la barre des 17 recrues. Avec une telle démarche, l’Entente est sur le point de reproduire le scénario de l’année dernière. Pour rappel, le onze, qui a été chamboulé totalement, n’a trouvé ses marques, sa cohésion et ses automatismes qu’au début de la phase retour. Ce recrutement tous azimuts présente de nombreuses tares. Les deux flancs de la défense sont pléthoriques. L’axe central enregistre, quant à lui, des déficits. Le milieu offensif n’est pas mieux loti. Maïza (libéro) et le maître à jouer Hadj Aïssa ont besoin de suppléants. Les contrats d’une année n’arrangent pas les affaires du club, en quête d’une stabilité, pas facile à instaurer avec des contrats de courte durée. Apparemment, la leçon de l’exercice précédent n’a pas été retenue. Le chamboulement de l’effectif ne facilite pas la tâche au staff technique qui doit, au plus vite, trouver des solutions inhérentes à la cohésion et aux automatismes. L’entraîneur en chef doit en outre mettre sur pied un onze compétitif et composer aussi avec les « stars » qui ne vont pas accepter aussi facilement le statut de remplaçant. En somme, avec le recrutement tous azimuts, la famille ententiste aura du pain sur la planche durant l’exercice qui se rapproche à grandes enjambées.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus