Accueil > Sports >

À propos de l’avenir de Saâdi à l’Entente

Serrar s’explique
lundi 30 mai 2005, écrit par : Nedj

Comme prévu, les deux Franco-Algériens, Mohamed Benabdallah et Nassim Abdelali, ont rejoint la capitale des Hauts-Plateaux, samedi dernier, en compagnie de leur manager Guedjali. Les deux joueurs ont déjà entamé les entraînements avec le reste du groupe pour, qu’éventuellement, on les voit à l’œuvre et évalue leurs capacités. Agé de 21 ans, Mohamed Benabdallah, un attaquant venu de l’équipe de Gueugnon, nous a déclaré entre autres qu’il est venu pour décrocher une place à l’ESS et, pourquoi pas, taper danse l’œil du sélectionneur national. “Je n’ai entendu que du bien sur cette équipe sétifienne. C’est la première fois que je viens ici. Moi, en tous cas, si je suis venu c’est bien pour m’imposer et peut-être décrocher un jour une place en équipe nationale’’, dit-il en substance. Même son de cloche de la part de Abdelali.
Ce milieu de terrain et sociétaire de FC Niort affirme, pour sa part, qu’il compte apporter un plus à l’équipe de l’Aigle noir. “Si jamais j’opte pour Sétif, je ferais de mon mieux pour être à la hauteur des attentes aussi bien des dirigeants du club que des supporters’’, déclare-t-il. Dans le registre des recrutements, le président ententiste Abdelhakim Serar a négocié, vendredi dernier, avec le portier usmiste Merouane Abdouni. Cependant, rien n’a été conclu entre les deux parties, comme nous le fait savoir le boss sétifien. “Il est venu à Sétif. On a engagé des discussions pour un contrat d’une saison. Il accepte toutes les conditions et j’étais même prêt à lui rendre son argent. Toutefois, le lendemain, je suis revenu à l’hôtel pour le revoir, grande fut ma surprise de découvrir que Abdouni avait quitté sa chambre. Il a éteint par la suite son portable. J’ai tout tenté pour le joindre, en vain”, nous avoue Hakoum.
Concernant Nourredine Saâdi, qu’on annonce comme futur entraîneur de l’USMB, le charmain des Noir et Blanc a, par ailleurs, souligné que pour le moment l’ex-coach de l’USMA est à l’ESS, à moins que ce dernier veuille changer d’air.

“Saâdi est moralement à l’ESS’’

“Je dirais que Saâdi est moralement avec nous. C’est vrai que jusqu’à preuve du contraire ce dernier n’est pas lié officiellement à notre club. Cependant, pour moi, il sera avec nous la saison prochaine. Maintenant, s’il a d’autres perspectives ou d’autres contacts selon les rumeurs l’annonçant à Blida, Saâdi est libre. Je souhaite qu’il prenne la barre technique de l’ESS en prévision de l’exercice prochain.” Et d’ajouter : “Saâdi est avec nous, sauf s’il préfère changer d’air. Cela dit, il n’y a pas le feu à la maison. Je pense que dans le monde entier, ce sont les joueurs qui font l’entraîneur. Moi, actuellement, je suis en train de faire le maximum pour réussir un recrutement judicieux. Je pense que si on a de la bonne matière, un entraîneur moyen pourra faire du bon boulot.”
“Pour le moment, mon équipe n’est pas encore à l’abri de la relégation. En outre, je suis en train de préparer mes prévisions pour l’exercice prochain. J’ai donc beaucoup de problèmes à régler au niveau de mon club et je n’ai même pas cinq minutes pour l’appeler au téléphone. Pour moi en tous cas, Saâdi est avec nous”, a conclu l’ex-libero des Verts.

F. R., Source : Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus