Accueil > Sports >

En attendant l’Entente de Sétif et son dauphin chélifien

jeudi 23 novembre 2006, écrit par : Bougaa

Et l’on repart pour une autre journée tronquée de trois matches. La cause, l’absence de notre trio arabe parmi lequel figure le leader sétifien qui vient d’étriller un dur client, en l’occurrence les Saoudiens de l’Ittihad de Djedda

Le leader et son dauphin restent à la maison, le premier récupère de sa belle soirée de dimanche et du festival offensif qu’il nous a offert, le second, également dispensé de championnat pour permettre au CABB Arréridj, qui a peiné sur son terrain pour prendre la mesure du prestigieux Al Ismaïli d’Egypte avec un nul blanc compromettant ses chances de disputer le prochain tour de la Champions League arabe, de souffler momentanément.
Si les « Aigles », en pleine euphorie, n’ont rien à craindre pour leur fauteuil en raison de l’avance conséquente dont ils disposent, les Chélifiens ont, en revanche, bien des raisons de tendre l’oreille vers le stade de l’Unité africaine de Béjaïa où la JSMB reçoit un instable CA Batna dans une partie ayant pour enjeu la très provisoire mais gratifiante position de n°2. Les Béjaouis, toujours dans le peloton de tête et assumant bien leur statut de trouble-fête, savent ce qu’il leur reste à faire : les trois points de la victoire et l’assurance de mettre un habit bénéfique sur le plan psychologique. Une mini-journée non dénuée d’intérêt donc avec au menu un derby algérois qu’abritera le 20 Août. Un certain CR Belouizdad-Paradou AC à suivre en raison de son caractère ouvert même si les Belouizdadis, dans une bonne passe actuellement, partent légèrement avec les faveurs des pronostics après leurs récentes sorties. Dans le reste du programme on notera la belle affiche prévue à Blida et devant opposer deux teams qui éprouvent quelques difficultés à assumer leur passé et retrouver les cimes. L’USMB, comme son hôte du jour, le MC Oran, alternant le bon et le très mauvais, nous doivent une petite revanche à l’occasion d’un sommet perdant de son attrait mais en mesure de nous valoir du beau spectacle pour peu que les 22 acteurs retrouvent leur football.
C’est le cas du champion en titre, la JS Kabylie, qui sort petit à petit la tête de l’eau et reprend langue avec ses supporters.
La venue d’un WA Tlemcen, certes fragile en déplacement mais en redressement perceptible, devrait être une autre opportunité sur la voie de la remontée aux premières loges. Dans la même situation, on retrouve le vice-champion sortant, l’USM Alger, subitement retrouvée le week-end dernier face à Chlef mais dont la mission paraît autrement plus difficile contre une ASM Oran en prise au doute et à la recherche, surtout, de son premier succès de la saison. De retour dans leur jardin fétiche de Bouakeul, les Asémistes espèrent retrouver le chemin de la victoire devant des Unionistes algérois dont la particularité est d’avoir perdu jusque-là toutes leurs rencontres à l’extérieur.

R. S.

La Tribune


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus