Accueil > Sports >

Al-Fayssali 1 - ES Sétif 0 : Les Aigles des Hauts Plateaux déplumés à Amman

lundi 8 janvier 2007, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

ES Sétif a de nouveau marqué le pas en concédant sa première défaite dans le groupe « B » sur le terrain du leader, Al Fayçali de Jordanie, qui fait à l’occasion le trou en portant désormais son avance à 5 points sur des Aigles des Hauts Plateaux les ailes plus que jamais plombées.

Un but signé Ousai Abou Alia à la 36’a suffi au bonheur des Jordaniens qui ont su tenir en respect la formation algérienne avant de porter le coup fatal et signer une victoire qui leur ouvre les portes des demi-finales.

Les Sétifiens, dominateurs intra-muros, n’ont pu confirmer les dispositions affichées à l’occasion d’un début de saison époustouflant. La fatigue ? Peut-être...

Malgré cette défaite, l’ESS a son destin entre les mains pour être présente dans le carré final pour peu qu’elle négocie à son avantage ses deux sorties à Sétif.

Arbitrage : MM. Abdallah Balouchi, Brahim Ali, Ali Bouaïnine

But : Koussaï (38’)

Avertissements : Keïta (15’), Yakhlef (30’), Zohir (55’)

ESS : Hadjaoui, Raho, Yakhlef (Bourahli 60’), Benchadi, Maïza (cap.), Keïta (Delhoum), Lamouchia, Benchaïra, Hadj Aïssa (Lemouada), Remy, Ziara
Entr. : Belhout

Al Fayssali : Louaï, Khamis, Cheboul (cap.) (Med Mounir), Saâd, Haïder, Koussaï, Nasser, Adnan, Kouchk (Mouaïd), Mahermi (Med Salah), Zohir.
Entr. : Adnan Hamad

Documents joints
(FLV - 3 octets)

Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
abdel :
le meilleur entraineur en algerie a fait jouer ziaya enfin (malgré le manque de competion ) le ahly de bordj avec un effectif de 18 joueur fait des miracle et nous avec une equipe de 10 milliards de centime avec enorme recrutement monsieur belhout trouve tjr l’excusesde la fatigue pourtant les connaisseur de foot disent meme dans les matchs que l’entente a repoorté , il ya aucun travail derriere , parce que si on regarde les match gagné c’est tjr l’exploi des joueur soit bourahli soit ziya qui la met sur le bon de touche pendant plus de 8match puis il le fait jouer pendant un match capital en coupe d’arabe malgré le manque de compétition il a viré touil et il agardé adico qui a marqué 5but (pour un avant centre recruté avec des devises ) 5but pendant 15 matchs joués ttout competition inclus vive belhout et sa tactique 4/5/1 , et l’arbitre contre le mca sinon 6matchs sans victoire pour une equipe qui a fait un investissement de 10millard c’est fatigueeeeeeee de belhout en 1988 , l’entente (...)
tarik de nice :
bonjour tout le monde,une défaite et beaucoup d’enseignements....,je pense que l’entente a fait un match correct,ayant eu une bonne maitrise tactique,mais malheureusemen,en pointe,ça n’a pas vraiment fonctionner,le foot est ainsi fait,il faut reconnaitre aussi que le terrain était catastrophique pour une équipe comme l’entente qui joue court et vite,ceci dit,il faut applaudir nos gars sincérement.... on reste sur un parcours trés positif qd même,le seul souci c’est qu’on est attendus à chaque fois maintenant,contrairement à bordj,que les équipes arabes de redoutent pas,donc,ils arrivent à jouer l’effet de surprise,alors que l’entente est attendue,analysée,étudiée par chaque adversaire....... on se resaisira,c’est évident,on a tout ce qu’il faut pour.....,bon courage à tt le (...)
spina :
Sincerment quand je vois HADJ AISSA jouer au foot,il me fait rappeler une marionnette.Ceux qui disent c’est le BAGGIO SETIFIEN, soit il n’ont pa vu BAGGIO evoluer en ITALIE soit il ne connaissent absolument rien en FOOTBALL. A l’image de ADJISSA comme joueur et SI MOKHTAR comme entraineur, HADJ AISSA et BELHOUT ne sont que des profanes. Les vrais entraineurs qui connaissent le football n’echangeront pas un joueur comme HADJ AISSA avec une botte d’echalotte. Au fait SERRAR ou est le deuxième souffle sétifien d’antan ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus