Accueil > Sports >

ES Sétif : vaincre le CR Belouizdad pour chasser les doutes

jeudi 25 janvier 2007, écrit par : La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

La 18ème journée du Championnat national de football se poursuivra aujourd’hui avec d’autres rencontres à l’affiche, dont le match au sommet ESS-CRB prévu à Sétif

L’Aigle Noir, qui bat de l’aile depuis sa défaite contre la JSMB, affrontera le CRB, solide vainqueur du derby algérois face à l’OMR. La victoire sera le mot d’ordre pour l’ESS, appelée à se déployer à fond et à ne pas se laisser surprendre par une courageuse formation du CRB, en nette progression depuis le mercato. Tous les regards seront tournés vers cette rencontre choc où ni l’un ni l’autre n’ont droit à l’erreur.
Le club des Hauts Plateaux tient à ce que ses résultats soient à la hauteur du niveau de jeu qu’il développe. Un impératif cet après-midi : les trois points de la victoire.

On ne cessera jamais de le répéter tant on en est convaincu : le club sétifien se veut différent de ce qu’on avait pris l’habitude de voir et encore moins de constater sur les terrains. Ses priorités se tournent exclusivement vers des considérations de jeu et de créativité. Même si les résultats ne semblent pas jusqu’ici suivre, il n’en demeure pas moins que l’équipe tient à rester leader, à revenir à son niveau et à préserver les acquis qui ne semblent pas pourtant lui apporter les récompenses souhaitées. Ses dernières prestations sont la preuve la plus évidente d’un ensemble dont les résultats sont loin de refléter le niveau et les dispositions qui le font de plus en plus courir et qui donnent une signification assez particulière à son jeu et à son comportement sur le terrain. Pour cela, les dirigeants sétifiens ont procédé à un léger changement à la tête du club. Belhout ne sera plus le seul maître à bord car Toufik Rouabah, le préparateur physique, et Cheniti auront un droit de regard sur tout ce qui touche à la formation de l’ESS dans tous les domaines. Le CRB, quant à lui, après une réunion qui a regroupé l’ensemble des joueurs et le nouveau coach Belayachi, a vu tous les problèmes réglés, y compris les primes de matches de l’OMR. Le Chabab se présentera à Sétif amoindri de trois éléments essentiels, à savoir Laifaoui et Ousserir suspendus et Kabri blessé. Après l’ESS, c’est désormais le NAHD qui se pointe comme nouvelle formation en proie à une crise interne après le départ du coach Ahmed Aït El Hocine. La rencontre face à la JSMB ne s’annonce pas de tout repos. Deux noms, deux adversaires qui forcent le respect à plus d’un titre. Le CABBA, qui cultive les paradoxes, accueille le CAB qui refait surface après sa victoire sur le WAT. Dans un tel contexte, le CABBA ne se fait pas pour autant intimider. Ses appréhensions envers le match de cet après-midi sont celles d’une équipe qui croit de plus en plus en ses moyens et dont les résultats ne semblent pas altérer les convictions et encore moins cette détermination à aller encore de l’avant dans le but de valoriser ses ambitions et ses objectifs. L’ASMO, en voyage à Alger, craint pour son avenir car une défaite face à l’OM Ruisseau compromettrait sérieusement ses chances.

Une autre explication au sommet qui se présentera comme une partie d’échecs entre le MCO et le PAC à Oran. Pour le MCO, il s’agira avant tout de laver l’affront de la saison écoulée où il a ramassé la bagatelle de 6 buts chez lui. Alors que, pour le PAC, il lui faudra confirmer le retour en forme du club. Qui des deux techniciens aura donc le dernier mot dans ce duel qui s’annonce sous de bons auspices ?

Jeudi 25 Janvier 2007

Par M. Gemmill

La Tribune


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus