Accueil > Sports >

Belhout : « J’ai laissé une équipe en devenir »

dimanche 28 janvier 2007, écrit par : Le Quotidien d’Oran, mis en ligne par : Boutebna N.

C’est un Rachid très ému qui a animé, hier en son domicile à Sétif, un point de presse pour, a-t-il dit, « expliciter les circonstances de (son) départ du club ». Le désormais ex-coach de l’ESS a indiqué, dans ce contexte, que la séparation s’était faite « à l’amiable, sans ambiguïtés ni mots déplacés ». Il a tout de même avoué qu’il ne quittait pas le club « de gaieté de cœur », car, a-t-il précisé, « on ne peut pas quitter l’équipe de sa ville natale sans un grand pincement au coeur ». Puis, ému aux larmes, il dira qu’il était revenu à Sétif, après 50 ans d’absence, pour « contribuer à bâtir un grand club professionnel ». Même s’il concède ne pas être parvenu à « réaliser son rêve », il ne considère pas moins le travail accompli comme « extrêmement positif ».

Sans jamais donner l’impression de se justifier ou de se dédouaner par rapport à la récente baisse de régime de l’équipe (« nous sommes tous responsables », dira-t-il), Rachid Belhout a soutenu qu’à son arrivée au club, l’ESS se « gargarisait de son passé glorieux, et l’on parlait plus volontiers de Arribi, de Kermali, de Adjissa, de Adjas et d’autres que de l’avenir sportif du club ». Rappelant qu’il était parvenu, alors qu’il avait pris le train en marche, à faire obtenir à l’Entente la quatrième place, synonyme de qualification en Ligue des champions arabe, et à faire, cette année, de l’ESS « un leader du classement, auteur pour la première fois dans l’histoire du club de cinq victoires consécutives en déplacement, et une équipe en passe de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions arabe avec à la clé un carton face à l’Ittihad d’Arabie Saoudite et une victoire sur Al Nasr Essaoudi sur son terrain ».

Belhout a également évoqué les supporters de l’Entente qu’il a qualifiés de « merveilleux public » et fait part de sa fierté d’avoir contribué à leur donner du bonheur. Durant l’Aïd El-Adha, a-t-il révélé, « alors que je me trouvais en Belgique, un manager est venu me proposer dix fois plus que ce que je gagnais à l’ESS, mais... (larmes) mon amour pour l’Entente a été le plus fort ». Satisfait de laisser « une équipe en devenir malgré une certaine perte de confiance », Rachid Belhout a déclaré ne rien savoir sur son avenir immédiat : « Je vais certainement rester à Sétif jusqu’à la fin de la saison, en me rendant de temps et temps auprès des miens en Belgique, et ensuite nous verrons bien ». Pour cette saison, l’aventure de Belhout à l’Entente est finie. C’est clair. Mais à bien réfléchir, et en consultant l’histoire du club « noir et blanc », est-elle complètement finie, et pour toujours ? Voire...

Adel Mahmane


Partager cet article :
26 commentaire(s) publié(s)
farouk :
les joueur ont une grosse part de responsabilité ,ils ont pris la grosse tete ,ils n avaient plus les pieds sur terre ,ils volaient ,mais que la chute est dure et fracassante ,ils ne sont pas des pros,il leurs manquent humilité

Réponse :

Il faut voir les responsabilites ailleurs. Certains joueurs, pseudo supporteurs et certains gens qui veulent casse le travail accompli par serrar et Belhout. Meme LNF a sa part de responsabilite. Bilan Belhout Tres positif . Mais dommage, c’est plus simple de changer un entraineur que de changer tous ses saboteurs. Merci

Réponse :

Tres grand dommage.....

Réponse :

Deux choses a retenir de l’exercice de Belhout : 1. si on compte sur 34 matches (total d’un championnat) que l’entente a joue avec Belhout equivaut a l’entente est champion 2. Periode de 8 derniers matches : elle n’est pas sur le compte de Belhout. Car l’equipe n’a pas eu d’entrainement grace a la cadence imposeé par LNF (du jamais vu avec la JSK, l’USMA lors des precendentes exercices, aucune imposition de jouer les matches en retard) En conclusion, defaut de structure de recuperation, manque de moyen (materiel et humain) comme dans une equipe prof. Se servir de cette experience pour remedier et proner SVP la stabilite. Sachez que dans un club, il y a toujours des hauts et des bas, gagner et perdre.

Réponse de nordine de lyon :

Felicitation R BELHOUT tu as redonner a l’entente une dimention internationale on peut de temps,et ta éclipsé le staf diregeants, président SERRAR et consorts, ( les combinards) tu es devenu l’homme a abbatre, sur le plan technique ils sont mineurs devant toi, alors freinant l’equipe et faire ( la namima) mot trés répondu a l’entente et démoraliser les joueurs, comme ça on livre BELHOUT a la vindicte populaire des supporteurs, or les supporteurs ne sont pas dupes, et c’est comme est justiciable c’est SERRAR qui a été hulé et insulté lors de la rencontre contre le CRB. Alors un peux de déscence monsieur la ( namima) et part.Tu endosse l’entiere responsabilité de la déboire de l’entente.Ce n’est pas belhout qui était sur le terrain detrompe toi, c’est ta namima qui a prévalue entre les joueurs, elle n’est plus l’equipe d’avant, on verra avec tes versements de primes aux joueurs obéessants, ils vont présenter aux entrainement et non ils s’abscentents sans crainte comme avec mr belhout. Mr SERRAR on es en (...)
Touareg :
Dommage vraiment dommage ! quel gachis ? un entraineur de la trempe de Belhout remercié, le mal est ailleurs,Le staff et les joueurs endossent l’entière responsabilité sans omettre certains cercles qui considérent l’Entente comme une propriété privée ou un héritage.Supporter de L’ESS depuis les années 1962, je défis ces pseudo dirigeants de mettre la main à la poche, comme certains le font pour leur équipe en Algerie, commérages de café ou allongés a longueur de journée sans pudeur au porte de leur négoce ils se permettent de donner des avis spécialisés de joueurs de 400 ancienne expression que l’on utilisée a Setif, pour désigner un terrain vague et c’est grace à cette équipe que certains sont sortis de l’anonymat et se sont fait un nom à SETIF. Belhout,avec une mentalité de Manager et il l’a prouvé amplement ne peut dans un environnemt excrable mener à terme sa noble mission. A travers la presse et certains matches telévisés l’Entente n’a jamais excellée comme cette année. Un bouc emissaire est facile de (...)
abdelkrim :
la faf (pour etre champion d’algerie il faut etre algerois ou kabyle , impossible une equipe de l’est ou l’ouest) regardant l’arbitrage contre blida un but devant le monde entier pour l’entente refusé contre l’equipe nationale de la kabylie (jsk) hennachi menace l’arbitre de ne plus arbiter un autre match (refuse le but et ignore la penaltie contre bejaia le but etait hors jeu (voir sur dz foot ) la faf n’a pas honte de discrimination la preuve est ce qu’il ya dans le monde entier un club qui porte une nomination ratiole ou linguistique comme chez nous en algerie la france qui est votre exemple n’acceptte pas qu’un club breton cmme renne fait une nomination la jeunesse des breton , l’equipe de bastia porte le nom jenesse des corses il ya que chez nous ça et faf encourage le racisme meme avec l’arbitrage pour casser les equipe de l’est et (...)

Réponse de ali :

je pense que les clubs algerois ou kabyles comme vous dites ont investi dans les meilleurs joueurs et entraineurs et ferez mieux de suivre leur exemple si vous voulez redevenir un jour peut être champion ? prenez exemple sur le CABBA qui n’a pas le passé de l’ESS mais qui progresse très bien, et il faut pas vivre du passé glorieux c’est çà notre faute et bonne chance.
Cannavaro de setif :
Salut a tous, a touts les setifiens et aux fans de l’ESS Mr Belhout est un grand entraineur un tres grand il a reussi la ou tout le monde avait echoué car depuis l’epoque de Mokhtar Aribi (que dieu lui accorde sa misericorde) personne et je dis bien personne n’a reussi a faire de l’entente un club professionnel et a lui rendre sa classe son respect sa grandeure il faut dire les choses comme elles sont depuis que Rachid Belhout est au club l’entente fais peur et le stade du 8 mai 1945 a retrouvé sa reputation de chaudron Le mal de l’entente c’est ses dirigents tous des amateurs sans exeption des opportunistes car nul n’est a l’entente pour son amour du club tout le monde y gagne Merci, Merci Mr Belhout pour tout le bonheur que vous nous avez procurer Setif vous (...)
Commentaire n°1250 :
merci rachid on est pas des ingrats .bouahli est encore fidel a ces habitudes.
spina :
Que Rachid Belhout montre à HADJ AISSA comment faire entrer un ballon dans les filets,ça c’est du jamais vu dans les anales du football, même JOSE MORINHO ne pourra jamais le faire
khillo :
je voudrai dire un mot a m.belhout , tu nous a fait vivre de trés beau moments , tu es un grand coach , grace a toi , l’ess est devenue une trés grande équipe , kima bekri wezman , merci bien, coach ..... khillo
rafik boudina :
salam alikom,first of all i’m sure that everyone in setif is sad because of this very bad news which is the demission of sir rachid belhout who has done a very good job since he came to this great club(ESS)he really wanted to make it a professional club and i’m agree with him in all his choises,he has got a very professional ideas and way how to do this job,but what happens to this team now can happen to any great club in the world we can even take real madrid as an exemple they have got all the best players in the wolrd but without any result.also dont forget the big job that hakoum serrar is doing and all his team in the administration,finally on n’oublie jamais tout les suporteur qui font des belles images et je leurs demande ne pas faire les betise.merci et a+. rafik from (...)
Commentaire n°1254 :
Je pense quesi Mr Belhout a été écarté de L’ESS c’est en grande partie due à un arbitrage médiocre, voir mal saint par fois, avec certaines complicités qui a mon avis refusent qu’un club de l’est ou de l’ouest accède au titre de champion d’Algérie. Néanmoins les dirigeant de l’ESS ont une part de responsabilité dans l’affaire, ils ont choisi la solution la plus facile certes pour provoquer un déclique chez les joueurs, mais cette solution aura certainement de graves conséquences, sur le rôle que va jouer l’entente cette année en D1. Les dirigeant on ils fait le bon choix ? Seul l’avenir nous le dira ;mais il est a regretter qu’un entraîneur de la trempe des grands et qui en plus porte le club dans son c ?ur, soit écarté après un parcours aussi bon de la part de l’entente et ce après des lustres. Cette affaire nous éclaire sur le fait que les mentalités n’ont pas changé et qu’on cherche toujours les résultats immédiats et non pas à bâtir un grand club professionnel pour l’avenir. A mon avis même si l’ESS est (...)
ASSALLASS :
Il me semble que le moment est venu pour SERRAR de partir .La scoumoune poursuivra l’ESS tant qu’il reste au gouvernail.C’est vraiment dommage de ne pas comprendre que c’est le revers de la médaille .N’a t il pas juré de quitter definitivement l’ESS ? ALLAH le tout puissant fait payer les gens de mauvaise foi sur terre en attendant le jugement dernier .Pour les gens qui ont un peu de bon sens ils ont décelé quelques similitudes entre Monsieur BELHOUT et Feu ARRIBI Mokhtar ALLAH yerahmou .En ce qui me concerne ,je suis hyper convaincu qu’en ce moment meme la venue de TRAPATONI ou feu HELENIO HERRERA ne changera rien absolument rien au cours des événements tant qu’un certain SERRAR reste inamovible. Sans passion ni rancoeur et en toute lucidité et sérénité si le gouvernail ne change pas de mains l’ESS est en danger de...rélégation nonobstant la 1ère place qu ’elle occupe aujourd’hui.Enfin l’avenir prochain nous révélera la collusion qui éxiste entre le président et son lieutnant (...)
Commentaire n°1258 :
First I would like to thank Belhout. He did an excellent job, but I guess in Algeria, we can not think long term. We can not even plan for more than a week. I do not like when people start blaming others (Referee, FAF and so on) when things do not go well. I think the main reason that ESS failed lately is because the players started thinking that they won every thing but in reality they did not win any thing. I think it is a very big mistake to change the coach. Well what is done is done let us hope that things will get better with the new coach of course I doubt it very much unless the players start to behave as professional players. I hope that he will hold the players responsible for their acts. How can a professional player gets a yellow card for (...)
MOUYET CID :
merçi Mr BELHOUT pour tout que vous avez realiser comme bonnes resultats en phase d’aller bien sur avec tout l’ensemble (ESS)de toutes les façons vous avez laisser des traces sur ce chemin parcouru mes grands respects pour vous champions de l’aller.
Allouche :
Mr Belhout est une perte pour le football Sétifien et Algérien, on accédera jamais au niveau du foot Européen avec des voyous a la téte des instances de notre sport roi. j’espére que coach Belhout ne regrette pas d’avoir drivé l’entente qui le mérite, et qu’il sache qu’on le soutien toujours et qu’on le porte dans nos coeurs. MERCI BEAUCOUP MR BELHOUT. ABD EL GHANI.
MOUYET CID :
merçi Mr BELHOUT vraiment vous avez laisser des traces comme les grands de SETIF voir Mr MOKHTAR ARIBI et Mr A.KERMALI je pense que l’entente cette annee est une tres bonne equipe mais avec les bonnes resultats acquises elle c’est fait decouvrir et elle est devenue l’equipe a battre et noublions pas la programmation de la federation qui n’avantage guere l’quipe meme concernant les matchs internationnaux ou tout le prestige du foot-ball algerien est en jeu .pour vous MR BELHOUT on vous souhaite du bien dans votre vie footbalistique ainsi qu’à l’entente encore une fois merci grand coach BELHOUT
CHOUKI :
bonsoir je n’arrive pas a comprendre pourquoi on a essayer par tous les moyen d’ecarter un entraineur qui a rendu a l’entente sa lueur d’antant, il ne mérite vraiment pas ça surtout qu’ils n’est pas responsable de la prestation actuelle des joueurs. Malgré que j’aime l’entente je voudrai vraiment dire que Belhout mérite mieux, et le président qui aura l’itelligence de le recruter en Algerie fera unt trés belle affaire. bonne chance Belhout.
issam :
Cette fois ci ce n’est pas l’entraîneur le maillon faible au contraire il est monté dans l’estime des vrais supporteurs des noirs et blancs, le vrai maillon faible c’est la mentalité des dirigeants. Vous rendez vous compte on vient de limoger un entraîneur qui a ramener le titre de champion d’hiver et qui est encore classé a la 1ère place, c’est de l’injustice et c’est une preuve qu’on est encore loin du professionnalisme voulu par belhout. En tout cas belhout est sorti avec tous les honneurs, et c’est un type que serrar et ces pseudo dirigeant vont amèrement regretter.
belamri de paris :
monsieur Belhout avec tout le respect que je vous dois en tant qu’homme a priori, en suite en tant que dirigeant de l’ESS qui a su tenir la dragé haute au pire enemis de l’ESS,mais helas je ne comprends pas pourquoi les verités ne sont elles jamais dites en laissant les situations dans les doutes ??? je vous serais tres reconnaissant si vous serez le revelateur des vrais problemes qui rongent l’ESS
karim :
Je pense, à mon avis que la décision prise par les dirigents de l’ESS était sage, bien qu’on ne sous-estime pas le travail accompli par Mr BELHOUT. Après huit rensontres sans aucun résultat positif, je pense qu’il faudrait trouver:je ne dis pas la solution mais une solution. Peut être que, limogé BELHOUT n’est pas la solution
Commentaire n°1269 :
bonour a tous, voila zohir parisien de sétif conteste le licensciment abusif du grand monsieur du foot Rachid Belhout a peine arrivée a l’ESS , nous a fait vivre des bon moments avec le succées en asl arabe et en championnat. merci rachid et dommage que chaque fois que c’est l’entraneur qui fait les frais des mauvais resultat ? pourquoi serrar reste et ne part pas ?moi je demande le départ de serrar et non le grand coach rachid belhout c’est dommage pour le foot sétifien ? serrar depuis dix ans sur la tete de l’ESS ? qu’est ce qu’on a gagné avec toi rien du tout ?????????? si Mr Belhout est resté pendant dix ans a L’ESS ,je pense qu’on aura gagné quelque chose avec lui, c’est pour cela je pense que mr Rachid doit rester auprés de L’ESS dans le staff technique autant qu’un directeur , et la ville de sétif a besoin de lui merci. zohir de paris fidèle a (...)
Commentaire n°1270 :
bonsoir a tous, voila zohir parisien de sétif conteste le licensciment abusif du grand monsieur du foot Rachid Belhout a peine arrivée a l’ESS , nous a fait vivre des bon moments avec le succées en asl arabe et en championnat. merci rachid et dommage que chaque fois que c’est l’entraneur qui fait les frais des mauvais resultat ? pourquoi serrar reste et ne part pas ?moi je demande le départ de serrar et non le grand coach rachid belhout c’est dommage pour le foot sétifien ? serrar depuis dix ans sur la tete de l’ESS ? qu’est ce qu’on a gagné avec toi rien du tout ?????????? si Mr Belhout est resté pendant dix ans a L’ESS ,je pense qu’on aura gagné quelque chose avec lui, c’est pour cela je pense que mr Rachid doit rester auprés de L’ESS dans le staff technique autant qu’un directeur , et la ville de sétif a besoin de lui merci. zohir de paris fidèle a (...)
kamel :
nous les algeriens , notre defaut major restera tjr c’est juger avec nos sentiments et non avec les chiffres mr belhout c’est monsieur tres gentille tres poli mais pas un bon entraineur c’est la realité , lorsque vous le comparez à arribi monthar arribi ellah yerahmou il a gangné la coupe d’afrique avec 18joueurs setifiens tous issue de l’ecole de l’ess monsieur belhout a la chance de tomber sur un president qui lui a fait une recrutement comme une equipe nationale (10milliard depensé pour cette saison) donc monsieur belhout joue presque avec une equipe nationale ds un championnat faible et a la fin aucune tactique sur le terrain , comment expliquez vous un joueur comme adico toujours titulaire (3 buts en 17matchs joués) touil tourjours sur le banc de touche pourtant il est connais pour le publique deux fois meilleur buteur du championnat autre chose les gens qui critique serrar sans serrar l’ententente ne vaut rien (rappeller vous en 1999 l’entente à alger etait refusé ds un hotel (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus