Accueil > Sports >

ES Sétif - Ennasr Saoudi : les « Aigles », l’esprit déjà

Ce soir (18h00) pour le compte de la 5émes et avant-dernière journée du groupe « B » de la Champions League arabe
mardi 27 février 2007, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Il s’agit ce soir avant tout d’un test déterminant pour lequel Saadane tentera d’user de toute son expérience afin de remodeler son échiquier et de présenter une équipe homogène mais apte aussi à aller de l’avant afin de dessiner la victoire tant attendue

L’Entente de Sétif, auteur de deux victoires, d’un match nul et d’une défaite au cours des quarts de finale de la Coupe arabe, tentera ce soir de surpasser l’obstacle saoudien afin de prétendre à un billet qualificatif aux demi-finales de la compétition.
L’arrivée de Rabah Saadane au lendemain du passage à vide, qui, rappelons-le, aura duré 8 rencontres sans le moindre succès, a certes redonné de l’espoir au président Serrar, au manager Sadi et aux milliers de fanatiques. Le dernier test positif batnéen, clôturé par une victoire fort méritée a été jugé par l’entraîneur comme une sérieuse préparation avant le rendez-vous arabe de ce soir au stade du 8 Mai 1945. Seulement, il faudrait compter sans le concours du gardien Hadjaoui suspendu, Bourahli blessé, et Hadj Aïssa incertain et victime de la hargne des Chaouis lors de la dernière confrontation face au CAB, tout comme d’ailleurs des dizaines de supporters sétifiens secourus à l’hôpital de Batna.

Il s’agit ce soir avant tout d’un test déterminant pour lequel Saadane tentera d’user de toute son expérience pour remodeler son échiquier et présenter une équipe homogène mais apte aussi à aller de l’avant afin de dessiner la victoire tant attendue. Touil et Adico aux avant-postes pourront sans aucun doute répondre aux sollicitations de Derradj, un joueur en retour de forme particulière au cours
des dernières rencontres du championnat. Serrar est confiant de la qualité de jeu de son équipe, mais il pense par contre que la victoire n’est guère aisément acquise. Il s’agit certainement des perturbations inattendues survenues sur la composition du onze rentrant. Contrairement au match de Bordj Bou Arréridj dans l’autre quart de finale, Ennasr Saoudi, une équipe au football plaisant mais fair-play, semble entretenir des relations fort avenantes avec les dirigeants de Sétif où une collation amicale a été offerte par le wali dimanche dernier en l’honneur des deux émirs, dirigeants du club hôte et des locaux. Du côté des supporters, habitués aux succès, on ne jure que par le titre arabe à l’approche des demi-finales et la rencontre de ce soir comme à l’accoutumée se jouera à guichets fermés au stade du 8 Mai 1945.

Mardi 27 février 2007
Par Abdelhalim Benyelles, la Tribune


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°1479 :
ان الله يا ربي الفوارة شامبيولي

Réponse de ESS :

ان شاء الله
ZOUHIR :
avant tous BRAVO les jeunes....il faut faire le possible pour ganer contre EL-NASSR....résulta propable ESS 3- EL-NASSR 0. ZOUHIR.B AIN AZEL
adel :
l entente sera en 1/2 finale de la acl ....merci hakoum un grand merci ici a alger on est fier d etre setifien ... el hadra maana aadet bel bou... adel alger

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus