Accueil > Sports >

Ahly Djeddah 1 - ES Sétif 0 : L’entente perd cette fois-ci face aux saoudiens

lundi 2 avril 2007, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Cette fois-ci, l’Entente de Sétif n’arrive pas à battre les saoudiens. Elle vient à l’instant de perdre son match face à Ahly Djeddah avec une score de 1 contre 0 pour le compte du match de demi-finale aller de la Ligue des Champions Arabes. Le match a eu lieu ce soir 18h00 (Heure algérienne) au stade de Djeddah en Arabie Saoudite sous l’arbitrage du Syrien Mohsin Basma.

Privés de quatre joueurs clés, à savoir Hadj Aïssa, Bourahli, Touil et Delhoum, tous à vocation offensive, les Sétifiens ont beaucoup de mal à contrer les rushs saoudiens et ils se retrouvent handicapés sur le front de l’attaque, comme l’a souligné hier si bien leur entraîneur, Saadane, qui relève que « leur absence peut avoir des répercussions néfastes » sur le rendement de l’équipe.

Le défenseur Khaled Badra a marqué l’unique but de la partie à la 49ème minute sur penalty pour donner à son équipe l’avantage avant le retour qui aura lieu à Sétif dans deux semaines.

Les sétifiens ont débuté le match assez prudemment mais ont pu se libérer petit à petit jusqu’à prendre le dessus dans les dernières minutes de la première période. En effet les Noirs et Blancs ont eu plusieurs chances dangereuses pour ouvrir le score de la part de Derraj et Ziaya mais leur manque d’imagination à garder le score vierge.

En deuxième période les Verts ont débuté avec un grand pressing jusqu’à ce que l’attaquant tunisien Heykal Guemamdia ait acquis un pénalty, qui a suscité beaucoup de polémiques, à la 49ème minute. Khaled Badra a bien concrétisé la faute pour ouvrir le score.

Ensuite les sétifiens ont pu mettre la pression sur leurs hôtes mais sans créer de grandes menaces au gardien saoudien, contrairement au cas lors de la première période.

Le match est devenu très équilibré mais petit à petit les visiteurs fonçaient à l’attaque laissant de grandes espaces libres dans leur défense ce qui a permis à Malek Moaz, Taissir Al-Jasmi et le brésilien Caio de gravement menacer le gardien algérien et de se créer plusieurs opportunités qui auraient pu finalement doubler le score.

Mais finalement le score est resté tel qu’il est ce qui donne un petit avantage à l’Ahly Djeddah avant le retour qui aura lieu le 17 avril prochain.

D’après l’ACL


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus