Accueil > Sports >

ESS 1 - MCO 0 : Sétif reprend sa place de leader

mardi 10 avril 2007, écrit par : Boutebna N.

L’ESS a renoué, ce lundi soir dans son antre du 8 mai 45, avec le succès en battant le MCO, difficilement et par la plus petite des marges (1-0) dans un match très disputé, passionnant et palpitant. Cette petite victoire permet à l’Entente de récupérer son fauteuil de leader et de prendre une avance de deux points sur la JSK en attendant bien sur le verdict de la LNF dans la fameuse affaire Harkat.

La première période a été plus ou moins équilibrée avec des tentatives de part et d’autre. Les Sétifiens ont failli cueillir à froid leurs hôtes. Le jeune Dembri a raté d’entrée une belle occasion pour ouvrir le score. Héritant d’une balle en profondeur, Dembri s’est présenté seul face à Mezaïr, mais il a péché par excès de précipitation. Il ne s’attendait guère à se retrouver d’emblée en bonne position. Laissant l’orage passer, les camarades de l’intouchable Binya se sont organisés et ont empêché les poulains de Saâdane de développer leur jeu en exerçant un pressing constant sur le porteur du ballon.
La maitrise était du côté oranais. Cette résistance a quelque peu troublé les attaquants de l’Entente. Les Hamraoua se sont permis même le luxe d’inquiéter sérieusement la base arrière adverse par l’intermédiaire de Bouazza et des deux Daoud. Le premier a été privé d’un penalty indiscutable à la 28’ où il a été retenu par le maillot par la capitaine Raho dans la surface de réparation, mais l’arbitre n’a pas bronché.
Touchés dans leur amour propre, les gars de la ville de Aïn El-Fouara ont appuyé sur l’accélérateur dans la seconde moitié de ce premier half et se sont créé deux belles occasions sur deux balles arrêtées, mais sans parvenir à secouer les filets de leur ancien portier, Mezaïr, entouré d’une défense de fer menée d’une main de maître par le Camerounais Binya.
Les visiteurs ont réagi à nouveau dans les ultimes minutes de la première mi-temps et Hadjaoui a sauvé à deux reprises sa cage.
Après la pause citron, les Oranais ont reculé d’un cran et ils ont payé cher leur repli. Les Sétifiens sont, en effet, parvenus à ouvrir la marque à la 60’ sur un penalty victorieusement transformé par Maïza. Un penalty sévère sifflé par le directeur du jeu. Deux minutes plus tard, les partenaires de Haddou ont failli égaliser sur une tentative individuelle de Bouazza, qui a effacé Maïza avant de servir idéalement Daoud S. Ce dernier n’a pas reprendre le cuir alors qu’il était bien démarqué. A la 79’, le Camerounais Fosto, incorporé à la place du décevant Daoud B a été déséquilibré dans la surface de réparation par Benchadi, mais l’arbitre ne bronche pas, une nouvelle fois.
Les Noir et blanc se sont contenté de gérer leur maigre avantage qu’ils ont finalement réussi à conserver. Ils ont donc infligé au MCO sa première défaite sous l’ère Gomes. Ils ont battu la formation la formation d’El Hamri en aller et retour.
F. R.

Fiche technique :

Sétif, stade du 8-Mai 45, temps clément, affluence nombreuse, pelouse en bon état, arbitrage du trio Bouster, Talbi et Tahir.

Avertissements : Daoud S. (43’), Haddou (45’+3), Hamidi (59’) - MCO.
But : Maïza (59’ s.p) - ESS.

ESS : Hadjaoui, Raho, Ykhlef, Benchadi, Maïza, Keïta, Lamouchia, Adeco, Ziaya (Touil 86’), Derradj (Delhoum 63’), Dembri (Lamouadaâ 52’).
Entraîneur : Saâdane.

MCO : Mezaïr, Bourzama, Hamidi, Abdenour, Binya, Moumène, Haddou, Fahem (Hadir 75’), Boukessassa (Meddahi 70’), Daoud S., Daoud B. (Fosto 64’).
Entraîneur : Gomes.

Competition


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus