Accueil > Sports >

ES Sétif : Serrar dément les accusations d’Ahly Djeddah

lundi 23 avril 2007, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Selon un communiqué officiel, dont Sétif.Info dispose une copie (En version arabe, à télécharger en bas de cet article), Mr Serrar, le président de l’ESS, dément les graves accusations des dirigeants d’Ahly Djeddah à la suite de leur défaite ce 18 avril aux finales de l’ligue des champions arabes face à l’ESS à Sétif. En effet, Mr Serrar a tenu à dénoncer les attaques gratuites dont a fait l’objet aussi bien sa personne et certains membres de son comité pour avoir réservé un accueil un peu spécial à leurs hôtes saoudiens. “Bien au contraire, toutes les conditions ont été mises à leur disposition. Rien n’a été laissé au hasard. Leur représentant a d’ailleurs tout vérifié bien avant l’arrivée la délégation”, pouvait-on lire entre autres. “La délégation saoudienne a été accueillie avec les fleurs... Leurs accusations reflètent ni moins ni plus leur déception d’être sortis par la petite porte d’une compétition dont ils misaient beaucoup... Leurs déclarations sont graves et portent atteinte aux relations entre les peuples, deux pays car dire que la marche contre le terrorisme est une manœuvre, c’est vraiment absurde”. Par ailleurs, le boss des Aigles noirs a précisé que les Saoudiens sont allés loin en inventant des subterfuges invraisemblable tels que les chiens égorgés dans leurs vestiaires. “Pourquoi n’a-t-on pas filmé ces scènes alors qu’ils avaient en leur compagnie un photographe”, peut-on lire encore. Pour conclure, Hakoum n’a pas omis de réaffirmer son intention de déposer une plainte auprès de l’UAFA pour les préjudices moraux à l’encontre du club ainsi que l’ensemble du peuple algérien.

Synthèse de Nabil, selon Liberté

Documents joints

(PDF - PDF - 335.1 ko)


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus