Accueil > Sports >

ES Sétif : Serrar trace les objectifs

mardi 19 juin 2007, écrit par : Kamel Beniaiche El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

L’heure des grandes vacances n’a pas sonné pour Serrar, le président de l’Entente qui met les bouchées doubles pour, d’une part, boucler l’exercice actuel qui a permis à l’Aigle noir de mettre un terme à vingt ans de vaches maigres et, préparer, de l’autre, la saison prochaine qui sera sans nul doute rude pour le champion en titre.

L’époustouflant parcours des protégés de Saâdane en Ligue arabe et en compétition nationale ponctué par deux prestigieuses distinctions ont redoré le blason de l’Entente qui change désormais de statut. Ainsi, le champion qui honorera, mercredi 20 juin courant, ses partenaires (sponsors) s’est officiellement attaché les services de Djediat (PAC), Bachiri (ASMO) et le jeune Djabou, prêté l’exercice dernier au MCEE. Selon le numéro un du club, trois à quatre Franco-algériens seront recrutés tout comme Bobi-Verdej, un attaquant roumain dont on dit beaucoup de bien. Pour s’attacher les services du joueur précité, les Ententistes sont disposés à casser la tirelire. Ayant fait l’objet d’un grand tapage médiatique, la venue de Yacef (JSK), qui a été effectivement contacté, n’est pas certaine. Concernant les départs, Serrar qui boucle sa quatrième année de présidence par deux sésames, est catégorique : « On ne change pas une équipe qui gagne. Hormis quatre ou cinq joueurs, le reste de l’effectif sera maintenu. C’est le même vœu de Saâdane qui reste avec nous », souligne-t-il. Concernant la participation de l’ESS aux compétitions internationales, « l’Entente prendra part à la Champions league arabe et africaine. Le club a les moyens de cette ambition. Cette saison, le MCA a bel et bien pris part à la CAF et à la Champions league arabe. Ce qui est valable pour certains, doit l’être pour les autres aussi.

A priori, l’embellie de l’Entente n’a pas été du goût des fervents de l’ordre établi, menant tambour battant une campagne de dénigrement contre une formation ayant pourtant fait honneur au pays », précise notre interlocuteur, estimant que son club a les moyens de sa politique (jouer sur plusieurs fronts s’entend). Sur cette question, Serrar est décidé : « L’Entente, qui est un club légaliste, ne va pas se taire. Toutes les instances seront saisies », conclut l’ex-libéro de l’équipe nationale et de l’ESS. La reprise des entraînements est fixée pour le 15 juillet prochain. L’option de Saint-Etienne, où aura lieu le stage d’intersaison, tient la route. Deux variantes sont actuellement à l’étude. Quant à l’assemblée générale de présentation des bilans moral et financier, prévue initialement pour le 30 du mois courant, sa tenue reste tributaire de la visite du président de la République, attendu à Sétif pour lancer les projets d’un stade de plus de 50 000 places, un pôle sportif (piscine olympique, auberge de jeunes, un centre de loisirs scientifique, un centre régional de formation de jeunes talents) d’un coût de 885 000 000 de dinars et récompenser par là même les Ententistes, détenteurs de la 4e édition de la Champions league arabe.

Kamel Beniaiche El Watan


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
hidhab :
beaucoup de naiveté dans la plupart des commentaires. l’ESS est un ensemble et si succès ou achec il y’a, c’est cet ensemble qui assume. Donc, faut pas réduire ces deux titres ( dont la portée est vraiment limitée) au génie d’une personne au détriment de l’ensemble (joueurs, staff technique et pourvoyeurs de fonds) et dans tout cela où est l’apport de ce génie de président ? C’est un maillon de la chaîne, c’est tout car concrétement qu’a-t-il apporté à titre personnel ? Rien, apparemment, puisque le nerf de la guerre est fourni par d’autres (autorités, sponsors et membres du comité). Et n’oubliez pas les dividendes tirés par ces membres du comité à titre personnel ( projets, marchés, lots de terrain et affaires obtenus) et évidemment le génie de président en tête que les naifs supporters et commentateurs applaudissent à tort mais c’est plus fort qu’eux, ils ne comprennent pas encore ces (...)

Réponse de Said :

Tres reflechi ce que vous avez ecris ,il n ya jamais eu d omelettes sans casser des oeufs ,s il ya malentendu par ici ,probleme par la ,devant le but de demarrer un club professionnel resterons toujours des details,et le -desordre- qui regnait dans le championnat italien par exemple n a pas empeche que l EN d Italie est champion du monde et son club AC Milan et celui d Europe ,ce qui m interesse le plus c est la grande part de joie que ces equipes ont donner a des Milliers pour ne pas dire des millions d Italiens ,et de la joie au bled nous n avons tant besoin et mille fois plus que d autres,et la raison nous la connaissons tres bien.
smail BBA :
je demande a M SARRAR DE FAIRE UN RAPPROCHEMENT ENTRE LES SUPPORTERS DE LENTENTE ET CEUX DU CABBA CAR CES SUPPORTERS SUPPORTAIENT AVANT LENTENTE DE SA MEME GENERATION TEL QUE OSMANI ADJISSA ZORGANE Y COMPRIS SERRAR ET LES AUTRES BORDJIENS ET SETIFIENS SONT DES VRAIS FRERES DE SANG LES MEMES TRADITIONS ET LE MEME LANGAGE ET MEME MENTALITE NOUS BUVONS D UNE MEME EAU LA RIVALITE DANS LE FOOT C EST BIEN MAIS DANS LE CADRE PUREMENT SPORTIF SANS MANQUER DE RESPECT OU CASSER DES DES VOITURES OU COUPER LA ROUTE ENTRE BBA ET SETIF MOI PERSONNELLEMENT JE SUIS BORDJIEN ET JE TRAVAILLE HORS DE BORDJ QUAND LENTENTE TOUS MES COLLEGUE DE TRAVAIL VIENNENT ME FELICITER J AIME SETIF LES SETIFINS ET LENTENTE
Said :
eeeh Hakoumi a khouya,juste portez bien soin de notre entente on l aime a mourir,comme j ai ecris deja,on vous croit,l entente ne represente pas seulement le bled techniquement tactiquement etc... mais surtout moralement avec cette combativite et ce -guelb- qui est le reve de chaque algerien le voir en nos representants. en ce qui concerne le regionalisme ,j habite a l etranger et c est la ghorba qui m a apprit a etre plus Algerien qu algerien ,je n ai pas dormi samedi passe,apres la defaite de notre EN,mais mes regards sont deja braques sur Tripoli ,et apres la gambie...pas facile de surmonter une periode noire de notre histoire mais tant qu il y aura des hommes dans ce bled nous ne mettrons jamais a genoux , laissant le temps au temps on gagnera de nouveau je le sais car ca c est nous ,ca c est l (...)
dol :
bismi allah errahmeni rahim, monsieur serrar abdelhakim, pensez a recruter aussi un entraineur pour notre club, et a mon avis ne compter plus sur rabah saadane, car a mon avis sauf erreure de ma part il a deja donner son accord avec l usma de annaba,et comme il aime bien cette ville et il a une soeur qui habite et sans compter le montant du contrat qui doit etre tres elever , penser a denicher un entraineur etranger des pays de l est qui doivent etre moins chers que ceux des pays occidentaux, et ils sonts specialistes de la condition phisique

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus