Accueil > Sports >

Le président de la République chez les Aigles noirs

Le sport lance la 3e mi-temps politique
mercredi 27 juin 2007, écrit par : S. S. Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Le “mouvement sportif de Sétif” qui accueillait Abdelaziz Bouteflika au complexe du 8-Mai-1945 a officiellement appelé hier à un “troisième mandat” du président de la République.

La fête sportive et la clôture en apothéose de la visite de travail et d’inspection du chef de l’État dans la capitale des Hauts-Plateaux a viré, hier, au plébiscite politique et à l’appel du pied pour un troisième mandat lors de la dernière escale de Abdelaziz Bouteflika à Sétif. La coïncidence est frappante. La rencontre, initiée avec le mouvement sportif local et les Aigles noirs de l’Entente, champion arabe et d’Algérie, a oscillé entre discours dithyrambiques et déclarations d’amour des animateurs de la cérémonie et des spectateurs présents dans les gradins. Avant même l’arrivée et la remise des récompenses aux sportifs par le chef de l’État, les présents dans la salle omnisports de Sétif scandaient “ouihda thalitha”. Dans une déclaration intitulée : “Nous vous aimons Monsieur le Président...”, Tarek Maïza, ancien athlète d’élite, lancera la perche pour une troisième mi-temps. “Au nom du mouvement sportif de Sétif, nous appelons à un troisième mandat...”, dira-t-il jouant ainsi sur un autre terrain que les pistes d’athlétisme. La salle explose et reprend en chœur le slogan de campagne.

Le chef de l’État lui restera stoïque sur la scène et le sport reprendra pour quelque temps ses droits avec la remise des récompenses à des sportifs émérites. Ismael Hassene, Kenza Dahmani, Imène Boulouede, Laâfi Sami, Abdelkader Chadi, champions d’Algérie, du Maghreb, du monde arabe de différentes disciplines recevront leurs récompenses des mains du chef de l’État sous le regard des joueurs en noir et blanc de l’ESS. Suivra ensuite Abdelhakim Serrar, président de l’Entente. La salle explose à nouveau en standing ovation et youyous à la remise du ballon de la finale de la Coupe arabe, signé par tous les joueurs. Un grand silence plane et la standing ovation reprend pour la remise du trophée par le dirigeant de l’équipe à Abdelaziz Bouteflika. Une photo souvenir avec l’équipe et le staff champion arabe et d’Algérie. Les anciens footballeurs et sportifs de la région seront également de la mêlée. Il s’agit de Rachid Makhloufi, Rachid Kermali et Messaoud Koussa et Lhédi Benmahmoud.
Entre photos et embrassades, la politique reprendra ses droits et les anciens reprendront eux à leur compte l’appel pour un troisième acte. Le Président lui continuera à sourire, à échanger des poignets de main, sans pour autant déclarer quoi que ce soit. Après avoir lancé la campagne pour la réconciliation nationale, Sétif vient apparemment de lancer celle pour une révision de la Constitution ouvrant une voie royale à un troisième mandat si le principal concerné lui est prêt pour une troisième mi-temps. Une affaire à suivre...

S. S. Liberté


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus