Accueil > Sports >

ES Sétif : Bilans, dissensions et démissions

dimanche 1er juillet 2007, écrit par : Kamel Beniaïche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Le champion en titre a tenu, ce jeudi 28 juin, son assemblée générale ordinaire de présentation des bilans moral et financier. 70 sur les 101 membres de l’assemblée ont assisté à la réunion marquée par les démissions de Walid Sadi et Azzedine Arab, respectivement manager général et trésorier du club.

Sur le plan financier, cette saison, l’Entente a enregistré une recette de 279 105 760,80 DA. Comparativement à l’exercice précédent, l’évolution des entrées a atteint le seuil des 196,7%, sachant que les revenus de la saison dernière ont franchi la barre des 14 100 000 DA. Pour rappel, les subventions des pouvoirs publics (wilaya, APC et DJS) sont de l’ordre de 74 600 000 DA. Les apports des sponsors, qui ont dépassé les 75 000 000 DA, ont été, le moins qu’on puisse dire, consistants. Tout comme les gains du stade avec un pactole estimé à 56 256 000 DA, dont plus de 29 000 000 DA générés par les rencontres de la Champion’s League arabe. Ces gains sont à l’origine de la décision des Ententistes qui préfèrent s’engager en Champion’s League arabe qui rapporte gros, financièrement s’entend, et faire, parla même, l’impasse sur la compétition africaine. Les dépenses, qui ont atteint 269 403 772,50 DA, ont suivi la même courbe. Les primes de signature (90 690 000) et des matches (19 250 000 000) ainsi que les frais de mission, de restauration, d’hébergement et de transport se sont taillées la part du lion.

Eu égard au parcours de l’équipe seniors et des minimes qui se sont offerts le doublé (Coupe et Championnat d’Algérie), les bilans certifiés par le commissaire aux comptes ont été, à l’unanimité, approuvés par l’assemblée qui a ainsi donné un autre quitus à Serrar n’ayant pas occulté les dissensions qui secouent le comité directeur : « La grande saison n’a pas fait plaisir à un groupuscule de faux opposants qui fait tout pour déstabiliser le staff dirigeant qui a redoré le blason du club qui renoue, vingt ans après, avec la gagne. Au lieu de nous féliciter, un groupe de pseudo-supporters manipulé n’a pas trouvé mieux que d’insulter et menacer les dirigeants ayant, à cause de l’Entente, laissé tomber, famille et affaires personnelles. Je ferai le maximum pour remettre les choses à leur place », dira le boss ententiste qui s’est attaché les services de Mechiri (la Duchère-Lyon), Laïfaoui (CRB), Djediat (PAC), Lablalta (MSPB), Djabou (MCEE), alors que Hamidi (MCS), qui a opté pour Sétif, bute sur la lettre de libération. Selon le numéro un de l’Entente, qui pas n’a encore encaissé le 1,5 million de dollars de la coupe arabe, les pistes Lahmar (JSMB) et Zeddam (CSC) sont toujours d’actualité.

Le staff technique, avec ou sans Saâdane, sera renforcé par le recrutement d’un entraîneur suisse, un certain Charlie qui a, nous dit-on, drivé l’ASEC d’Abidjan. Laissé vacant par Berarma qui repart en Italie, le poste de préparateur des gardiens sera confié à un technicien étranger.

Kamel Beniaïche, El Watan


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Zaher de BOUGAA. :
Inutile de créer des problèmes soyons sages. L’Entente est une équipe qui ne mérite que des encouragements.Nous avons entièrement confiance en ses fidèles dirigeants.
staïfi :
le foot opium des jeunes messaken. et fortunes pour d’autres
fane de L’ESS :
Bravo pour Sétif, mais sa sera beaucoup plus beau sans le président SERRAR Hakoum qui gère mal la plus grande équipe en Algérie. l’équipe et très bien de point de vue financier, donc le prochain président pense à créer des trucs pour l’autofinancement de l’équipe et que ce président arrête de demandé le sponsors de tous le monde ,et qui laisse les petites équipes pour au moins acheter les ballons, et l’équipement ( 3 eme choix),et je demande au impôts de bien surveiller cette équipe parce que il y a beaucoup de l’argent en dehors du contrôle. je suis natif de Sétif, connais très bien, je dirait à Mr SADI tire toi de cette équipe de vouture parce que vous été ouled familla. Nabil bouskine on sait très bien les relations et les profits avec l’entente donc la radio n’est pas à votre père . L’assemblé générale et du cinéma et SERAR ne peut pas démissionnée de ce poste parce qu’il est mieux qu’un président je connais très ouled boumachi . est ce que il ?est possible que l’ESS utilise les bien des pauvres malheureux (...)
ziton :
une assemblée générale, des bilans, ça provoque chez nous des polémiques, des insatisfaits, des querelles de clans... je n’aimais pas serrar, je l’ai souvent critiqué, mais il faut etre fair play, il a fait un grand parcourt cette année. l’ess est entrain de devenir un club professionnel, ce n’est pas encore la perfection, mais laissant les gents travaillé. Mon seul désaccord c’est en rapport avec les subventions publiques ( Wilaya, commune, djs). la majorité de nos petits clubs sont totalement dimunis. ne possédant parfois même pas de ballons. les déplacements sont souvent difficiles a accomplir par manque de finance, alors pour la restauration je n’en dis rien ? on doit penser certe à l’ess, comme symbole de la région mais pas au détriment des petits pauvres clubs. pour la saison prochaine je ferai encore confiance a Serrar, en souhaitant beaucoup de reussite à l’aigle noir. un fervent ententiste de (...)
salim :
Je suis entièrement d’accord avec l’article du fan de l’ess .Je pense aussi que l’entente devrais être diriger par un président intègre et non un voyou qui amasse une fortune sur le dos du club , un président qui met la main à la poche et non remplir ses poches ,je ne dirais pas plus de toute façon tous les fans de l’ess le connaissent bien lui et son cercle de mafieux.C’était juste pour approuvé l’article du fan de sétif
HOUARI :
essalem alikoum , je tiens a feliciter tout le club ESS (joueurs, staf technique, les dirigeants) pour les exploits realisés cette saison , nous les setifiens on sait faire que de la polimique au lieu de laisser les gents travaillent sur 3 objectifs 2 reussis qu ’ est ce que vous demandez plus .qui est le president capable de decrocher plus que ça . merci de laisser la stabilité a l ’ ESS , c est à cause de ces critiques qui ne sont pas du tout dans le bon sens que l ’ ESS est restée 20 ans sans aucun titres , VIVE SETIF VIVE ESS ? UN FERVENT SUPPORTER DE l’ ESS

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus