Accueil > Sports >

ES Sétif : Bilans, dissensions et démissions

dimanche 1er juillet 2007, écrit par : Kamel Beniaïche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Le champion en titre a tenu, ce jeudi 28 juin, son assemblée générale ordinaire de présentation des bilans moral et financier. 70 sur les 101 membres de l’assemblée ont assisté à la réunion marquée par les démissions de Walid Sadi et Azzedine Arab, respectivement manager général et trésorier du club.

Sur le plan financier, cette saison, l’Entente a enregistré une recette de 279 105 760,80 DA. Comparativement à l’exercice précédent, l’évolution des entrées a atteint le seuil des 196,7%, sachant que les revenus de la saison dernière ont franchi la barre des 14 100 000 DA. Pour rappel, les subventions des pouvoirs publics (wilaya, APC et DJS) sont de l’ordre de 74 600 000 DA. Les apports des sponsors, qui ont dépassé les 75 000 000 DA, ont été, le moins qu’on puisse dire, consistants. Tout comme les gains du stade avec un pactole estimé à 56 256 000 DA, dont plus de 29 000 000 DA générés par les rencontres de la Champion’s League arabe. Ces gains sont à l’origine de la décision des Ententistes qui préfèrent s’engager en Champion’s League arabe qui rapporte gros, financièrement s’entend, et faire, parla même, l’impasse sur la compétition africaine. Les dépenses, qui ont atteint 269 403 772,50 DA, ont suivi la même courbe. Les primes de signature (90 690 000) et des matches (19 250 000 000) ainsi que les frais de mission, de restauration, d’hébergement et de transport se sont taillées la part du lion.

Eu égard au parcours de l’équipe seniors et des minimes qui se sont offerts le doublé (Coupe et Championnat d’Algérie), les bilans certifiés par le commissaire aux comptes ont été, à l’unanimité, approuvés par l’assemblée qui a ainsi donné un autre quitus à Serrar n’ayant pas occulté les dissensions qui secouent le comité directeur : « La grande saison n’a pas fait plaisir à un groupuscule de faux opposants qui fait tout pour déstabiliser le staff dirigeant qui a redoré le blason du club qui renoue, vingt ans après, avec la gagne. Au lieu de nous féliciter, un groupe de pseudo-supporters manipulé n’a pas trouvé mieux que d’insulter et menacer les dirigeants ayant, à cause de l’Entente, laissé tomber, famille et affaires personnelles. Je ferai le maximum pour remettre les choses à leur place », dira le boss ententiste qui s’est attaché les services de Mechiri (la Duchère-Lyon), Laïfaoui (CRB), Djediat (PAC), Lablalta (MSPB), Djabou (MCEE), alors que Hamidi (MCS), qui a opté pour Sétif, bute sur la lettre de libération. Selon le numéro un de l’Entente, qui pas n’a encore encaissé le 1,5 million de dollars de la coupe arabe, les pistes Lahmar (JSMB) et Zeddam (CSC) sont toujours d’actualité.

Le staff technique, avec ou sans Saâdane, sera renforcé par le recrutement d’un entraîneur suisse, un certain Charlie qui a, nous dit-on, drivé l’ASEC d’Abidjan. Laissé vacant par Berarma qui repart en Italie, le poste de préparateur des gardiens sera confié à un technicien étranger.

Kamel Beniaïche, El Watan


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus