Accueil > Sports >

L’Entente à l’heure Suisse

samedi 14 juillet 2007, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Le Suisse Charles Rosselli a paraphé un contrat d’une année, jeudi, lors d’une conférence de presse à Sétif. Accompagné de son manager, Rossi, le frère de l’ex-international marocain, l’ex-coach de l’ASEC d’Abidjan qui sera secondé par Toufik Rouabeh et Azedine Berarma en qualité d’entraîneur des gardiens de but, a été chargé par Serrar de ramener un préparateur physique.

Le nouvel entraîneur de l’Aigle noir, qui se définit comme un formateur d’autant qu’il s’est fortement impliqué dans le fameux projet de Jean-Marc Guillou, le fondateur de la célèbre académie des Mimosas, est décidé à relever le défi. « C’est un honneur et un plaisir à la fois de prendre les destinées techniques de l’Entente qui vient de réaliser une saison de premier plan, ponctuée de surcroît par deux titres. Je ferai le maximum pour atteindre les objectifs tracés par les dirigeants », souligne Charles Rosselli.

Profitant de l’opportunité, les représentants de la presse nationale ont interpellé le numéro un du club sur bon nombre de points, ayant trait à la vie de l’association qui se met, désormais, à l’heure suisse. Les questions du budget prévisionnel, les relations entre dirigeants, le volet médical qui a été, ces dernières temps, le talon d’Achille de la formation, ont été revus tout comme les points inhérents au sponsoring et aux mouvements des joueurs. « Le budget du club atteindra cette saison 3,5 millions d’euros (350 millions de dinars). 80% de ce montant seront consacrés aux primes de signatures, les plus élevées du championnat », souligne Abdelhakim Serrar. Le Roumain Bobi Verdes s’est engagé avec l’ESS qui a pris langue avec le Franco-Algérien Salim Mezghiche, sans club actuellement. Serrar précise : « L’année dernière, l’équipe ne disposait pas de bonnes doublures. Nous avons retenu la leçon. Quatorze joueurs ont été libérés et dix recrutés », fait remarquer l’ancien capitaine des Noir et Blanc. Pour lui « le danger est définitivement écarté ». Dans la foulée, Serrar a annoncé « la signature d’une convention avec la clinique (Alger) du professeur Zerguini et une hausse des tarifs de sponsoring ». Désormais, le logo d’un opérateur coûtera dix millions de dinars.

Kamel Beniaiche, El Watan


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus