Accueil > Sports >

ES Sétif 1 - MC Alger 0

jeudi 6 septembre 2007, écrit par : Imed Sellami (Le Soir), mis en ligne par : Boutebna N.

Stade du 8-Mai-45- temps glacial- affluence nombreusepelouse en bon état- arbitrage de M. Belkacem assisté de MM. Meknous et Belkheir. Buts : Touil (45’+2’) ESS Averts. : Laïfaoui (77’) Djabou (88’) ESS, Hamadou (13’)- Coulibaly (52’)- Babouche (90’) MCA ESS : Hadjaoui- Raho- Benchadi- Maïza- Yekhlef- Djediat- Lemouchia- Adico puis Alex (79’)- Djabou puis Defnoun (90’)- Touil puis Ziaya (57’)- Entr. : Roessli MCA : Benhamou- Galoul- Belkaïd- Hamadou- Babouche- Belaïd puis Bouguèche (55’)- Chaoui- Coulibaly- Badache- Badji puis Bouchama (79’)- Younès. Entr. : Fabbro

En s’inclinant au stade du 8-Mai-45 par la petite marge, le Mouloudia d’Alger ne doit s’en prendre qu’à lui-même et à son joueur Badache qui avait raté une excellente opportunité qui aurait pu faire changer le cours du match. Badache s’en mordra les doigts très longtemps. Quant à l’Entente, l’essentiel a été atteint en engrangeant les trois points de la victoire. L’Entente s’attendait à une rude épreuve mentale, psychologique et physique sur son terrain face au Mouloudia. Mais après une première période sans grande envergure, le match s’enflammait avec l’ouverture du score par Touil. Dès la reprise, l’ESS assoit sa domination offensive. Mais le MCA se jette à corps perdus dans la bataille et presse la défense de l’Entente qui ne craquera pas. D’emblée, ce sont les locaux qui ouvrent les débats en harcelant la défense du doyen. Yekhlef inaugure les hostilités en adressant un centre pour la tête de Djabou qui rate le cadre (3’). Le Sétifien Lemouchia s’essayera à son tour d’un tir à ras-deterre qui n’inquiète pas Benhamou (10’). Laissant passer l’orage, les Algérois sortent de leurs coquilles et organisent leurs offensives. Sur balle arrêtée, le tir de Hamadou va frôler la transversale (12’). Profitant d’un moment de relâchement dans les rangs sétifiens, les protégés de Fabbro vont faire couler des sueurs froides aux milliers de supporters de l’Aigle noir. Ainsi, sur un mauvais dégagement de Benchadi, Badji, seul face à Hadjaoui, ratera son duel (17’). Plus motivés, les joueurs du Doyen acculent les Sétifiens dans leurs derniers retranchements profitant du moindre faux pas des défenseurs locaux. Badji, encore lui, va rater de peu l’ouverture du score après un centre de Belkaïd (20’). Figés par l’important enjeu de cette confrontation, les poulains de Roessli tarderont à réagir et laisseront les Algérois, qui ont repris du poil de la bête, mener les débats. Le tournant du match a été sans aucun doute l’occasion en or offerte aux Algérois, mais malheureusement Badache va rater l’immanquable. En effet, sur une énième hésitation de la défense sétifienne, Badache va se présenter seul devant Hadjaoui. L’Algérois prendra tout son temps pour armer et tirer. Mais à sa grande surprise et celle de ses coéquipiers, le ballon filera en sortie de but (28’). C’était la consternation dans le banc du Doyen et le soulagement dans celui de l’Entente et dans les tribunes. Sentant le danger, l’Aigle noir commence à sortir ses serres. Ainsi, Djediat va répondre à Badache en adressant un tir fulgurant des 25 mètres qui ne va pas passer loin de la cage de Benhamou (30’). Dès lors, la pression sur les épaules des défenseurs du Mouloudia commence à se faire sentir, et ces derniers finiront par craquer à l’ultime minute du temps additionnel. Sur corner, Djediat centre pour Djabou qui, de la tête, va prolonger le ballon pour trouver celle de Touil. Ce dernier ne se fera pas prier pour catapulter le cuir dans les filets (45’+2’). C’est le but de la délivrance pour les milliers d’inconditionnels sétifiens. En seconde période, le Mouloudia a voulu coûte que coûte revenir au score. Obligés de se dégarnir pour accentuer les attaques, les joueurs du MCA se sont retrouvés à la merci des dangereuses incursions des Noir et Blanc. Sur l’une d’elle, Ziaya ratera d’un poil le but après un centre tir de Yekhlef (63’). Malgré la bonne volonté des uns et des autres, le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’excellent Belkacem.

A chaud…

Roessli (Entr. ESS) : « Cette troisième journée était importante à plus d’un titre, c’était un signe fort pour la suite de la compétition. Nous avons battu une équipe coriace, qui était dos au mur après sa précédente défaite, et nous devions de nous comporter en champion. Ce fut un troisième test réussi et ça m’a permis de connaître l’ambiance du public du stade de feu. »
Fabbro (Entr. MCA) : « On avait raté le coche en première période où on pouvait facilement faire la différence, mais on est tombé sur une excellente équipe sétifienne. Badache nous a coupé les jambes en ratant un but tout fait. L’efficacité nous a encore fait défaut malgré les multitudes d’occasions. Mais je suis content du rendement de mes joueurs et on va essayer d’améliorer ce manque. »

Documents joints
(FLV - 1 octets)

Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°5448 :
BONNE CHANCE POUR A POULINS FACE AU DOYEN
Si Boutaiba :
Le MCA n’est pas le doyen pas dutout ..c’est bien le CSConstantine qui est doyen de par l’histoire mais a Alger on a voulu que le MCA soit doyen pour honorer nos martyres sportifs du mouloudia, les boxeurs entre autre.
mus1916 :
Bonne chance à l’ESS, le départ est très bon, mais il ne faut s’enflammer, le plus dur reste à venir, il faut impérativement gagner Jeudi à Blida c’est dans les serres de l’aigle noir. Une victoire sera excellente pour le moral avant le déplacement en Mauritanie. Cependant nous constatons beaucoup de déchets dans le jeu, avec un plus d’application l’entente aurait pu gagner avec trois (3) buts d’écart contre le MCA. La rencontre d’hier a été éprouvante pour les nerfs des supporters. Encore une fois de plus merçi ! et bonne chance.Il faut battre l’USMB c’est impératif !.
hocine ess :
Et alors Monsieur FABRO quel est la raison que vous allez évoquer pour justifier votre défaite face à l’entente ? Vous avez bien vu que l’E.S.Sétif porte bien son nom ENTENTE.Il y avait de l’entente partoutgradins,joueurs,entraineurs,staff dirigeant...Ma cha Allah !tabaraka Allah !
Gothico :
com dab ya chenoui com dab !!! franchement Laifaoui a fait un grand match !!! un big bravo a toute l’aquipe !! et bonne chance lundi contre le Blida
Un algérien qui aime l’ESS :
Certes l’ESS a gagné ,mais sans aucune manière.le MCA était mieux organisée sur le terrain et tactiquement était encore mieux que l’entente ;elle mérite au moins un nul.le départ de BELHOUT suivi par celui de SADANE commence à se ressentir ; avec un aussi riche effectif que celui de l’entente ce nouveau entraîneur suisse n’arrive pas à imposer le style de jeu dont l’ESS est connu à savoir tactique que technique. Regardons les trois matchs joués jusqu’à présent et analysons les ,vous serez d’accord avec moi que le MCO a dominé la partie tactiquement et techniquement,Le WAT a mieux joué mais elle n’a pas de chance pour marquer le but,quant à le MCA no comment. Si jusqu’à maintenant l’entente a glané les 09 points des matchs c’est grace à la volonté des joueurs que nous remerçions.Nous voulons que l’ESS présentera notre pays acec l’art et la manière comme elle vient de le faire dernièrement .C’est pour celà que nous sommes inquiet du coté de ce nouveau coach qui est payé en monaie forte et qui n’arrive pas à mettre (...)
antar :
3 rencontres 3 victoires et je vois qu’on demande un peu plus,alors il faut engager le real pour nous assurer le spéctacle,une chose est sur notre entente est sur la bonne voie et il faut pas oublier que cette saison est plus longue que la précédente et chaque rencontre doit etre gerer en fonction de cette donnée,alors laisson l’entraineur faire son boulot et que chacun de nous s’occupe du sien et les vaches seront bien gardées

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus