Accueil > Sports >

ES Sétif 0 -CA Bordj Bou Arréridj 0

Les Criquets auraient pu s’offrir l’Aigle
vendredi 5 octobre 2007, écrit par : K.H. InfoSoir, mis en ligne par : Nabil Foudi

Le CABBA a encore prouvé sa suprématie sur l’ESS. La 15e confrontation entre les deux équipes n’a pas livré de vainqueur. Le CABBA mène toujours au nombre des victoires, 6 contre 3.

Le derby des Hauts-Plateaux entre l’ES Sétif et le CABBA n’a pas vraiment emballé le nombreux public qui a tenu à assister à cette affiche qui tient en haleine les gens de la région. Le score vierge reflète un tant soit peu les péripéties de ce 15e derby entre les deux formations. Les Sétifiens perdent ainsi leurs premiers points à domicile depuis le début de l’exercice 2007-08 en concédant le match nul face à un adversaire qui confirme son hégémonie sur l’ESS. Le CABBA, qui pointait à l’avant-dernière place au classement, n’a pas respecté la hiérarchie et il s’en serait fallu de peu pour qu’il revienne chez lui avec le gain du match n’était l’intervention énergique de Hadjaoui dans le temps additionnel où il a repoussé de la main un tir croisé de Mehdaoui. Pourtant, ce sont les hommes de Noureddine Saâdi qui dominèrent le match, mais c’était d’une manière anarchique et stérile. La première période a vu un ascendant des Noir et Blanc, mais on n’enregistrait aucune action digne de ce nom qui pouvait mettre Kial en danger. Adiko qui réalise un slalom dans la défense adverse adresse un tir fulgurant tir qui passe largement à côté (10’). Les Sétifiens obtiennent de nombreux corners, mais c’était sans succès devant une impeccable organisation défensive des Criquets jaunes où Ali Houari veillait au grain. Les occasions des locaux se font par intermittence surtout que les joueurs adverses ont réussi à quadriller leur périmètre défensif. Les essais des camarades de Djediat interviennent d’une manière individuelle. Touil crochète un défenseur pour enchaîner par un tir à ras de terre sans grand danger pour Kial et sa défense. Dans le temps additionnel de la première période, Yekhlef a failli trouver la lucarne gauche du gardien du CABBA. La fin de la partie a été quelque peu houleuse lorsque les Sétifiens réclamèrent un penalty à la suite d’une main du défenseur portugais Linarès.

De retour des vestiaires, le jeu s’anima avec quelques tentatives de part et d’autre. Hachoud adresse un bolide à ras de terre qui obligea Hadjaoui à se déployer (58’). Ziaya riposte par un débordement sur la droite, mal conclu par un tir dans les décors. Les Sétifiens accentuent leur domination au moment où les Bordjis résistent et procèdent par des contres dangereux. Ziaya, Adiko et encore Djediat n’ont pas eu raison de la vigilance de Kial qui a réussi à anéantir toutes leurs tentatives. Mais l’occasion la plus dangereuse intervient dans les arrêts de jeu lorsque Mehdaoui s’est présenté seul face à Hadjaoui après une chevauchée de plus de 50 mètres. Son tir a été dévié avec brio par le gardien de but de l’ESS qui a sauvé son équipe d’une défaite certaine. En somme, ce résultat nul reste équitable.

Sétif, stade du 8-Mai-45, temps frais, pelouse en bon état, éclairage faible, affluence nombreuse, arbitrage de Benbatka, Sedrati et Saâdi.
Avertissements :
Lamouchia (27’), Benchadi (53’), Touil (63’) - ESS. Boudiaf (41’), Loucif (45’+4’), Kial (45’+5’) - CABBA.
*ESS : Hadjaoui – Raho – Yekhlef – Benchadi – Maïza – Lamouchia – Adiko – Moumen (Ziaya 56’) – Touil – Djediat – Djabou
(Delhoum 77’)
Entraîneur : Saâdi
*CABBA : Kial – Loucif – Boudiaf – Ali Houari – Linarès – Hachoud – Largot (Khaled 69’) – Belhadef (Bitam 81’) – Boudjelid – Hadjou (Remache 57’) – Mehdaoui
Entraîneur : Benyelles


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus