Accueil > Sports >

ES Sétif 2 - USM Alger 1 : Bourahli provoque les Sétifiens

samedi 10 novembre 2007, écrit par : Le Buteur, mis en ligne par : Boutebna N.

Stade du 8-Mai 45 -Sétif- Affluence : record Arbitres : MM. Djaballah, Omari et Kerraï. Averts : Raho (44’) (ESS) ; Bourahli (57’) (USMA) Buts : Bourahli (11’) (USMA) ; Ziaya (19’ et 58’) (ESS).

ESS Hadjaoui, Raho, Yakhlef, Laïfaoui, Maïza, Benchaïra (Alex 67’), Moumen, Delhoum, Djediat (Defnoun 77’), Adiko, Ziaya (Djabou 86’). Entraîneur : Saâdi

USMA Zemmamouche, Hamdoud, Besseghier, Rial, Moncharé, Ghazi, Dziri (Doucouré 63’), Boucherit, Ammour, Achiou (Bentayeb 73’), Bourahli. Entraîneur : Amrani

Les Sétifiens ne s’attendaient sans doute pas à voir les Usmistes oser remettre en question leur suprématie à domicile. Au moment où ils s’apprêtaient à entrer dans le match, les coéquipiers de Hamdoud avaient déjà inscrit un but et raté deux occasions. Il y a eu cet échange de balle Achiou - Bourahli, dégagé en catastrophe par Raho (5’), ce tir terrible de Ammour intercepté par Hadjaoui (15’), mais aussi ce joli but de Bourahli qui a déjoué le hors jeu de ses anciens coéquipiers pour lober astucieusement Hadjaoui (11’). Les Rouge et Noir avaient la maîtrise de jeu jusqu’à cette 19’ et ce corner d’Adiko prolongé de la tête par Benchaïra qui permettra à Ziaya de réussir un retourné acrobatique qui fera se lever tout le stade (19’). Après cette égalisation, les débats s’équilibrent, mais le danger venait toujours de Bourahli qui réussira à inscire un second but une plaçant une tête assassine juste à côté du poteau droit de Hadjaoui, mais le but sera refusé pour une prétendue poussette sur Laïfaoui.

Changement de scénario après la pause avec des Sétifiens revenus avec de meilleurs intentions mais surtout avec une grande envie de l’emporter. Après avoir exercé un pressing constant sur le porteur du ballon, les hommes de Saâdi trouvent une nouvelle fois la faille à la 58’ grâce à Ziaya qui a réalisé hier son troisième doublé depuis son arrivée à l’Entente. A l’origine, un centre de Raho remis de la tête par Maïza sur Ziaya qui reprend victorieusement. Dans les gradins c’était le délire. Avant ce but, le même Ziaya avait averti Zemmamouche d’une tête rageuse renvoyé par le poteau gauche. Les Sétifiens continueront à pousser en dominant des Usmistes méconnaissables en deuxième mi-temps malgré la tentative de Ammour sur coup franc à la 78’. C’est finalement le but de Bourahli, un enfant du bled qui a sonné la révolte des Sétifiens.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus