Accueil > Sports >

OCK 2 - ESS 0 : Rendez-vous à Sétif dans 15 jours

samedi 22 mars 2008, écrit par : Boutebna N.

Après leur périple arabe bien réussi en terre syrienne, les champions d’Algérie en titre ont atterri à Khouribga pour leur seconde sortie continentale. Cette fois-ci, le débat a été tout autre contre le champion marocain, l’Olympique de Khouribga.

Les Ententistes n’ont pas été brillants cette fois-ci. Ils ont perdu par deux buts d’écart (2-0). Les deux buts ont été inscrits dans les temps additionnels de chaque mi-temps. Les Algériens devront gagner par trois buts d’écart pour espérer continuer leur voyage continental. Ils ont comme atout le stade de feu du 8-Mai-1945 de Sétif où rien n’est impossible. Aguerris mais affaiblis physiquement par leur match en Champions League arabe, les Ententistes se sont montrés un peu naïfs sur ce coup à Khouribga. Ils avaient, cependant, bien entamé la partie. Ils étaient les premiers à se montrer dangereux devant le but adverse. Ziaya, bien servi par Adico, bute sur le portier qui dévie en corner 5’.

Ensuite, c’est Maïza qui tente sa chance sur un coup franc. Son ballon a frôlé la transversale, 7’. Les Sétifiens ont un peu accusé le coup pour laisser l’initiative aux locaux. Ces derniers ont cherché la faille en usant des balles arrêtées. Sur un corner, Amezil a trouvé le montant d’un coup de « tête-épaule », 29’. Serey Die et Adico la paire mis en avant par Simondi a tenté à plusieurs reprises de prendre à défaut la défense adverse. Mais cette dernière est restée vigilante. Ziaya a vu un de ses essais heurté le montant, 31’.A la 35’, Adico, au lieu de bénéficier d’un penalty suite à une obstruction, a été sanctionné pour simulation par l’arbitre burkinabé. Dans les arrêts de jeu du premier half, suite à un coup franc tiré de la droite et sortie hasardeuse de Hadjaoui et suivi d’un mauvais renvoi, Alaoui accompagne le ballon dans les filets des buts de Hadjaoui. C’est dans le même état d’esprit de la première que la seconde a été entreprise. Les deux coaches français ont commencé à procéder aux changements pour tenter d’asseoir sa domination. Mais la neutralité était visible. Les Algériens ont manqué d’agressivité à l’approche des buts adverses. La balle du deux à zéro était dans un premier temps du côté marocain avec cette frappe terrible du gauche de Alaoui des 22 mètres, c’est le montant qui a sauvé Hadjaoui. Du côté algérien c’est Serey Die qui a aussi trouvé le montant, 88’. Mais la sentence des deux buts d’écart tombera dans le temps additionnel. Ourad qui a sauté plus haut que tout le monde et profitant d’une nouvelle hésitation de Hadjaoui place une tête hors de portée du portier sétifien 90’+3

Rabah B. Compétition


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus