Accueil > Sports >

ESS Infos

mardi 5 juillet 2005, écrit par : Nedj

L ’effectif se dessine

Le club phare d ’Aïn El Fouara est sur le point de boucler son recrute- ment.L ’Entente a,le moins qu ’on puisse dire,chamboulé les calculs de nombreux concurrents qui n ’ont pu suivre Serrar qui a mis le paquet sur certains joueurs très cotés sur le marché des transferts.Le boss sétifien,qui a sans nul doute tiré de nombreuses leçons de l ’exercice écoulé,vient de frapper de nombreux coups.Le recrutement d ’El Hadi Adel (USMan)qui était convoité par le champion sortant en est une preuve tangible des
intentions du numéro 1 ententiste, qui s ’est par la suite attaché les services de Amrane (MCA),Benchadi (CABBA)et Younès (USMAn annoncés comme quasi signataires ailleurs.La démarche de l ’ex-libero de l ’EN et de l ’Entente des années 80 reçoit l ’approbation des supporters et fait grincer des dents certains opposants qui ne s ’expriment
que dans des cafés.Ayant vécu le calvaire l ’exercice précédent qui été négatif dans sa globalité,Serrar,
qui ne veut vraisemblablement pas vivre le même scénario,a donc changé complètement de politique désormais basée sur le recrutement tous azimuts.Cette dernière nécessite un budget conséquent.Le nerf de la guerre ne doit donc pas faire défaut aux Sétifiens qui n ’ont pas choisi des chemins faciles.

Mezaïr signe

C ’est désormais officiel :Hichem Mezaïr est bel et bien sétifien pour une année renouvelable.Serrar,qui s ’est déplacé,dimanche à Alger,en compagnie de Hamar,le vice-président et trésorier général du club, est donc arrivé à ses fins.La rencontre,qui était prévue au Mercure,a eu lieu en fin de compte au Sofitel loin des regards des
curieux qui ont été déroutés par les plans du boss sétifien qui a,nous dit-on,mis le paquet pour convaincre Mezaïr,qui aurait touché 800 millions de centimes,plus
qu ’un joueur de champ.Avec cette mise,l ’Entente vient de battre le record de cette inter-saison.

Mezaïr :« Je jouerai à Sétif »

Peut-on savoir où jouera Mezaïr la saison prochaine ?

Je ne sais vraiment pas. Je n ’arrive pas à comprendre.Je ne sais pas où je suis,ni à quel club j ’appartiens.C ’est le flou pour moi. Cette situation m ’énerve vraiment, car je ne permets à quiconque de se moquer de moi.Et je suis prêt à tout pour arrêter cette mascarade.

Pourtant les choses se sont bien passées jeudi avec les dirigeants belouizdadis,vous avez même accepté de rester au Chabab pour une autre saison ...

Effectivement. Je m ’étais mis d’accord jeudi avec les responsables du club pour que je reste. On a trouvé un terrain d ’entente qui arrange les deux parties.Mais
entre jeudi et aujourd’hui (Ndlr.entretien réalisé dimanche)les choses ont évolué.

Vous avez donc pris une autre décision...

Je ne suis pas le genre à changer de position d ’un moment à l ’autre, mais ma situation est tellement floue que je ne peux pas m ’engager. Je m ’explique :avec le CRB,on
s ’est entendu sur quelque chose. On s’est mis d’accord,mais en fin de compte,ils ont changé d ’avis.
On s ’est réunis pendant six heures jeudi et on est sortis satisfaits d ’avoir enfin pu trouver un compromis.C ’est vous dire mon étonnement de leur volte face.C ’est un
autre discours qu ’ils me tiennent.

Voulez-vous êtes plus précis ?

Qu ’est ce que voulez vous que je vous dise de plus. Jeudi,on s ’est mis d ’accord sur une somme précise pour que je reste.Les dirigeants du Chabab devaient en outre m ’avancer la première tranche en ce début de semaine.
Tout le monde était d ’accord pour cette option.Mais lorsque je me suis rendu au bureau du club pour récupérer ma première tranche avant de rentrer chez moi à Tlemcen, j ’ai entendu une autre chanson. Ils ont eu le culot de me
dire qu ’on ne s ’était pas entendu comme ça. Franchement,je n ’ai rien compris.

Les dirigeants du CRB soutiennent pourtant le contraire,
selon eux,vous auriez exigé beaucoup.

C ’est faux.Ce sont des menteurs qui disent n ’importe quoi.Je voulais rester au CRB et j ’ai été vraiment raisonnable dans mes exigences avec eux.Ce sont eux qui
ont fait marche arrière.Pour moi, les dirigeants du CRB sont des ingrats qui veulent casser ma carrière après tout ce que j ’ai fait pour cette équipe.

Après cela,vous avez demandé votre lettre de libération ...

Oui,c ’est tout à fait normal du moment que ce sont eux qui on changé d ’avis et refusé de m ’octroyer la première tranche,comme convenu lors des négociations de jeudi.J ’ai appelé tout de suite le président Serrar pour l ’informer
que ça a capoté avec le CRB.Il m ’a confirmé son intention de racheter mon contrat du Chabab. Mais là, encore une fois,ils ont fait dans le démesure,en demandant 800 mil-
lions pour me libérer. Vous vous imaginez ?Une lettre de libération à 800 millions ? Du jamais vu dans le football algérien.C ’est une façon mesquine de dire non à l ’ESS.
J ’ai,en tout cas,tout de suite compris qu ’il y a quelque chose de louche qui se trame dans mon dos.

Comme quoi par exemple ?

Je n ’arrive pas encore à bien cerner les choses.J ’ai entendu dire que j ’ai été cédé à l ’USMA et que ma lettre de libération est déjà chez Allik,ce que je trouve indécent, car ils n ’ont pas à le faire sans me consulter.Ils n ’ont pas le droit de le faire sans avoir mon aval,car la décision de choisir ma nouvelle équipe me revient à moi seul. Jusqu ’à présent,les dirigeants du
Chabab nient avoir donné ma lettre de libération à l ’USMA.En dépit de leurs assurances,cette histoire me rend vraiment malade.

Pourquoi vous refusez d ’être cédé à l ’USMA alors que vous étiez intéréssé de retourner à votre ancien club ?

Parce que je veux qu ’on m ’estime à ma juste valeur.Je ne veux pas qu ’on se moque de moi,c’est tout. Effectivement,mon retour à l ’USMA était en bonne voie,seulement la proposition qu ’on m ’a faite ne m ’intéressait pas.L ’USMA est un grand club et je voulais y retourner,mais pas pour des miettes.Je ne vaux pas 100 millions quand même !C ’est mon avenir qui est en jeu et je sais que plus tard personne ne me fera de cadeau.Je
suis en fin de carrière et il est de mon droit de négocier en position de force.Je veux jouer au sein de l ’équipe qui me fera la meilleure offre.

C’est-à-dire l ’ESS ?

Oui,et pour vous dire,Serrar m ’a convaincu en deux minutes.J ’ai d ’ailleurs signé au profit de l ’Entente.

Comment allez-vous faire pour récupérer votre lettre de
libération ?

Serrar m ’a rassuré,il s ’en occupera.

Depuis samedi,avez-vous rediscuté avec les dirigeants du
CRB ?

Non et je ne le ferai pas.Car je ne veux ni discuter ni revoir ces dirigeants.A l ’exception de quelques personnes,je veux oublier d ’avoir connu des gens pareils.C ’est indigne de la part d ’un club aussi
prestigieux que le CRB.Farah pourrait être tout sauf le président d ’un aussi grand club.C ’est un rien.Il n ’est là que pour servir ses propres intérêts,je suis certain. C ’est un ingrat qui n ’a pas de parole.

Mais vous devez résoudre ce problème car il s ’agit de votre avenir ...

Croyez moi,je ne suis pas inquiet.Je suis prêt à tout pour que cette mascarade cesse.Je ne permets à personne de se moquer de moi et je suis disposé d ’arrêter carrément de jouer s ’il le faut.Je suis un homme à principes et je refuse que les gens me prennent pour une marionnette.Au moment où je vous parle,ma décision est prise, je suis décidé à passer une saison blanche si je ne suis pas qualifié à l ’Entente.Je ne me fais pas de souci du moment que je suis habitué à l ’arrêt.C ’est une solution à ne pas
écarter.Si Serrar ne me règle pas le problème de ma libération,je passerai une année en France pour me préparer et revenir plus fort.

Propos recueillis par M.Zidane

Fellahi mobilise Sétif

Le départ de Fellahi vers le NAHD est mal perçu par les supporters de l ’Entente.Les socios demandent à Serrar de revoir sa copie et sa position vis-à-vis de Farès qui mérite,selon eux,plus d ’égards,et ce,pour services rendus au club dans les moments difficiles notamment.Selon
un proche du joueur,le club sétifien n ’a pas estimé Farès à sa juste valeur.La proposition de Serrar n ’a pas été du goût du joueur.L ’on apprend d ’un autre côté que le numéro un ententiste s ’est ravisé,et laisse donc la porte ouverte à Farès qui donne toujours la priorité à son
club.Dans le cas où Touil ne vient pas,le onze sétifien se retrouverait en manque de chasseur de buts.Cette donne risque de perturber les plans de Serrar qui n ’a pu mettre la main sur Sofiane Daoud.

Benchadi est libre

La déclaration de Remache,le président du CABBA qui crie sur tous les toits que le Batnéen Benchadi,qui vient de rejoindre le club voisin,n ’est pas libre,s ’apparente à de l ’intox car le désormais ex-latéral gauche du CABBA
est libre comme le vent.Son contrat a expiré le 30 juin 2005.

Belhani s ’éloigne de l ’Entente

Le keeper ententiste Amar Belhani,qui était sur le point de rempiler en qualité de joueur et d ’entraîneur des gardiens,s ’éloigne de son club.La venue de Mezaïr est pour quelque chose dans la décision de Amar qui nous a déclaré à partir de Béjaïa où il passe ses vacances :« Si le club recrute Mezaïr,à qui je souhaite bon courage,je serai dans l ’obligation d ’aller ailleurs,à El Eulma précisément,car j ’estime que je suis toujours compétitif ».

Yahi consent à libérer Defnoun

Les Ententistes se déplaceront,nous dit-on,mercredi,à Oum El Bouaghi pour récupérer la lettre de libération de Defnoun qui vient d ’opter pour le club phare d ’Aïn El Fouara.Après d ’âpres négociations,le boss chaoui,
Abdelmadjid Yahi a consenti finalement à céder le fameux document aux Sétifiens avec lesquels il entretient de bonnes relations.

Touil persiste et signe

L ’attaquant de l ’USMB,Farid Touil,qui est toujours lié au club de la ville des Roses,est décidé à rejoindre l ’Entente qui lui aurait fait une offre intéressante.Mais le président de l ’USMB,Zahaf n ’en démord pas,et n ’entend
pas céder son joueur.Des émissaires de Serrar ont,nous dit-on,pris attache avec Zahaf qui ne s ’est pas encore prononcé d ’autant qu ’il fait face au désir de certains joueurs qui veulent changer d ’air.

Les Camerounais attendus

Les protégés du manager Song,en l ’occurrence Toutah, Oussah et Alex doivient en principe arriver aujourd ’hui à Sétif.Ce trio subira des tests. S ’ils s ’avèrerent positifs,un des étrangers recrutés auparavant (Diakité,
Diallo Abdellali)en ferait les frais.Les autres seront certainement proposés à d ’autres clubs qui n ’ont pas bouclé l ’opération recrutement.

Lafi en France

Le nouveau président de la section football,à savoir Kamel Lafi se trouve actuellement en France,à Vichy précisément et ce,pour préparer le séjour des protégés de Zekri devant avoir lieu du côté de cette ville réputée pour ses sources d ’eaux minérales.Lors de leur séjour en Hexagone,les partenaires de Messali seront appelés à disputer cinq ren-
contres amicales.

Serrar prolonge son séjour

Le président de l ’Entente ne regagnera Sétif qu ’une fois les contacts avec certains sponsors finalisés.Le boss ententiste profitera de sa virée algéroise pour conclure avec l ’international Zarabi.

La piste Dellalou écartée

Le Mouloudéen Dellalou ne jouera pas à Sétif puisque la piste de ce joueur a été définitivement écartée par les recruteurs de l ’Entente qui se sont mis d ’accord avec Djallel Achacha et Laïd Belhamel qui devront parapher leur contrat au plus tard,jeudi.

Source : Le Buteur


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°182 :
pour les socios de l’entente qui sont pour que fellahi reste a setif je dis : ce joueur est comme les dinausores gros corps a petit cerveau. il n’a aucune place ce jour dans l’entente actuelle, si ces socios veulent le garder qu’ils le plaquarde chez eux ou l’accrocher à un de leurs murs, car aprés le bordele qu’il a foutu l’année derniere avec l’autre intellectuelle achacha ils n’ont aucune place a l’ESS

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus