Accueil > Sports >

USMA 3 - ESS 2

Sétif dans le doute, Soustara proche du but
samedi 30 avril 2005, écrit par : Boutebna N.

C’est presque une évidence. L’USMA, sauf accident, file tout droit vers un autre titre. Les Rouge et Noir de Soustara ont mis a profit cette mise à jour du calendrier contre l’ESS pour creuser d’avantage l’écart sur le dauphin, la JSK, en le portant à sept points. Remis de leurs déceptions en Ligue des champions d’Afrique, malgré le huis clos et en l’absence de plusieurs titulaires, les Usmistes n’ont pas raté l’occasion pour se remettre en confiance afin d’aborder la dernière ligue droite en toute quiétude.

En revanche, cette défaite n’arrange nullement les affaires de l’Entente, qui devra se surpasser pour éviter le scénario catastrophe en fin de saison. Ainsi, et bien que privée de son inconditionnel douzième homme, le leader a d’emblée affiché ses intentions en acculant son adversaire du jour dans son camp. Les visiteurs ne résistèrent que quelques minutes face aux assauts des locaux, avant de plier à la 9’, lorsque Benchergui trouvera le chemin des filets suite à un service de Doucouré. Une réalisation qui libéra la machine de Soustara, et il aura fallu la baraka de Haouchi pour limiter les dégâts. En face, Benmellat chômait devant un Bouras inexistant et un Hadj Aïssa brouillant et individualiste. Les vagues déferlantes en rouge et noir seront concrétisées par un deuxième but de toute beauté signé Ghazi à la 45’.

Après la pause, l’Entente se présentera avec un tout autre visage. L’incorporation de Derradj donnera plus de mordant à l’attaque qui réussira à réduire la marque à la 49’ par le transfuge de la JSK, Sessay. Sentant le danger, les locaux, qui passèrent à la vitesse supérieure, corseront l’addition à la 68’ par Benchergui qui achèvera l’ESS en signant son doublé du jour. Auparavant, Dziri avait écrasé son ballon sur la transversale de Haouchi, alors que Madoui, dans le camp adverse, butera sur un grand Benmellat à la 81’. Dans les temps additionnels, l’Entente profitera d’un relâchement de la défense algéroise pour réduire une deuxième fois la marque par Sessay, auteur lui aussi d’un doublé.

Le Quotidien d’Oran


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
citoyen algerien :
Ce quotidien ecrit rarement sur setif il préfere de temps en temps ecrire des articles sur les petits villages autour de sétif la 2eme wilaya du pt de vue pop. pour cet article je le trouve trés pauvre

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus