Accueil > Sports >

L’Entente renoue avec le leadership : Sétif dans une dynamique de domination absolue

mercredi 10 décembre 2008, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

près un laborieux début de saison, sanctionné par le limogeage du Français Bernard Simondi, le onze ententiste version Ait Djoudi, remonte la pente. Pour l’illustration, l’Entente, qui prend les commandes du classement a, en sept rencontres, grappillé 17 points sur les 21 mis en jeu.

Avec 19 buts à son actif, son attaque occupe elle aussi les premières loges. N’ayant encaissé aucun but depuis plus de 450 minutes, sa défense n’est plus le talon d’Achille du onze, qui affiche désormais ses intentions et ambitions. « Nous n’avons pas investi des milliards pour jouer les seconds rôles. Le titre est notre objectif cette saison. L’ESS possède les moyens de sa politique. L’Entente, qui prend option, va devoir cravacher dur pour se maintenir à ce niveau », dira en préambule le président Abdelhakim Serar. S’exprimant sur la compétition internationale, notre interlocuteur souligne : « La compétition internationale, qu’on négocie match par match, est un bonus aussi bien pour le club qui prend des galons que pour nos joueurs dont la valeur marchande est en hausse. Aller le plus loin possible en coupe arabe et en coupe de la CAF est le vœu de tout Ententiste ». Aït Djoudi, l’entraîneur en chef du onze, en ce mois de décembre, qui doit faire face à un démentiel plan de charge abonde dans le même sens : « Même si elle est engagée sur plusieurs fronts, l’équipe est en mesure de faire plaisir à ses supporters. Avec un renforcement qualitatif de ce groupe qui adhère pleinement à notre programme de travail, l’Entente, qui prend goût aux sacres, est en mesure de réaliser une très grande saison. Comme l’exercice est encore long et parsemé d’embûches, nous devons travailler davantage et garder la tête sur les épaules. Car la suite de la compétition sera plus difficile », déclare l’entraîneur de l’Entente qui ne veut surtout pas devancer les événements, même si son team a pris les commandes.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus