Accueil > Sports >

Les Sétifiens bien partis !

lundi 23 mars 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

omme on pouvait s’y attendre, l’ES Sétif n’a fait qu’une bouchée de la formation tunisienne de Monastir dans l’une des plus mémorables soirées arabes sétifiennes. L’Aigle noir algérien a d’ailleurs scellé le sort de la partie en première mi-temps grâce à un triplé de son avant-centre Ziaya, auteur, rappelons-le, d’un doublé lors de la précédente sortie de la bande au président Serrar lundi dernier en championnat.

Le but tunisien inscrit en seconde période n’aura rien changé aux choses, en ce sens qu’il n’a pas suffit aux gars de Monastir de poursuivre l’aventure, eux qui ont été accrochés par les Algériens lors du match aller chez eux. Du coup, l’Entente se qualifie au carré d’as d’une épreuve à laquelle il tient tant. Les Noir et Blanc des Hauts-Plateaux veulent tout simplement s’offrir le trophée arabe pour la troisième fois d’affilée. En tout cas, au regard de la prestation fournie par les coéquipiers de Lamouchia dans ce match de vendredi, tout plaide pour qu’ils réitèrent le coup cette fois aussi. Il est vrai, les autres prétendants au titre sont très sérieux à l’image des deux clubs tunisiens l’EST et Sfax, mais les Sétifiens ont, eux aussi, des atouts à faire valoir. Déjà, l’entraîneur Aït Djoudi se montre très satisfait du comportement de son équipe dans ce match contre Monastir. « Je crois qu’on a réalisé l’un de nos meilleurs matches cette saison. Il faut reconnaître aussi qu’on avait en face une belle équipe tunisienne qui n’a pas fermé le jeu, ce qui a rendu la partie très plaisante. Cela dit, notre qualification est somme toute méritée ; elle nous permet ainsi de poursuivre l’aventure en toute quiétude, même si je suis persuadé que le plus dur reste à faire », a déclaré l’entraîneur de l’ESS, qui ne veut néanmoins pas précipiter les choses préférant garder la tête sur les épaules.. « On doit terminer ce mois de mars sur notre lancée et C’on verra par la suite ce qu’il y aura lieu de faire », précise t-il. Pour sa part, le président Hakim Serrar ne veut rien laisser au hasard. Son équipe qui est quasi sûre de se qualifier au prochain tour de la coupe de la CAF, devrait croiser sur son chemin un adversaire de l’Angola. Serrar y pense déjà en projetant de louer un avion spécial pour se rendre dans ce lointain pays, exactement comme cela a été le cas lors des deux derniers déplacements des Sétifiens en Tunisie et en Libye. A l’ESS, l’ère du professionnalisme a déjà commencé.

(photo : le buteur)


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
weld beaumarchais :
L’ESS est la fierté de l’Algerie.Trois titres cette année Inchaallah : championat,coupe d’algerie et coupe arabe.Bon vol l’Aigle noir algérien.

Réponse :

4 titres tu a oublié la coupe de la CAF

Réponse :

sisi mon frere wallah ta raison vive setif vive ess algerie mon amour algerie pour dima dima dima inchallah
setifien :
Assalamou alaïkoum Bonne chance l’entente pour le reste du parcours.Salem

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus